574ème message

 

PLEURS PLEURS PLEURS !!!  VOICI QUELQUES IMAGES DE SOLDATS ET CIVILS PARMI TANT, QUI SONT MORTS, ALORS QUE  D’AUTRES CONTINUENT A MOURIR DANS LA CRISE DE PAIX AU NORD OUEST ET SUD OUEST CAMEROUN A CAUSE D’UN MANQUE DE DIALOGUE, DE SIMPLICITE, D’HUMILITE, …. DU CHEF DE LA NATION ! PAR LA VOIX DE DIEU, NOUS VOULONS LE DIALOGUE POUR ARRETER LA PERTE EN VIES HUMAINES QUI N’ONT PAS DE PRIX.

 

C’est le 574ème message

Je ne suis pas un politicien, un partisan du parti au pouvoir ou de l’opposition, je ne suis ni instrumentalisé ou utilisé par les hommes qui cherchent les gains honteux ; je ne viens pas vers les hommes pour chercher l’argent et les autres biens qu’ils possèdent, mais pour déposer en eux la vérité de la parole de la création, afin de transformer leurs cœurs, pensées et sentiments pour la délivrance de leurs âmes et de leurs corps physiques. En vérité, je me pose la question de savoir pourquoi le Cameroun, modèle de paix en Afrique et dans le monde entier, peut-il être dans une crise ou un conflit opposant ses compatriotes entre eux dans le nord ouest et le sud ouest du pays, pendant plusieurs années, sans trouver une solution pour ramener l’ordre et la paix ? Ce conflit qui perdure a déjà fait de nombreuses victimes, tant du coté de l’armée que des civils, et tous ces morts ne reviendront plus jamais, ce qui est une grande perte pour le Cameroun et l’humanité toute entière.

En vérité, lorsque la secte islamique appelée BokoHaram tuait les soldats et les civils au nord du Cameroun, le peuple camerounais enterrait ses enfants et se demandait d’où sortaient ces gens et ce qu’ils voulaient ; mais lorsque le peuple camerounais enterre ses enfants qui meurent chaque semaine dans les combats entre compatriotes au nord ouest et sud ouest du pays, dirions-nous que nous ignorons d’où vient le problème et  les différents acteurs dans cette crise ? Comment cette crise peut-elle autant perdurer sans solution, avec des conséquences énormes en pertes matérielles et en vies humaines, dans un pays qui est dit-on une référence en matière de paix ? Où sont les véritables hommes de Dieu, porteurs de la parole de paix dans ce pays ? Je ne parle pas ici des hommes de Dieu qui ont implanté sur toute l’étendue du territoire, des statuettes à l’effigie des acteurs de cinéma, Robert Powell et Olivia Hussey pour représenter Jésus et Marie, ni des vendeurs de gouttes d’eau aspergées sur la tête des bébés et des enfants pour baptême, ni encore des hommes de Dieu vendeurs d’illusions, dotés de pouvoirs sataniques importés du Bénin , du Nigéria, de la Cote d’Ivoire, du Ghana, de l’Inde…, qui ont fait de certains camerounais naïfs, leur industrie de production d’argent.

Le seigneur interpelle les hommes de Dieu camerounais qui ne sont pas aveugles, ou qui ne prennent pas les dirigeants camerounais pour des dieux auxquels serrer la main et avoir comme ami est une grâce  et faveur à cause des biens matériels qu’ils possèdent, du pouvoir et de la gloire humaine qui les accompagnent, mais qui voient les cœurs et les âmes de ces dirigeants loin de Dieu et proches du diable, pour proclamer la vérité de Christ qui pourra opérer un miracle et ramener ces dirigeants afin que la paix véritable soit vécue au Cameroun. Si Dieu a maintenu la paix dans ce pays, ce n’est pas parce que les camerounais tapent le ballon, jouent à la guitare…,  à l’étranger et font parler du Cameroun dans le monde entier, ni même parce que le pays regorge  d’universitaires et  d’intellectuels ayant obtenus leurs diplômes dans les universités de renommée internationale, mais à cause de la présence dans ce pays des envoyés de Dieu remplis d’esprit saint, qui représentent le royaume des cieux pour révéler des choses au dessus de la connaissance des hommes et du diable.

Voila pourquoi lorsque pharaon, roi d’Egypte, avait fait un songe, il consulta ses magiciens,  ses conseillers… pour trouver une explication, mais ils ne parvinrent pas ; … la Parole qui avait donné ou apporté l’explication,  la solution véritable, était venue d’un homme  en  qui l’esprit de Dieu habite et se révèle. C’est pourquoi  pharaon avait pris les paroles de Joseph qui venaient de l’esprit de Dieu pour un trésor pour son peuple et lui-même ; et la présence de Joseph dans son territoire était une grâce pour l’Egypte plus que la  présence de quiconque, à cause de la parole de sagesse de Dieu qui sortait en lui et dont pharaon rendit témoignage de son utilité et de sa valeur lorsqu’il dit à son peuple : «…Trouverions-nous un homme comme celui-ci, ayant en lui l'esprit de Dieu? Et Pharaon dit à Joseph: Puisque Dieu t'a fait connaître toutes ces choses, il n'y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi. Je t'établis sur ma maison, et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m'élèvera au-dessus de toi. Pharaon dit à Joseph: Vois, je te donne le commandement de tout le pays d'Égypte. Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph; il le revêtit d'habits de fin lin, et lui mit un collier d'or au cou. Il le fit monter sur le char qui suivait le sien; et l'on criait devant lui: A genoux! C'est ainsi que Pharaon lui donna le commandement de tout le pays d'Égypte. Il dit encore à Joseph: Je suis Pharaon! Et sans toi personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d'Égypte.» (Genèse 41/37-44). Regardez les intellectuels camerounais assis dans les plateaux de télévision pour trouver la solution à la crise qui secoue la région du nord ouest et sud ouest ! Plusieurs d’entre eux, par leur philosophie, trouvent qu’il n’est pas digne pour le président Paul Biya de se déplacer pour aller vers les activistes de cette crise ouvrir le dialogue, car ils les considèrent comme des voyous, des brigands, des bandits… ; en effet pour eux, une telle mesure est un grand mépris pour un chef d’Etat de son envergure.

Que tous les camerounais comprennent que la paix n’a pas de prix, et cette paix viendra du dialogue, du respect, de la simplicité, de l’humilité ….de tous. Le président Paul Biya a-t-il plus de gloire que le seigneur Jésus-Christ qui avait quitté le royaume des cieux, est venu sur la terre sous la forme charnelle se présenter aux brigands, voleurs, assassins, bandits…en crise de paix éternelle dans leurs cœurs et dans leurs âmes ? Malgré qu’il ait la gloire de Dieu, il est descendu parler aux égarés afin de ramener la paix et la joie éternelle dans leurs cœurs et âmes. combien à plus forte raison un être humain, qui dit pourtant être un chrétien, ayant fait 35 ans à la tête de la nation camerounaise, avec 85 ans d’âge qui lui donnent le rang d’une personne du troisième âge, un grand père qui est censé bercer  ses petits fils, ne quittera t-il pas le palais d’Etoudi ou la Suisse  pour descendre à Buea et à Bamenda afin que par le dialogue, il trouve un terrain d’entente qui mettra un terme à l’assassinat des camerounais ? Les villes Buea, Bamenda et leurs environs sont devenus les lieux de scènes sinistres et macabres ; au quotidien, ce sont des assassinats, des enlèvements et toutes sortes de violence que vivent les populations dans ces régions.

Monsieur le président Paul Biya, chrétien de confession, puis-je vous appeler frère en Christ ? Comprenez que pour empêcher les gens de demeurer dans la mort spirituelle et d’être lancés dans le lac de feu éternel, le seigneur Jésus avait quitté précipitamment le royaume des cieux et est descendu sur la terre pour dialoguer avec les brigands, les voleurs, les assassins ; il les exhortait et leur donnait des conseils qui sont une barrière à l’ignorance et à la  mort des âmes. Dans le conseil du seigneur Jésus aux brigands, assassins, voleurs, …, il leur faisait comprendre comment le diable les trompe et les utilise pour s’emparer éternellement de leurs âmes en faisant tout pour qu’ils souffrent uniquement pour leur chair, et non pour leurs âmes. Car le diable leur fait croire que tout se limite dans le physique sur la terre, et qu’il n y a pas une autre vie en dehors de celle qu’on vit dans le physique. Le seigneur Jésus a fait comprendre aux hommes que la véritable mission de satan est de gagner leurs âmes et les entrainer avec lui dans le lac de feu éternel,  et que tous ceux qui s’étaient révoltés ou rebellés contre l’ordre de Dieu, par le dialogue, le conseil et l’exhortation, ils sont revenus au bon sens.

 Pour empêcher  les assassinats des soldats et civils camerounais,  les enlèvements dans la zone du nord ouest et sud ouest Cameroun, le chef de l’Etat Paul Biya ne devrait-il pas quitter le palais d’Etoudi pour venir en sapeur pompier empêcher tous ces dégâts matériels et les pertes en vies humaines qui n’ont pas de prix, par la voie du dialogue, du conseil et de l’exhortation auprès des populations en tourment ?  A titre d’exemple, il pourrait leur dire : ‘’ mes frères, mes sœurs, mes enfants et petits enfants, nous sommes un pays hospitalier, une terre d’accueil, une nation unie et indivisible, une référence en matière de paix que nous devons toujours préserver et promouvoir dans le monde entier. Les enfants d’un même ventre, qu’ils soient des jumeaux, peuvent avoir des différents, mais il faut savoir trouver une solution qui satisfasse toutes les parties. Le Cameroun était uni depuis la colonisation allemande, mais quand les français, appuyés par les anglais avaient chassé les allemands dans notre pays, ils se sont partagés ce territoire comme butin de guerre ; ils nous ont divisés, colonisés et soumis aux différentes langues, qui furent adoptées comme langues officielles. Parmi nos frères colonisés par les anglais, vous qui avez été sages, vous vous êtes rattachés au noyau du pays indépendant, et les autres se sont rattachés au Nigéria. Le respect des clauses de la conférence de Foumban a été négligé, ce qui semble comme une marginalisation. Mais les résolutions sont prises pour que les deux langues des colons soient enseignées de manière équitable, et dans tous les domaines de l’éducation ; que vos enfants, dans toutes les régions du pays, aient accès à tous les ministères sans exception, et je veillerai personnellement que les secondes et troisièmes personnalités dans la hiérarchie du pays soient accordées au ressortissant des régions du nord ouest et sud ouest Cameroun. Tous les étrangers qui se mêlent dans cette situation de crise sont contre notre pays, fermons leur la porte, car ce sont des opportunistes qui se greffent sur cette situation pour régler leurs propres comptes. Je demande aux civils armés de déposer les armes qui leur ont été données pour faire couler le sang de leurs frères, et aux soldats détachés pour intervenir dans ces régions en crise, la permission de lever le camp leur est accordée afin qu’ils rentrent dans leurs bases respectives. Après l’exécution de toutes ces dispositions, un deuil national doit être observé pour tous les malheureux disparus dans cette crise.’’

Pourquoi le président Paul Biya ne ferait-il pas une conférence nationale, rassemblant tous les camerounais, même ceux de la diaspora, afin de leur parler en bon père de famille, de réinstaller un climat de confiance et de communion fraternelle entre compatriotes, sans distinction de tribus ni de classes sociales, d’instaurer une constitution qui limite le mandat présidentiel, et renouvelable une seule fois,   afin de bâtir un Cameroun nouveau où règnera une paix durable, gage de stabilité politique, de développement et de prospérité pour les générations futures?  La nécessité d’un dialogue national est une réalité en ce moment dans notre pays, et même si elle coûtera de fortes sommes d’argent, rebâtir la paix de la nation camerounaise n’a pas de prix.

Aujourd’hui au Cameroun, lorsqu’un ministre ou un directeur est nommé, une grande fête est aussitôt organisée dans sa famille et dans son village ;  et quelques années après, c’est le deuil, non parce que ce dernier est mort, mais parce qu’il a été arrêté et mis derrière les barreaux pour détournement de fonds publics. L’argent détourné par les membres du gouvernement en prison et ceux qui sont encore en liberté, ceux en fonction et ceux qui n’exercent plus, doit être remis dans les caisses de l’Etat pour servir au développement du pays. Regardez les soldats et les civils qui meurent dans ce conflit entre camerounais, laissant derrière eux les veuves et les veufs, les orphelins, les familles inconsolables, quelle perte pour la nation camerounaise et l’humanité entière. Cette situation fait beaucoup pitié.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

Rechercher dans le site

tell a friend

Suivez nous sur:

facebook    twitter

Qui est en ligne?

We have 39 guests and no members online

Nous serions heureux de partager encore plus ces révélations avec vous

contact

Contactez-nous

Designed by MEDIATRONIK