POSEZ VOS QUESTIONS

unequestion Une question sur la Parole de Dieu ou une interrogation suite à votre lecture? Cliquer ici

POURQUOI CE SITE?

pourquoi ce site Ce site n'est que le témoignage rendu à la Vérité pour faire chuter le mensonge... Lire la suite

FAIRE UN DON

faireundon Participer à l'avancement de cette oeuvre en nous faisant parvenir vos dons. Cliquer ici

Pin It

QUE TOUS CEUX QUI ONT ETE AVEUGLES ET ENVOUTES PAR KACOU PHILIPPE COMPRENNENT QUE CE RENARD N’EST PAS LE SAUVEUR DES NATIONS,DE L’AFRIQUE, DE LA COTE D’IVOIRE … NI DE SON  AME .

C’est le 505ème message

Le Seigneur Jésus nous a fait grâce en nous donnant son esprit, qui nous permet de reconnaitre le caméléon, non par ses couleurs changeantes, mais par sa forme; c’est-a-dire de connaitre le diable dans son esprit et non dans ses manifestations.

C’est l’esprit du Seigneur  qui m’a permis de connaitre KACOU PHILIPPE dans son esprit de mensonge, de séduction et d’envoutement ; le connaitre, ce n’est pas voir dans ses manifestations, car il brule les bibles dont il juge que  la traduction est fausse, dénonce les faux hommes de Dieu, les magiciens et les sorciers comme lui-même.  Pour moi, par l’esprit de Dieu, ce n’est pas ce que fait KACOU PHILIPPE que je regarde, mais ce qu’il est dans son esprit. Car KACOU PHILIPPE, dans la ruse de satan son père, fait comme un sorcier  qui se présente devant l’homme  qui l’ignore et dénonce les autres sorciers, qui sont pourtant ses collègues ; et qui dit à cette personne que tel ou telle est sorcier ou sorcière, alors que ces sorciers qu’il trahit sont moins dangereux que lui. Il porte alors un masque devant cette personne, pour paraitre différent de ceux qu’il dénonce : ses collègues. Et l’ignorant va se confier à lui, croyant qu’il n’est pas sorcier, parce que pour lui, s’il l’était, il ne dénoncerait pas ses collègues. Et ce sorcier masqué finira à petit feu sa proie à travers cette stratégie de dénonciation. C’est la même ruse que KACOU PHILIPPE  utilise pour dénoncer ses collègues faux hommes de Dieu, magiciens et sorciers.

Ce renard est  un grand danger pour les âmes qu’il maintient dans la mort éternelle  par  son mensonge, le mépris et la désobéissance contre Dieu. Il vient auprès des personnes qu’il trouve avec certaines versions de la bible, leur fait comprendre  que leurs bibles sont du diable, et qu’il faut  les bruler. Il dénonce les faux hommes de Dieu, les magiciens et les sorciers ; en même temps, il fait croire à ces gens que le salut des âmes vient de lui, et que Jésus est venu uniquement pour le peuple d’Israël. Il dit que le seigneur Jésus a souffert et est mort pour le peuple d’Israël seul, et non pour le reste des nations ; il dit aussi que c’est lui le sauveur envoyé pour le reste des nations. KACOU PHILIPPE fait comprendre aux ignorants que celui qui ne croit pas en lui n’a pas la vie éternelle, et que celui qui ne reçoit pas le baptême par lui n’a jamais reçu le baptême en Dieu. Il fait croire aux hommes que si ce n’est pas lui qui établit un homme apôtre, pasteur, docteur, évangéliste, celui qui établit établit en vain, et celui qui est établi est faux. Il dit aussi qu’il est le seul vrai prophète messager de Dieu sur la terre en ces derniers temps, et que celui qui ne passe pas par lui n’entrera pas au royaume des cieux, parce qu’il est le chemin , la vérité, et la vie. Donc KACOU PHILIPPE   est plus dangereux pour les âmes que ses collègues faux hommes de Dieu, magiciens et sorciers qu’il dénonce.

Tous ceux qui ont cru en lui parce qu’il dénonce  les faux hommes de Dieu, les magiciens et les sorciers, ou parce qu’il brule certaines traductions de la bible,  ne savent pas qu’il est un faux prophète ; son mensonge et sa séduction qu’il leur fait avaler sont un véritable poison lent ou une bombe à retardement pour leurs âmes. Le diable utilise KACOU PHILIPPE et le présente aux hommes, parfois comme le créateur, Jésus, ou encore comme celui que Dieu a envoyé sauver le reste des nations ou l’Afrique. Il présente aux hommes son livre comme étant la bible, et ses envoutés la lisent et citent souvent certains de ses passages. En vérité les gens que KACOU PHILIPPE séduit sont très faibles en esprit. Car comment a-t-il  pu les amener à croire que Jésus est venu uniquement pour le peuple d’Israël, et que c’est pour ce peuple seul qu’il  avait envoyé les apôtres ? Pourtant, dans  la bible qu’ils portent dans leurs mains, il y a le livre de Romain qui démontre clairement le contraire. Car l’apôtre Paul était à Rome, et Rome n’est ni la capitale ni une ville d’Israël, mais la capitale de l’Italie. Et à Rome, le Seigneur apparut à Paul dans une vision et lui demanda de prêcher sa parole dans cette capitale tel qu’il est dit : « La nuit suivante, le Seigneur apparut à Paul, et dit: Prends courage; car, de même que tu as rendu témoignage de moi dans Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage dans Rome. » (Actes 23/11). Après que l’apôtre Paul ait reçu l’ordre  du seigneur de le prêcher à Rome, il loua une maison pendant deux ans pour faire entendre Christ, sauveur de l’humanité ; voila pourquoi il est dit : « Paul demeura deux ans entiers dans une maison qu'il avait louée. Il recevait tous ceux qui venaient le voir, prêchant le royaume de Dieu et enseignant ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ, en toute liberté et sans obstacle. » (Actes 28/30-31).

Paul était à Corinthe, et Corinthe est une ville de la Grèce. Si KACOU PHILIPPE trompeles gens que Jésus-Christ était venu uniquement pour le peuple d’Israël, Rome, Corinthe, Galatie, Ephèse, Thessalonique… sont-elles des villes d’Israël ? Que ce grand menteur et séducteur montre alors parmi les livres écrits dans le nouveau testament, un livre qui porte le nom de la ville d’Israël. Il faut comprendre que si Jésus venait uniquement pour le peuple d’Israël, on ne devait pas parler du frère Tite, parce qu’il était Grec tel que l’apôtre Paul dit : « Mais Tite, qui était avec moi, et qui était Grec, ne fut pas même contraint de se faire circoncire.» (Galates 2/3). Même le frère Timothée était grec de père, et de mère juive tel qu’il est écrit : « Il se rendit ensuite à Derbe et à Lystre. Et voici, il y avait là un disciple nommé Timothée, fils d'une femme juive fidèle et d'un père grec. Les frères de Lystre et d'Icone rendaient de lui un bon témoignage. Paul voulut l'emmener avec lui; et, l'ayant pris, il le circoncit, à cause des Juifs qui étaient dans ces lieux-là, car tous savaient que son père était grec.» (Actes 16/1-3). Aussi, Corneille et sa famille étaient italiens, les premiers païens à recevoir le saint esprit et le baptême d’eau par la parole de Dieu annoncée par l’apôtre Pierre tel qu’il est écrit : «Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint Esprit était aussi répandu sur les païens. Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. Alors Pierre dit: Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint Esprit aussi bien que nous? Et il ordonna qu'ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d'eux.» (Actes 10/44-48). 

L’eunuque éthiopien était le premier africain à croire au seigneur Jésus, et à recevoir le baptême d’eau à travers l’enseignement de Philippe ; c’est pourquoi il est écrit : « Philippe accourut, et entendit l'Éthiopien qui lisait le prophète Ésaïe. Il lui dit: Comprends-tu ce que tu lis? Il répondit: Comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide? Et il invita Philippe à monter et à s'asseoir avec lui. Le passage de l'Écriture qu'il lisait était celui-ci: Il a été mené comme une brebis à la boucherie; Et, comme un agneau muet devant celui qui le tond, Il n'a point ouvert la bouche. Dans son humiliation, son jugement a été levé. Et sa postérité, qui la dépeindra? Car sa vie a été retranchée de la terre. L'eunuque dit à Philippe: Je te prie, de qui le prophète parle-t-il ainsi? Est-ce de lui-même, ou de quelque autre? Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l'eau. Et l'eunuque dit: Voici de l'eau; qu'est-ce qui empêche que je ne sois baptisé? Philippe dit: Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible. L'eunuque répondit: Je crois que Jésus Christ est le Fils de Dieu. Il fit arrêter le char; Philippe et l'eunuque descendirent tous deux dans l'eau, et Philippe baptisa l'eunuque.» (Actes 8/30-38).

 Le seigneur Jésus-Christ est venu dans la chair souffrir, mourir, et ressusciter afin que le pardon des péchés soit prêché en son nom pour le salut de toutes les âmes, tel qu’il disait à ses disciples : «  Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour, et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem» (Luc 24/46-47). Il a continué en leur disant : « Vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.» (Actes 1/8). Le seigneur Jésus  envoya Ananias dans une vision à la rencontre de Saul, devenu l’apôtre Paul après sa conversion, car il l’avait choisi pour prêcher sa parole aux nations, devant les rois et les fils d’Israël ; il le recommanda en ces termes : « Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d'Israël» (Actes 9/15).C’est à Damas, ville de la Syrie que l’apôtre Paul avait reçu le baptême d’eau et le saint esprit. C’est aussi dans cette ville qu’il échappa au lynchage grâce à ses frères en Christ qui le firent sortir par la fenêtre, dans une corbeille, tel que lui-même dit : « A Damas, le gouverneur du roi Arétas faisait garder la ville des Damascéniens, pour se saisir de moi; mais on me descendit par une fenêtre, dans une corbeille, le long de la muraille, et j'échappai de leurs mains. » (2 Corinthiens 11/32-33).

 KACOU PHILIPPE, les écrits de la bible que tu lis sans comprendre, et que tu regardes sans voir, viennent de l’esprit du seigneur qu’il m’a fait porter. Je parle, écris, révèle et démontre au nom de cet esprit qui est Jésus. Je ne suis pas le seul homme de Dieu dans ce monde, parce que en Christ, on n’est pas seul ; car nous ne sommes  plus au temps des prophètes et de la loi qui ont pris fin par l’arrivée de Jean Baptiste tel que le seigneur Jésus dit :   «tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean » (Matthieu 11/13). Le seigneur Jésus est la fin de la loi pour tous ceux qui croient par lui au salut de leurs âmes ; voila pourquoi il est dit : «Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.» (Romains10/4).

KACOU PHILIPPE, prochainement dans un autre message, je vais t’apporter des enseignements sur ce que c’est que le prophète avant et après Jésus-Christ ; car au temps des apôtres il y avait des prophètes tel qu’il est écrit : «En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. L'un deux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l'Esprit qu'il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude. Les disciples résolurent d'envoyer, chacun selon ses moyens, un secours aux frères qui habitaient la Judée. Ils le firent parvenir aux anciens par les mains de Barnabas et de Saul. » (Actes11/27-30).C’est le même prophète Agabus qui prit une ceinture, se lia les pieds, et dit que la personne à qui appartenait cette ceinture sera liée à Jérusalem, et cette ceinture appartenait à l’apôtre Paul tel qu’il est dit : «Comme nous étions là depuis plusieurs jours, un prophète, nommé Agabus, descendit de Judée, et vint nous trouver. Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit: Voici ce que déclare le Saint Esprit: L'homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens. Quand nous entendîmes cela, nous et ceux de l'endroit, nous priâmes Paul de ne pas monter à Jérusalem. Alors il répondit: Que faites-vous, en pleurant et en me brisant le cœur? Je suis prêt, non seulement à être lié, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus.» (Actes 21/10-13). KACOU PHILIPPE prend le seigneur Jésus comme un simple prophète ; sinon il devait croire et amener plusieurs à croire qu’une seule personne est venue sur la terre  sans péché, sans tache, et a payé le prix pour le salut de nos âmes, et que ce salut ne peut venir de nulle part si ce n’est par le seigneur Jésus. Voila pourquoi il est dit : «Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés» (Actes 4/12).

Aveuglés et envoutés par KACOU PHILIPPE, lorsque ce renard dit qu’il vous sauve, va t-il verser son sang pour vos péchés ? Comprenez qu’au temps des prophètes de la loi, le sang des moutons était versé chaque année pour la purification du corps charnel ; mais les prophètes du temps de la foi ont une rédemption éternelle par le sang de Jésus versé pour leurs péchés. Voila pourquoi il est dit : « Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant! » (Hébreux 9/13-14).Le peuple d’Israël actuel est dominé par l’islam, considère le seigneur Jésus comme un simple prophète et non leur sauveur ; mais continue aussi à verser le sang des moutons chaque année.  Israël  est devenu un peuple rebelle qui contredit la parole du seigneur Jésus, voila même pourquoi l’Eternel dit: « J'ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle et contredisant.» (Romains 10/21).

 KACOU PHILIPPE, je sais que la bible que tu lis est écrite en français, et c’est la langue de Molière qui ne t’est peut-être pas facile à comprendre. Mieux vaut pour toi qu’elle soit traduite en ta langue maternelle.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER