POSEZ VOS QUESTIONS

unequestion Une question sur la Parole de Dieu ou une interrogation suite à votre lecture? Cliquer ici

POURQUOI CE SITE?

pourquoi ce site Ce site n'est que le témoignage rendu à la Vérité pour faire chuter le mensonge... Lire la suite

FAIRE UN DON

faireundon Participer à l'avancement de cette oeuvre en nous faisant parvenir vos dons. Cliquer ici

Pin It

EN VERITE, SI UN CHEF D’ETAT AIME SON PAYS ET POSSEDE TOUS SES SENS, IL NE PEUT PAS SIGNER POUR RENDRE OFFICIELLE UNE LOI AUTORISANT DEUX HOMMES DE MEME SEXE DE SE MARIER ; SI UN MAIRE AIME SON PAYS ET POSSEDE TOUS SES SENS, IL NE PEUT PAS PORTER LES COULEURS DE SA PATRIE POUR CELEBRER LE MARIAGE CONTRE NATURE.

C’est le 421ème message

La fin des temps s’annonce catastrophique pour les chefs d’Etat, surtout ceux qui ont pris l’initiative de légaliser le mariage contre nature, et pour les maires qui ont pris l’engagement de célébrer ce mariage en délivrant un acte de mariage pour ces deux amoureux diaboliques. Une fin des temps calamiteuse pour ces chefs d’Etat et ces maires pour qui la grande colère de Dieu est réservée, car au dernier jour, ils préféreront supplier le rocher de les cacher même s’il faut qu’il les écrase que d’être face à la colère de Dieu venant du ciel par Jésus-Christ. Les chefs d’Etat qui ont légalisé le mariage des hommes de même sexe dans leurs pays et les maires qui célèbrent cette abomination en délivrant l’acte de mariage pour deux auteurs des actes sataniques, ne doivent pas dormir sur leurs oreillers sans déchirer leur cœur pour la repentance, qu’ils ne pensent pas que comme le Dieu créateur est un Dieu de miséricorde, il aura pitié d’eux au dernier jour. Messieurs les Chefs d’Etats et les maires les plus influents, admirés et enviés du monde, Dieu est miséricordieux ; mais nous devons faire très attention pour que sa colère dans le ciel ne soit pas réservée pour nous. Messieurs les chefs d’Etat, vous qui avez légalisé le mariage contre nature, vous avez retenu la vérité de Dieu en captivité ; sachez que sa colère est réservée pour vous, et cela est très grave. Voilà même pourquoi il est dit : « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, » (Romains 1/18).

Hier, Dieu avait manifesté sa colère au temps de Noé lorsque la terre était remplie de mauvaises pensées. Il avait détruit, tué et fait tout périr, sauf la famille de Noé dans l’arche tel qu’il est dit : « Les eaux s'élevèrent de quinze coudées au-dessus des montagnes, qui furent couvertes. Tout ce qui se mouvait sur la terre périt, tant les oiseaux que le bétail et les animaux, tout ce qui rampait sur la terre, et tous les hommes. Tout ce qui avait respiration, souffle de vie dans ses narines, et qui était sur la terre sèche, mourut. Tous les êtres qui étaient sur la face de la terre furent exterminés, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles et aux oiseaux du ciel: ils furent exterminés de la terre. Il ne resta que Noé, et ce qui était avec lui dans l'arche» (Genèse 7/20-23). Il avait aussi manifesté sa colère contre les villes de Sodome et Gomorrhe où le péché était énorme, et les avait détruites par le feu qui pleuvait du ciel tel qu’il est dit : « Alors l'Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Éternel. Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre. » (Genèse 19/24-25).

Aussi, au désert, lorsque le peuple d’Israël avait murmuré contre l’Eternel et contre Moïse, Dieu dans sa colère avait mis le feu au camp pour tout dévorer, et si ce n’était pas la supplication du peuple à Moïse et celle de Moïse à Dieu, la flamme ne se serait pas arrêtée tel qu’il est dit : « Le peuple murmura et cela déplut aux oreilles de l'Éternel. Lorsque l'Éternel l'entendit, sa colère s'enflamma; le feu de l'Éternel s'alluma parmi eux, et dévora l'extrémité du camp. Le peuple cria à Moïse. Moïse pria l'Éternel, et le feu s'arrêta. » (Nombres 11/1-2). Lorsque le peuple avait encore parlé contre Dieu et contre Moïse, Dieu avait envoyé les serpents mordre et tuer plusieurs, et ils avaient supplié Moïse qui à son tour avait imploré Dieu tel qu’il est dit : « … Le peuple s'impatienta en route, et parla contre Dieu et contre Moïse: Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d'Égypte, pour que nous mourions dans le désert? Car il n'y a point de pain, et il n'y a point d'eau, et notre âme est dégoûtée de cette misérable nourriture. Alors l'Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. Le peuple vint à Moïse, et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre l'Éternel et contre toi. Prie l'Éternel, afin qu'il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple. » (Nombres 21/4-7).

Dieu a envoyé le Seigneur Jésus dans ce monde non pour qu’il vienne juger le monde, mais pour le sauver ; et il a aussi fixé un jour où le monde sera jugé par lui tel qu’il est dit : « Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir, parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts... » (Actes 17/30-31). Donc, il est question que les chefs d’Etat qui ont légalisé le mariage contre nature dans leur nation, et les maires qui unissent les personnes de même sexe, se repentent pour éviter la colère de Dieu qui est réservée dans le ciel pour des gens qui commettent de tels crimes comme les habitants de Sodome et Gomorrhe; non pas une repentance du bout des lèvres, mais celle qui consiste à déchirer le cœur du diable qui pousse aux actes de folie et immoraux devant Dieu.

En vérité, si un chef d’Etat aime son pays et possède tous ses sens spirituels, il ne peut pas justifier une loi autorisant le mariage contre nature. Non seulement il fait périr son âme, mais il amène aussi plusieurs dans sa chute. Si un maire aime son pays et possède tous ses sens, il ne peut pas porter les couleurs du drapeau de sa patrie pour célébrer ce qui suscite la colère de Dieu contre son âme. En vérité, mieux vaut aimer son âme et celles des autres et haïr sa chair que d’aimer sa chair et celle des autres et haïr son âme ; mieux vaut être fou physiquement et marcher nu que d’être fou spirituellement ; mieux vaut être pauvre et misérable physiquement que de l’être spirituellement; mieux vaut mourir physiquement que de mourir spirituellement.

En vérité, quand je vois les chefs d’Etat et les maires les plus influents, admirés et enviés du monde légaliser et célébrer le mariage homosexuel, je vois de véritables fous; car la sagesse de Dieu qui devait être leur sens, ils l’ont perdu ; la crainte de Dieu qui devait être leur vêtement, ils l’on perdu pour être nus. Donc, ils sont spirituellement fous et nus, ignorant que leur nudité est à découvert, mais comme ils n’ont plus tous leurs sens, voilà pourquoi ils n’ont pas honte de montrer leur nudité.

En vérité, ces chefs d’Etat et maires, par le fait qu’ils ont légalisé et célèbrent le mariage contre nature, sont spirituellement morts. Donc, tel qu’on les voit, ils sont morts spirituellement, quoique vivants physiquement. Voilà même pourquoi il est dit : « Mais celle qui vit dans les plaisirs est morte, quoique vivante.» (1Timothée 5/6). A cause de la légalisation du mariage contre nature par les chefs d’Etat et de la célébration de ces mariages abominables par les maires, même s’ils sont les plus influents, admirés et enviés du monde, ils ne sont rien  s’ils n’ont pas le Seigneur Jésus en eux pour grandeur, gloire et richesse. Car on est quelque chose à travers ce qu’on possède qui nous donne de la valeur. Donc si ces chefs d’Etat et maires ne possèdent pas Jésus-Christ pour grandeur, gloire et richesse pour être quelque chose grâce à cette valeur éternelle, et qu’ils soient grands, glorieux et riches dans le papier appelé argent, dans les cailloux appelés or ou diamant, dans les tôles et ferrailles appelées voitures, avions… qui ne sont que vanités sans valeur éternelle, alors ils ne sont rien comme les choses d’où proviennent leurs grandeur, gloire et richesse.

En vérité, si je me trouve quelque part avec la personnalité de Jésus-Christ et qu’un tel chef d’Etat ou un tel maire soit en face de moi, est-ce que c’est à moi de me voir petit devant cet incirconcis de cœur du diable, devant cette âme nue qui a besoin de vêtements pour couvrir sa nudité ? En vérité, lorsque vous voyez un maire célébrer un mariage contre nature où deus personnes de même sexe s’embrassent devant lui, se sucent les bouches et que ce dernier acclame comme le public présent, est-ce qu’il faut que ce maire tienne la canne en main et commence à tâtonner pour que les véritables enfants de Dieu voient qu’il est aveugle et viennent le guider ?

En vérité, tous ces chefs d’Etat et maires, pendant que leur chair s’engraisse de nourriture et mousse à cause de la gloire et grandeur de pourriture, leurs âmes par contre n’ont ni caleçon, ni nourriture, ni eau…. Si l’âme du mauvais riche avait eu de l’eau étant sur la terre, il n’allait pas pleurer éternellement pour demander une goutte d’eau. C’est pourquoi le Seigneur Jésus disait à la femme samaritaine : « Si moi je bois de ton eau, je vais l’uriner », ce qui veut dire que cette eau doit passer et ne peut demeurer en lui. Il avait aussi dit que s’il donne de l’eau à cette femme samaritaine, cette eau va jaillir en elle pour l’éternité.

Chefs d’Etat, vous qui avez légalisé le mariage homosexuel, lorsqu’on vous appelle excellence, au lieu que vous pleuriez, vous êtes au contraire contents, car vous n’êtes qu’excellence de l’abomination qui est réservée pour la flamme de feu éternel. Maires, vous qui célébrez le mariage contre nature, lorsqu’on vous appelle monsieur ou madame le Maire, au lieu que vous pleuriez, vous êtes plutôt contents sans savoir que vous n’êtes que le maire qui glorifie l’abomination.

Vous êtes électrocutés par le mal et la mort, et le Seigneur m’a envoyé vers vous avec le bâton pour vous frapper fort afin que le courant qui est le mal et la mort vous lâche et que vous viviez. Donc, frapper fort quelqu’un qui est électrocuté ne signifie pas qu’on le hait, mais plutôt qu’on l’aime parce que c’est de ces coups que vient la liberté.

Mais à Dieu seul par son Fils Jésus-Christ qui a souffert et coulé son sang pour la liberté de nos âmes de la mort éternelle, la louange et la gloire pour l’éternité.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER