POSEZ VOS QUESTIONS

unequestion Une question sur la Parole de Dieu ou une interrogation suite à votre lecture? Cliquer ici

POURQUOI CE SITE?

pourquoi ce site Ce site n'est que le témoignage rendu à la Vérité pour faire chuter le mensonge... Lire la suite

FAIRE UN DON

faireundon Participer à l'avancement de cette oeuvre en nous faisant parvenir vos dons. Cliquer ici

 

GOUVERNANTS AMERICAINS, EUROPEENS ET ASIATIQUES, QUELLE DECLARATION DE GUERRE CONTRE DIEU EN SUSCITANT SA COLERE PAR LA LEGALISATION DU MARIAGE HOMOSEXUEL,PLONGEANT AINSI LE PEUPLE DANS UNE PRATIQUE OFFICIELLE DE L'ABOMINATION !

 

C’est le 353ème message.

 

Quel degré de satanisme ! Les gouvernants américains, européens et asiatiques les plus enviés et les plus admirés du monde des aveugles et des sourds sont en train de plonger leurs populations dans une situation très critique, qui provoque la colère de Dieu à travers l’officialisation d’un acte qui avait conduit à la destruction des villes de Sodome et Gomorrhe dans l’ancien temps par l’Eternel.

 

 

 

Ces gouvernants les plus enviés du monde des aveugles et sourds vont de pays en pays pour négocier l’officialisation du mariage homosexuel avec les dirigeants de ces pays, et ils sont prêts à débourser les centaines de millions d’euro ou de dollar pour pouvoir corrompre ces derniers. Cette mission déléguée par Satan à ses disciples consiste à remplir le monde de la haute abomination afin que toutes les âmes lui appartiennent ; ce qui provoque la colère de Dieu

En vérité, ces gouvernants les plus en vue du monde des aveugles et des sourds sont physiquement des humains, mais spirituellement des lucifériens. Voilà pourquoi, poussés par cet esprit, ils se sont constitués en un groupe appelé G8,… pour terroriser le monde, légalisant ainsi le mariage homosexuel dans les pays qu’ils gouvernent. Ils cherchent par tous les moyens à corrompre les dirigeants des autres pays, à plonger aussi leur population dans cette pratique abominable au point de l’officialiser, suscitant ainsi la colère ardente de Dieu. Ils incitent les guerres, arment les rebelles, déstabilisent les chefs d’Etats des pays souverains. Ils mettent certains pays à feu et à sang où des milliers de personnes meurent, d’autres se réfugient dans d’autres pays, afin d’exploiter à leur guise leurs richesses naturelles  et piller leur économie.

Lorsque Satan veut utiliser les gens pour détruire les autres et les hisser à une dimension élevée, il amène d’abord ceux-ci à boire le sang et à manger la chair de l’homme (leur semblable) avant d’être possédés par son esprit et commencer le travail de destruction sans pitié. Comment ces gouvernants les plus enviés du monde des aveugles et des sourds ont-ils des rapports sexuels avec des personnes de même sexe ? En vérité, c’est une très grande erreur de dire que ces gens sont comme des animaux. Les animaux n’ayant pas la capacité de se justifier devant les gens qui qualifient ces homosexuels au même titre qu’eux, je vais parler à leur place. Lorsque vous dites que ces homosexuels sont comme des animaux, est-ce que vous avez déjà vu deux chiens de même sexe s’accoupler ? Donc si les chiens qui ont pour maîtres des rois, des chefs d’Etats, des chanceliers, des ministres, des diplomates, des stars… gardent cette dignité devant Dieu qui est de ne pas s’accoupler entre animaux de même sexe, et que leurs maîtres qui sont les hommes les plus enviés et recherchés n’ont pas pu garder cette dignité devant Dieu, comment donc qualifier ces pratiquant de l’homosexualité d’animaux ?

Les gens ont d’abord accusé les animaux faussement d’être porteurs du virus appelé « Ebola ». J’ai clamé leur innocence avec le message N° 268 et maintenant, lorsqu’ils voient ces pratiquants de l’homosexualité, ils disent que ces derniers sont comme des animaux. Est-ce que les animaux font ce genre de pratique pour dire que ces gouvernants les plus enviés de la planète terre sont comme des animaux ? Ne qualifiez pas ces pratiquants de la pédophilie d’animaux. Respectez ces animaux, ils ne font pas ce genre de pratique. Ce n’est pas parce qu’ils nous ont été donnés pour nourriture  que nous devons les classer au même rang que les homosexuels, comme si les animaux ne s’abstenaient pas de s’accoupler entre espèces de même sexe devant Dieu. Les animaux se sont gardés de ne pas faire ce genre de pratique devant leur créateur, alors que leurs maîtres qui sont les personnes les plus enviées du monde des aveugles et des sourds n’ont pas pu s’abstenir. Donc, ne classez plus ces homosexuels au même titre que les animaux qui préservent leur dignité en s’abstenant de cette pratique.

C’est touchant de voir les gouvernants les plus enviés en veste, remplis de gloire d’hommes alors qu’ils ne sont que ceux qui foudroient l’anus des personnes de même sexe qu’eux. Pour ces hommes de gloire d’hommes, ce sont des hommes comme eux qui sont leur véritable femme où ils tirent le pouvoir et la puissance à travers leur anus. Regardez ces pays les plus enviés où un homme va voir la famille pour épouser un autre homme comme lui, une femme pour épouser une autre femme comme elle, et les deux se présentent devant le maire pour se faire établir l’acte de mariage, se mettent les alliances en se suçant la bouche, se font des déclarations pour le meilleur et pour le pire.

En vérité, ce monde n’est qu’une pourriture dans l’esprit, et sa puanteur commence par les hommes les plus enviés et admirés dont les gens rêvent de toucher du doigt, de serrer la main, de prendre une photo avec eux ou d'être leurs amis. Que tous ces gouvernants qui ont légalisé le mariage homosexuel dans leur pays et qui veulent que tous les dirigeants des autres pays puissent faire comme eux, et qui passent même pour atteindre ce but par les voies de corruption ou de violence, comprennent qu’ils sont montés au créneau pour exciter la grande colère de Dieu. Il est bon pour eux de se repentir au plus tôt en demandant pardon à Dieu et à leur peuple ; de prendre un jeûne national comme à Ninive au temps de Jonas où le roi de Ninive avait pris un jeûne national avec tout son peuple pour se repentir afin d’éviter la colère de Dieu tel qu’il est dit : « Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu'ils crient à Dieu avec force, et qu'ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables! Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s'il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point? Dieu vit qu'ils agissaient ainsi et qu'ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu'il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas » (Jonas 3/8-10).

Le Seigneur annonce les choses dures ; et si seulement vous les gouvernants qui mettez ce siècle à mal ne vous repentez pas le plus tôt, il y aura de grands tremblements avant la fin des temps, et cela ne sera que l’avertissement. Vous qui mettez le monde à mal, si vous ne quittez pas cet état, pour vous il sera accompli ce qui est dit dans Apocalypse 6/15-16 : « Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l'agneau».

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

C’EST L’HEURE QUE LES CATECHISTES ET LEURS GENITEURS CESSENT DE FOUDROYER LA PENSEE DES ENFANTS EN LEUR FAISANT RECITER ET CROIRE AUX DIX COMMANDEMENTS DE MOÏSE QUI NE PEUVENT PAS DONNER LA VIE A L’AME QUEL QUE SOIT LE DEGRE DE LEUR PRATIQUE.

C’est le 311ème message.

