320ème message

 

 C’EST UNE FOLIE POUR MOI DE DIRE QUE J’AI MES FIDELES, ET UNE FOLIE POUR LES UNS ET LES AUTRES DE PENSER QUE JE CHERCHE DES FIDELES. MAIS EN JESUS-CHRIST, ON EST ET ON DOIT ETRE FIDELE A SON UNIQUE PAROLE QUI EST ESPRIT ET VIE, ET NON A L’HOMME DE DIEU.

C’est le 320ème message.

  

Je suis envoyé par le Seigneur Jésus dans ce siècle pour démontrer sa grandeur, sa richesse, sa gloire, son pouvoir, sa puissance, sa force ; et je possède en moi la considération, la gloire, la richesse et la puissance du ciel. Je ne sais quelle considération, gloire, richesse et puissance je vais encore chercher auprès de l’homme pour séduire et flatter ce dernier afin qu’il me considère, qu’il me glorifie, qu’il soit mon champ d’argent ou autre matériel, qu’il me donne sa puissance à travers une bouteille, une eau, un mouchoir, une écorce, ou une herbe…. C’est l’heure pour ...

les oreilles des sourds de s’ouvrir afin qu’ils entendent, pour les yeux des aveugles de s’éclairer afin qu’ils voient et connaissent que l’homme de Dieu que le Seigneur a recommandé ne vient pas prêcher lui-même pour que les gens soient fidèles à lui, mais il vient prêcher Christ qui est une parole, un esprit, une vie, un sentiment, une pensée et une conduite de vérité afin que les gens soient fidèles à Dieu. Voilà pourquoi l’apôtre Paul dit : «Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes; c'est Jésus Christ le Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus.» (2Corinthiens 4/5).

La parole de vérité prêchée à quelqu’un, étant reçue et gardée dans son cœur, Dieu va plus aimer cette personne parce qu’elle garde son amour, et cet amour de Dieu en elle amènera le Fils et le Père à venir y établir leur demeure. C’est pour cela que le Seigneur Jésus dit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14/23). Donc tu es fidèle de celui-là qui est en toi parce que c’est lui qui te vivifie, qui te justifie et qui rend témoignage en toi son fidèle, et cette personne c’est Jésus-Christ et non l’homme de Dieu. Justifions-nous et soyons fidèles au seul juge qui n’est pas l’homme de Dieu, mais Jésus-Christ en esprit et en vérité, afin que nous soyons ses fidèles et non les fidèles de l’homme de Dieu. On n’est pas fidèle ou disciple de l’homme de Dieu, mais du Seigneur Jésus parce que ce n’est pas l’homme de Dieu qui nous appelle pour nous sauver, mais c’est le Seigneur Jésus, et lui seul sait par quel homme il peut proclamer sa parole pour que les gens croient en lui. Voilà même pourquoi il parlait au Père des gens qui devaient croire en lui par la Parole des apôtres tel qu’il est dit : «Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole» (Jean 17/20). Donc, le Seigneur Jésus savait que les gens croiraient en lui et seront ses fidèles à travers sa parole qui sera prêchée par les hommes qu’il va recommander. Les gens seront donc ses disciples à lui et non de l’homme de Dieu car, la fidélité en Christ c’est la fidélité à sa conduite et à sa volonté. Etre disciple de Christ c’est suivre sa discipline, sa recommandation ou son ordre. Avoir une fidélité au Seigneur c’est être discipliné en lui. Voilà pourquoi il dit : «Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis? » (Luc 6/46). Donc, pour être disciple de Christ, il faut que tu l’aimes de tout ton cœur, de toute ta pensée, de tout ton sentiment et de toute ta force plus que ton père, ta mère, ta femme, tes enfants, ton frère, ta sœur et même ta propre vie. C’est pour cela même que le Seigneur Jésus dit : «Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » (Luc 14/26). En vérité, la division qui a rempli le monde des chrétiens aujourd’hui vient du fait que les gens sont fidèles ou disciples des hommes et non de Jésus-Christ. Si hier, les gens qui écoutaient la parole de Pierre, de Jean, de Jacques, de Paul…. devenaient fidèles ou disciples de Pierre, de Jean, de Jacques, de Paul …, il y devait aussi avoir des divisions, mais, cela n’a pas été possible puisque c’est l’esprit d’une seule personne reçu pour enseigner ou rappeler (Jean 14/26), l’unique évangile prêché au nom d’une seule personne (2Corinthiens 4/5), l’unique parole gardée pour construire la demeure d’une seule personne en soi (Jean 14/23).

Aujourd’hui, les gens font des choses pour être vus de leurs semblables et pour leur ventre, c’est pour cela qu’il ne peut qu’arriver ce que nous voyons aujourd’hui. L’homme de Dieu est fidèle à Jésus pour être son fidèle. Toi aussi, sois fidèle à Jésus pour être son fidèle. Donc, vous êtes tous deux fidèles et disciples d’une seule personne. L’homme de Dieu se tient souvent devant l’assemblée pour transmettre ce que le Seigneur a préparé pour son peuple, y compris lui-même. Donc, ce n’est pas le fait qu’il se place devant vous qui vous amène à le voir pour Dieu et à vous voir pour hommes. Si vous avez mangé cette unique Parole, cet unique esprit et corps qui a été donné pour vous, vous êtes devenus cette parole, cet esprit et ce corps. Voilà pourquoi il  est dit : «vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. » (Galates 3/27). L’homme de Dieu se baptise en Christ pour revêtir Christ ; toi aussi tu te baptises en Christ pour le revêtir et vous êtes tous dans le même esprit. Voilà même pourquoi il est dit : «car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. » (Ephésiens 2/18). Car vous êtes fidèles et disciples d’un seul corps, celui que vous avez mangé pour le devenir, voilà pourquoi il est dit : «Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.» (1Corinthiens 12/27). Si nous devenons ce corps spirituel de Christ, nous devenons ses frères et sœurs. Mais aujourd’hui, tu appelles un homme de Dieu ‘’frère’’, il se dit que tu le rabaisses ou le méprises. Mais moi, appelez-moi ‘’frère’’ ou par mon nom de ‘’Dino Champi Dodo’’ parce que le nom Apôtre n’est pas mon nom, c’est le nom de l’esprit qui est en moi pour faire son apostolat. C’est comme appeler quelqu’un ‘’préfet’’, ‘’gouverneur’’, ‘’ministre’’ …. Ce n’est pas son nom. On peut l’appeler Apôtre tel, comme on peut appeler Ministre tel… Mais aujourd’hui, les gens sont appelés du nom de ‘’Pasto’’ qui n’est pas leur nom, c’est plutôt une forte séduction qui ne doit pas captiver les véritables. Car ma gloire n’est pas d’avoir les gens se regroupant quelque part pour dire ‘’J’ai tel nombre de cellules de prière’’, mais ma gloire est de connaître, de porter, de vivre cette unique parole de vérité et la prêcher au plus haut lieu. Car si les gens se prennent pour les fondateurs ou propriétaires de telle ou de telle église, comment les gens ne vont-ils pas croire qu’ils sont leurs disciples ou fidèles ! Ces hommes de Dieu, lorsque vous avez l’habitude d’écouter la parole dans leur assemblée, et qu’un jour vous êtes invité ou partez écouter la parole ailleurs, ils feront une prédication contre vous. Mais tout a été donné en ces derniers temps pour faire chuter ce qui n’est pas et relever ce qui est pour l’éternité.

Si la tromperie, la séduction, la flatterie, la puissance des eaux et vents des mers ont fait une grande gloire dans ce siècle, combien de fois maintenant la démonstration de la Parole créatrice et de l’esprit du Ciel qui marche sur tout le monde sans exception de titre et autre !

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.(Jean 8/32)

 

Rechercher dans le site

tell a friend

Suivez nous sur:

facebook    twitter

Qui est en ligne?

We have 8 guests and no members online

Nous serions heureux de partager encore plus ces révélations avec vous

contact

Contactez-nous

Designed by MEDIATRONIK