530ème message

 

COMPRENDRE L’ENSEIGNEMENT DU SONGE DE JACOB OU ISRAËL QUI AVAIT VU L’ECHELLE DE NOTRE DELIVRANCE QUI QUITTAIT  LA TERRE ET TOUCHAIT AU CIEL,  ET A TRAVERS LAQUELLE LES ANGES   MONTAIENT ET DESCENDAIENT : CETTE ECHELLE ETAIT LE SEIGNEUR JESUS

 

C’est le 530ème message

 

 

Comprendre la parole de Dieu ou les choses de Dieu n’est pas une affaire de diplômes, de couleur de peau, de  nation ou du continent d’origine, mais de grâce de Dieu par son Esprit.

 

C’est en fin Novembre 2009 que j’ai reçu le baptême, et en Janvier 2010, sans rien connaître ni comprendre de ce qui concerne Dieu, le Seigneur me demanda d’aller rester dans une maison où il devait m’enseigner et me donner des messages pour tous les hommes sur la terre. C’est en allant dans cette maison que j’ai acheté la bible, et c’est là où le Seigneur a commencé à m’enseigner et à me donner les messages pour tous les hommes jusqu’aujourd’hui. De Janvier 2010 au 13 Mai 2017 où nous sommes, je suis encore dans cette maison, où l’Esprit du Seigneur m’édifie, et j’écris des messages qu’il me révèle. Que ce soit sur le terrain ou sur l’internet, je n’ai pas encore commencé le travail ; mais, ce sont les petits enfants qui ont déjà passé quelques temps avec moi qui s’y mettent pour le partage.

 

Il y a des choses qui m’ont marqué depuis ma naissance. A l’âge de six mois, ma bouche s’était ouverte un jour pour parler de ce que j’ai commencé à faire par la grâce de Dieu. Alors que j’avais  moins de 10 ans, je passais parfois plus de deux jours en brousse lorsqu’on me frappait, sans manger ni boire, ni même me laver. Lorsque j’avais 15 ans, je portais entre 85 et 95 kilogrammes de charge sur des distances d’environ un kilomètre et demi. Il y a beaucoup de choses marquantes et étonnantes, mais je ne veux pas m’attarder sur cela, parce que ce n’est pas une gloire pour moi. Je cherche plutôt la gloire dans la connaissance de la vérité de Dieu, en la vivant et en la faisant connaître à tous les hommes, jusqu’aux plus hautes personnalités de ce monde; le Seigneur m’accordera cette gloire par sa grâce.

 

Le créateur de toutes choses a créé l’homme avec deux corps. Pour le premier corps, le corps physique, il prit la poussière de la terre et fit une pâte pour le former ; ce corps, tiré de la poussière de la terre, est une motte de terre ou carapace, et n’a aucune valeur lorsque le corps spirituel n’est pas en lui. Voilà pourquoi lorsque Dieu avait formé ce corps physique ou charnel, il y avait introduit le corps spirituel à travers les narines, et cette motte de terre avait commencé à avoir de la valeur, à respirer, à parler, à se lever et à marcher. Lorsque le corps spirituel ou l’âme quitte le corps physique ou le corps de chair, ce dernier rentre dans la terre où il avait été tiré pour être formé tel qu’il est dit : « L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.» (Genèse 2/7). Le deuxième corps est le corps spirituel ou l’âme ; il est plus grand que le corps physique  ou le corps de chair, c’est le corps éternel, qui donne de la valeur au corps passager ou carapace encore appelé la chair de l’homme. Lorsque le corps spirituel ou l’âme sort du corps charnel, il marche et fait des mouvements. Mais par contre, le corps charnel ne peut plus marcher après que le corps spirituel ou l’âme soit sorti de lui. Le corps spirituel du Seigneur Jésus était sorti de son corps physique sur la croix tel qu’il est dit : « Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit.» (Matthieu 27/50).

 

Si nous n’avons pas encore vu, nous avons peut-être entendu qu’il y a des personnes qui ont rendu l’âme, et après cela, leur corps charnel ou physique est mis à la morgue ou enterré; mais on commence à voir leur corps spirituel marcher partout et accomplir diverses choses. Voilà pourquoi lorsque le Seigneur Jésus reviendra, il verra même les gens qui avaient percé ses côtes tel qu’il est dit : « Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen! » (Apocalypse 1/7). Pourtant ceux qui avaient percé les côtes du corps charnel du Seigneur Jésus étaient aussi dans un corps physique; mais les deux corps spirituels se verront au dernier jour. Lorsque Dieu avait dit à l’homme au Jardin d’Eden qu’il mourra s’il lui désobéit, il ne parlait pas du corps physique ou charnel de l’homme, mais plutôt de son corps spirituel ou de son âme. La preuve en est que lorsqu’Adam et Eve avaient désobéi à Dieu en mangeant le fruit défendu, ils étaient morts, non dans le corps physique ou charnel, mais dans le corps spirituel ou dans leurs âmes. Etant donné que Dieu est Esprit,  si l’homme ne vit pas dans son corps spirituel ou dans son âme, il ne sert plus à rien à Dieu ; c’est pourquoi Dieu avait trouvé que le corps spirituel ou l’âme sans vie ne doit pas demeurer éternellement dans le corps physique ou charnel de l’homme. Il avait alors limité la durée de vie du corps physique de l’homme à 120 ans tel qu’il dit : « Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.» (Genèse 6/3). 

Dieu, sachant que le corps spirituel ou l’âme de l’homme est mort, et qu’il ne lui reste que le corps physique ou corps de chair qui est une motte de terre, lui fît  comprendre, que c’est à la sueur de son front qu’il trouvera le pain de la terre pour nourrir sa motte de terre, avant qu’elle rentre dans la terre où elle avait été prise tel qu’il dit à l’homme : « C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. » (Genèse 3/19) ; Vu que les hommes naissaient dans la désobéissance et la mort spirituelle, ils commirent beaucoup d’abominations devant Dieu, qui décida de détruire tous les habitants de la terre en épargnant Noé et sa famille ainsi que une paire de toutes espèces d’animaux, oiseaux, insectes mâle et femelle. Puis, sachant que cela n’était pas la solution, mais, qu’elle consiste plutôt à faire revenir le corps spirituel ou l’âme de l’homme à la vie, afin que ce dernier soit délivré de la désobéissance et du mal, qu’il lui appartienne, et monte au ciel pour vivre éternellement avec lui, Dieu avait projeté d’envoyer le Seigneur Jésus pour qu’il se fasse chair, afin de payer le prix de la souffrance et de la mort éternelle pour notre corps spirituel ou pour notre âme, par la souffrance et la mort de son corps physique ou charnel. Le seigneur Jésus est  le chemin que nous devons emprunter pour entrer au royaume des cieux,  le pont que nous devons traverser pour entrer dans le territoire promis, l’échelle qui s’appuie sur  la terre et touche au ciel, sur laquelle nous devons marcher pour entrer au royaume des cieux. Dieu avait commencé à montrer à Jacob ou Israël cette échelle qui sera donnée aux hommes, comme un passage de la vie de la terre à la vie du royaume des cieux. Voilà pourquoi il est dit : Jacob partit de Beer Schéba, et s'en alla à Charan Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.» (Genèse 28/10-12). Le Seigneur Jésus est l’échelle ; lorsqu’il arrive, il dit au monde entier : « En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme » (Jean 1/51).

 

Le Seigneur Jésus, reconnaissant que la chair ne sert à rien parce qu’elle est une motte de terre, mais que c’est son esprit qui vivifie notre esprit ou notre âme, par sa parole qui est esprit et vie, dit : « C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie » (Jean 6/63). Car la chair ne sert de rien parce qu’elle n’hérite pas le royaume des cieux, mais plutôt la terre; voila pourquoi l’apôtre Paul dit : « Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. » (1 Corinthiens 15/50).  Donc, Dieu a envoyé le Seigneur Jésus qui est la vie, la santé, la nourriture, l’eau, la richesse, la gloire, la grandeur, la puissance, le pouvoir… de notre corps spirituel ou de notre âme. Tout a été créé double, c’est-à-dire pour les deux corps : le corps physique et  le corps spirituel ; pour chaque corps il faut la vie, la nourriture, l’eau, le pain, les vêtements, la richesse, la gloire, la personnalité…. Le corps physique qui est la chair, la motte de terre ou la carapace, finit sa course dans la terre ainsi que tout ce qu’il boit, mange, revêt, réserve et emmagasine. Le corps physique ou charnel, et tout ce qu’il possède ne sont que vanités, parce que tous sortent de la terre et retournent dans la terre tel qu’il est dit : « Tout va dans un même lieu; tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière. » (Ecclésiastes 3/20). Il y a le corps spirituel qui est l’âme et qui demeure éternellement ; il mange, boit, se revêt, s’enrichit… de tout ce qui demeure aussi comme lui. Donc, de la terre sortent les biens du corps charnel, et du royaume des cieux sortent les biens du corps spirituel ou de l’âme. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus nous demande de chercher premièrement les choses du royaume des cieux pour le corps spirituel, et que les choses de la terre viendront et passeront aussi après, tel qu’il  dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6/33).

 

Le Seigneur, connaissant la vanité du corps physique, charnel ou de la motte de terre, et la valeur du corps spirituel, nous demande de travailler pour réserver non la nourriture du corps qui périt dans la terre, mais celle du corps spirituel qui sera affranchi du lac de feu éternel pour s’éterniser au royaume des cieux. C’est pour cela qu’il nous dit : « Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.» (Jean 6/27). Sachant que si nous consacrons tout le temps pour travailler et amasser rien que pour le corps physique, alors nous resterons de véritables pauvres et misérables pour l’éternité, et que cette vie nous conduira au lac de feu, le Seigneur Jésus nous dit : « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.» (Matthieu 6/19-20). L’apôtre Paul dit à propos à Timothée, de recommander aux riches de ne pas mettre leur espérance dans les richesses incertaines tel qu’il lui dit : « Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions. Recommande-leur de faire du bien, d'être riches en bonnes œuvres, d'avoir de la libéralité, de la générosité, et de s'amasser ainsi pour l'avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable. » (1Timothée 6/17-19).

 

Dieu a envoyé les choses du royaume des cieux pour mépriser celles de la terre, afin que la chair ne se glorifie pas devant lui tel qu’il est dit : « afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.» (1Corinthiens 1/29) ; et que si quelqu’un veut se glorifier, qu’il se glorifie plutôt dans son corps spirituel ou son âme, et non dans son corps charnel ou sa motte de terre. Se glorifier dans son corps spirituel, c’est se glorifier dans le Seigneur. Voilà même pourquoi il est dit : « Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. » (1Corinthiens 1/31).

 

Le diable a tellement aveuglé ce monde au point où l’homme croit que c’est sa chair qui a de la valeur par rapport à son âme, ignorant que la chair du Seigneur Jésus qui était plus valeureuse que la nôtre, s’est faite pauvre afin que nous puissions nous enrichir dans notre âme. Le Seigneur s’est sacrifié jusqu’à la mort dans cette chair, afin que la vie soit manifestée dans notre âme. Donc, le Seigneur a sacrifié sa chair plus valeureuse que la nôtre pour libérer notre âme ; mais nous sacrifions notre âme et la considérons comme une chose vaine. L’homme vend son semblable ou le sacrifie pour s’enrichir ou amasser les choses que les mains des hommes ont fabriquées ou transformées, ou pour le pouvoir, la gloire, la grandeur et la célébrité terrestres. Si l’homme cherchait à aimer Dieu, il devait aimer son prochain, s’il cherchait à se faire pardonner de Dieu, il devait pardonner son prochain, s’il cherchait à ce que Dieu l’amène à réussir en tout et pour tout, tant dans l’esprit que dans le physique, il devrait le bien à son prochain. En vérité, pour quelle richesse, quel pouvoir, quelle gloire, quelle grandeur, quelle personnalité, quelle fonction, quel titre… l’homme vend-il ou sacrifie son semblable ? Le créateur des hommes n’est pas leur idole, or c’est lui qu’il faut à tout prix connaître, vivre, revêtir et gagner, mais ce sont plutôt l’argent et l’or faits des mains d’hommes; et c’est pour eux qu’il est dit : Leurs idoles sont de l'argent et de l'or, Elles sont l'ouvrage de la main des hommes. » (Psaumes 115/4).

 

Dieu veut que tout homme parvienne à la connaissance de la vérité, et la vérité de Dieu s’adresse à tout le monde depuis les chefs d’Etat jusqu’au dernier des hommes ; mais plusieurs personnes voient cette vérité comme un mépris, pour d’autres, c’est de la politique. Ce que j’écris est le bien spirituel pour toute âme, mais ce bien est vu et pris pour le mal ; seul Dieu le confirmera au dernier jour. Hier, le prophète Jérémie disait à Dieu : « Le mal sera-t-il rendu pour le bien? Car ils ont creusé une fosse pour m'ôter la vie. Souviens-t ‘en, je me suis tenu devant toi, Afin de parler en leur faveur, Et de détourner d'eux ta colère. » (Jérémie 18/20).

 

L’homme ne peut pas me manipuler pour que je dise des choses de la politique. Ces messages sont la vérité qui doit délivrer quiconque croit en elle, car l’argent et la gloire de l’homme ne marchent pas sur moi pour être manipulé par l’homme, mais seule la vérité du Seigneur me conduit. Je ne me confie pas en l’homme qui n’est qu’un petit souffle qui était entré par les narines et qui sortira par elles ; voilà même pourquoi il est dit : « Cessez de vous confier en l'homme, Dans les narines duquel il n'y a qu'un souffle: Car de quelle valeur est-il? » (Esaïe 2/22). Dieu dit encore que l’homme qui se confie en un autre est maudit tel qu’il est dit : « Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son cœur de l'Éternel! » (Jérémie 17/5). Je ne cours pas derrière les choses, mais derrière le créateur des choses. Mon corps physique ou charnel est petit et pauvre, mais mon corps spirituel ou mon âme est grand et riche. Jean Baptiste se nourrissait des sauterelles et du miel sauvage, sans vêtements de rechange ni un lieu sûr pour dormir tel qu’il est dit : « Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. » (Matthieu 3/4) ; mais cependant, le Seigneur l’avait trouvé pour l’homme le plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes tel qu’il dit aux premiers disciples : « Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. » (Matthieu 11/11).

 

Le Seigneur Jésus nous a encore enseigné par cette parabole tel qu’il est écrit : « Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je? Car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai: j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens; et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit: Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu.» (Luc 12/16-21). Dieu a besoin des âmes des chefs d’Etat, des ministres, des superstars, des grands hommes d’affaires, du pape…,  parce que le sang de Christ n’a pas coulé pour les âmes exceptionnelles. Il n’y a pas de délivrance sans repentance ; pas de repentance sans la vérité écoutée ou lue et vécue, car il est dit : « Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir, parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts... » (Actes 17/30-31). Ce que j’ai compris dans ce monde, c’est que le plus grand ennemi des hommes n’est pas le diable par son mensonge, sa séduction et sa tromperie, mais plutôt Dieu par sa vérité. Si je dis aux hommes la vérité, ils disent que je fais de la politique, que je m’attaque aux grands…; mais seul Dieu est grand, et il m’a rendu grand, non dans la carapace ou le corps visible des aveugles, mais dans l’âme invisible aux aveugles. Donc l’échelle est là pour nous, afin que quiconque veut arriver au royaume des cieux gravisse  les escaliers pour y entrer.

                        

A Dieu seul, la gloire par Jésus-Christ, l’échelle donnée pour la délivrance et la vie du corps  spirituel ou âme de l’homme pour l’éternité.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

Rechercher dans le site

tell a friend

Suivez nous sur:

facebook    twitter

Qui est en ligne?

We have 5 guests and no members online

Nous serions heureux de partager encore plus ces révélations avec vous

contact

Contactez-nous

Designed by MEDIATRONIK