 

En vérité, les catéchistes eux-mêmes sont trompés par leurs géniteurs qui ont fait petits et grands séminaires. Que ces catéchistes cessent d’embrouiller la pensée des enfants en les amenant à réciter et à croire aux dix commandements de Moïse qui ne peuvent pas sauver l’âme. Après ces récitations, leurs géniteurs décernent aux enfants soit la première communion, soit la confirmation. Ceci n’est qu’une embrouille et une tromperie de la part de ceux-ci, qui eux-mêmes, ont été dupés par leurs géniteurs malveillants.

Comprenez que la loi de Moïse ou les dix commandements qu’ils font réciter aux enfants ne sert à rien aujourd’hui, parce que cette loi donnée par Dieu ne pouvait pas donner la vie à l’âme, voilà pourquoi il a envoyé le Seigneur Jésus, afin que c’est par la foi en lui que nous soyons sauvés et non par la loi que les catéchistes continuent à faire réciter et à faire croire aux enfants. Depuis le commencement du Ministère de Jésus jusqu’aujourd’hui, les dix commandements n’ont plus de valeur parce qu’on ne peut pas être juste devant Dieu par la loi de Moïse, mais plutôt par la foi en Jésus. Voilà pourquoi il est dit : « Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit: Le juste vivra par la foi.» (Galates 3/11). Il est encore dit : « Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les œuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, … » (Galates 2/16).

Comment se fait-il que la loi (les dix commandements) qui ne peut pas justifier l’esprit de l’homme devant Dieu est enseignée aux enfants par les catéchistes qui croient remplir une fonction honorifique, alors qu’ils ne sont que des gens qui foudroient la pensée des enfants par la tromperie ? Voilà pourquoi il est dit : « et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse» (Actes 13/39). Que les catéchistes et leurs géniteurs sachent maintenant que la loi de Moïse n’était que l’ombre de la foi en Jésus-Christ que nous sommes aujourd’hui ; voilà pourquoi il est dit : « En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection.  » (Hébreux 10/1). Il est encore dit : « c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ » (Colossiens 2/17).

Catéchistes, ne croyez pas que vos géniteurs vous ont accordé une fonction honorifique devant Dieu ; c’est plutôt une fonction foudroyante, empoisonnante et qui assassine l’âme. Vous continuez à faire réciter la loi de Moïse aux enfants alors que Christ est la fin de la loi pour les justes qui ont cru tel qu’il est dit : « car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient» (Romains 10/4). Avant que la foi ne vienne, le peuple d’Israël en son temps était enfermé sur ce qui était passager, c’est-à-dire la loi de Moïse. Voilà même pourquoi l’apôtre Paul dit : « et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, pour que les fils d'Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager. » (2 Corinthiens 3/13). Mais quelle fonction meurtrière ces catéchistes ont aujourd’hui, faisant réciter et faisant croire aux enfants en la loi (les dix commandements) de Moïse qui n’était que l’ombre de la foi en Jésus, et cette loi n’était que pour conduire le peuple d’Israël en son temps vers la foi. La foi étant venue, la loi s’incline. Voilà même pourquoi il est dit : « Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée. Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ» (Galates 3/23-27). Lorsque l’Eternel Dieu donna les préceptes à Moïse au mont Sinaï de venir les prononcer devant le peuple, il savait que ces préceptes étaient faibles et inutiles pour donner la vie à l’âme, car il savait que le donneur de vie à l’âme devait venir. Sachant que ce qu’il a donné au peuple n’est pas bon pour l’âme et ne peut la faire vivre, l’Eternel dit : « Je leur donnai aussi des préceptes qui n'étaient pas bons, et des ordonnances par lesquelles ils ne pouvaient vivre » (Ezéchiel 20/25). En vérité, cette loi que les catéchistes appliquent et enseignent aux enfants ne pouvait et ne peut pas donner la vie à l’âme, car elle est très faible, impuissante et inutile. Voilà même pourquoi il est dit : « Il y a ainsi abolition d'une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, car la loi n'a rien amené à la perfection, et introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu. » (Hébreux 7/18-19). Car il est encore dit : « En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l'éternité » (Hébreux 7/28). Donc, si la loi (les dix commandements) de Moïse était sans défaut pour vivifier l’âme, il n’aurait pas été question de la remplacer par ce qui vivifie. Voilà pourquoi il est dit : « En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde » (Hébreux 8/7). Et c’est pour cela que le Seigneur Jésus dit que c’est l’Esprit qui vivifie, la chair ne sert de rien, et que les paroles qu’il nous dit sont Esprit et Vie (Jean 6/63).

Même Moïse savait que ce n’est ni lui ni la loi (les dix commandements) prononcée qui pouvait sauver le peuple d’Israël (leurs âmes), mais que l’Eternel devait susciter un autre prophète comme lui, et que c’est en ce dernier que tout le peuple devrait croire, et que quiconque ne croit pas en ce prophète ne vivra pas, voilà pourquoi Actes 3/22-23 dit : « Moïse a dit: Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira, et quiconque n'écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple. ». L’esprit qui anime les gens aujourd’hui dans la croyance au baptême des enfants et la récitation des dix commandements de Moïse est le même que celui qui était hier chez les pharisiens, qui ne reconnaissaient pas Jésus en qui Dieu parlait pour les amener à devenir ses disciples, mais plutôt Moïse à qui Dieu avait parlé. C’est pour cela qu’il est dit : « Ils l'injurièrent et dirent: C'est toi qui es son disciple; nous, nous sommes disciples de Moïse. Nous savons que Dieu a parlé à Moïse; mais celui-ci, nous ne savons d'où il est.» (Jean 9/28-29).

C’est l’heure pour les catéchistes de reconnaître que leurs géniteurs, qui leur ont donné la fonction de catéchiste, les ont dupés, qu’ils se repentent en cherchant la vérité sur les écrits et en demandant au Seigneur de se révéler à eux, et non de s’attacher et de se lier à un nom associatif religieux, ou aux grands bâtiments et autres matériels, ou encore à la personnalité des hommes. Je sais que vos fonctions de catéchistes vous assurent un salaire et autres avantages du ventre. Si vous regardez cette parole comme étant une délivrance, elle vous aidera à vous affranchir de l’ignorance de la connaissance de la vérité. Mais si vous la regardez comme un jugement, elle sera plutôt pour vous une barrière.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle (Jean 8/32).

QUELLE DESOLATION ET QUEL DEGRE DE MISERE, DE NUDITE ET DE FOLIE ! COMMENT CERTAINES VEUVES QUI SE DISENT DE LA  PREMIERE EGLISE N’ONT PAS OU REPOSER LEUR TETE PENDANT QUE DES BLOCS DE CIMENT ORNES, PRIS ET APPELES‘’VIERGE MARIE’’ SONT DOTES DE MAISONS EVALUEES A DES MILLIONS.

C’est le 306ème message.

 

Ça fait rire et en même temps cela rend triste. Ça fait pleurer et couler amèrement des larmes au fond du cœur lorsqu’on voit des fous dans l’âme prendre des millions de francs pour construire un château à un bloc de ciment pris et  appelé ‘’vierge Marie’’ pendant qu’au milieu d’eux, il y a des gens qui ont de la peine à louer une chambre ou un endroit pour s’abriter. 

 

 Mais quel type de folie (folie dans l’âme) pour l’homme d’accorder de la valeur à un bloc de ciment, en lui construisant une maison évaluée à des millions de francs pendant que son frère et sa sœur en Christ qui sont à ses côtés peinent pour louer une chambre ou pour passer la nuit sous un toit. Cette folie d’âme, on la voit lorsque les gens portent deux gros morceaux de planches croisés,  marchent sous un soleil ardent,  appelant cela le ‘’chemin de croix’’. A cause de cette charge inutile, ils vont attraper les maladies comme le mal de dos et la hernie, et de ces maux, ils vont dépenser inutilement de l’argent à l’hôpital. Cette folie d’âme se constate encore, lorsqu’on voit des gens qui, après avoir fixé ce bloc de ciment appelé et pris pour ‘’vierge Marie’’, reviennent s’y prosterner  et  prier. Ou encore après avoir fixé le bloc de ciment pris pour Jésus sur la croix, reviennent s’y prosterner, pleurer à chaudes larmes en disant que c’est l’état de la crucifixion de Jésus qui les touche et les fait pleurer.

Je n’ai pas vu la différence entre la folie mentale et la folie spirituelle parce que la folie mentale pousse les gens à porter des charges inutiles, à lever la face au ciel, à montrer du doigt et à parler ; et la folie spirituelle pousse les gens à porter des charges inutiles (chemin de croix et/ou chapelet) ; les gens se tiennent devant un bloc de ciment (Vierge Marie) et commencent à lui adresser des paroles (la prière) ou encore ils se tiennent devant un bloc de ciment (Jésus) et commencent à pleurer de son état de souffrance. En vérité le diable est en train de sodomiser les gens (leurs âmes) par un gros mensonge. N’eût été la grâce de Dieu, cette sodomie en ces derniers temps allait devenir une contagion sévère.

Un jour, étant au Cameroun, j’ai fait un tour du côté de l’arrondissement de NYANON, département de la Sanaga Maritime, région du Littoral. Etant arrivé à NYANON, j’ai visité un quartier appelé LOGBIKOY, là j’ai vu un grand temple appelé Paroisse CHRIST ROI. En face, à l’entrée du presbytère, et à sa gauche, il y a un grand bloc de ciment appelé et pris pour ‘’Vierge Marie’’ dans une maisonnette. J’ai abordé certaines femmes pour leur demander ce qui est dans cette maisonnette. Bien que voyant ce bloc de ciment, elles m’ont répondu  que je suis aveugle pour ne pas voir et reconnaître la vierge Marie. Je leur ai encore posé la question de savoir ce qui arriverait si un beau matin elles se réveillaient et trouvaient que la vierge Marie (bloc de ciment) n’est plus dans sa maison ; elles m’ont répondu qu’elles vont beaucoup pleurer, et que ce ne sont pas des choses à penser ni à parler. L’une d’elles m’a demandé : ‘’avec ce genre de questions, est-ce qu’on ne t’a pas seulement envoyé par hasard ?’’ Cela m’a beaucoup amusé. Une autre m’a fait comprendre que la vierge Marie n’avait pas de maison auparavant, mais qu’un jour le curé leur a fait la remarque suivante : ‘’comment pouvez-vous être bénies et réussir dans tout ce que vous pouvez entreprendre, en vivant dans les maisons ou sous les toits, à l’abri du soleil et de la pluie, pendant que la vierge Marie mère de Dieu qui est en face de la chapelle est sous la pluie et sous le soleil ? Comment pouvez-vous vivre de cette manière alors que c’est à cette vierge Marie que vous adressez vos prières ?’’. A cause de cette parole du curé, elles ont d’abord demandé pardon à la Vierge Marie de l’avoir laissée sous le soleil et sous la pluie, puis, elles ont pris l’engagement de la doter de l’édifice qu’on voit en face en me disant que cela a été un défi pour elles. Cela m’avait fait grandement pleurer parce que j’ai vu ces femmes qui n’avaient plus de force pour travailler les grands champs où elles pouvaient récolter soit le macabo, soit le plantain…soit faire des bâtons de manioc et les vendre même à un prix très bas,  cotiser de fortes sommes d’argent pour construire à un bloc de ciment appelé et pris pour ‘’vierge Marie’’ un logement. Tout cela,  pendant qu’elles peinent pour trouver le savon de ménage, le poisson fumé… elles vont cotiser de fortes sommes d’argent pour les inutilités, à cause des dirigeants fous dans l’âme.

Une actrice a joué le rôle de Marie dans un film intitulé ‘’Jésus de Nazareth’’ et c’est son image qu’on retrouve caricaturée dans les blocs de ciment, dans du bois…et on la prend pour la vierge Marie. Cette caricature est remplie au Vatican, fabriquée avec toutes les matières (bois, marbre, or, argent…). C’est là-bas même qu’est le siège de la direction mondiale des monuments, des statuettes et des images taillées, et celui qui est assis dans ce lieu est-il petit ou grand ? Le Vatican, direction générale des statuettes et images taillées, est un Etat souverain. Il a des ambassadeurs dans plusieurs pays ainsi qu’un drapeau, mais sa devise ne peut qu’être « domination, tromperie, courage » et son hymne affaire à suivre.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle (Jean 8/32).

COMMENT LES CAPTIFS DU MENSONGE, PAR LA RUSE DE SATAN, JUSTIFIENT LEUR IDOLATRIE SUR LES BLOCS DE CIMENT ET BOIS PRIS POUR MARIE ET JESUS, LES COMPARANT AU SERPENT D’AIRAIN QUE L’ETERNEL DIEU AVAIT ORDONNE A MOÏSE DE FAIRE ET DE PLACER SUR UNE PERCHE AFIN QUE QUICONQUE AURA ETE MORDU PAR UN SERPENT, ET REGARDERA CE SERPENT D'AIRAIN NE MOURRA PAS.

C’est le 310ème message.

 

C’est le moment pour que tous les plans et ruses mis en place par le diable à travers ses hommes forts qui œuvrent dans le mensonge pour que les âmes soient maintenues dans la mort éternelle soient démontrés, démasqués, dévoilés et renversés.

Hier au temps de Moïse au désert, le peuple d’Israël avait parlé contre l’Eternel Dieu et contre Moïse, et leurs paroles offensives avaient déplu à l’Eternel Dieu qui s’était mis en colère et avait envoyé sur le peuple des serpents brulants qui les mordaient et les tuaient tel qu’il est dit : « Alors l'Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël » (Nombres 21/6). Comme beaucoup de gens tombaient et mourraient à cause des morsures de serpents brulants, le peuple avait reconnu sa faute et son péché contre Dieu et contre Moïse, et était venu au devant de Moïse lui demander de prier l’Eternel Dieu pour qu’il éloigne ces serpents brûlants tel qu’il est dit : « Le peuple vint à Moïse, et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre l'Éternel et contre toi. Prie l'Éternel, afin qu'il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple» (Nombres 21/7). Après que Moïse ait prié Dieu pour que le peuple ne meurt plus, l’Eternel lui a demandé de faire un serpent d’airain et de le placer sur une perche afin que tous ceux qui sont mordus par un serpent, regardent ce serpent perché pour éviter la mort tel qu’il est dit : « L'Éternel dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie » (Nombres 21/8). Moïse avait obéi aux recommandations de Dieu en fabriquant un serpent d’airain qu’il avait mis sur une perche, et quiconque regardait ce serpent perché était guéri et conservait sa vie.

                                                                                    En effet, ce qui se faisait en ce temps est un enseignement pour nous aujourd’hui, et cet enseignement qui est en parabole signifie que nous sommes mordus par la rancune, l’orgueil… et le Seigneur Jésus est élevé pour le pardon, l’humilité…. Lorsque nous regardons ce pardon, cette humilité… qui ont été élevés par Dieu pour que nous y croyons, nous sommes sauvés. Donc, le Seigneur Jésus (le pardon, l’humilité, l’amour, la droiture, la pitié, la douceur, la patience, la bonté…) a été élevé afin que quiconque est mordu par le diable (la haine, la jalousie, l’orgueil, le mensonge, le faux…) soit affranchi de lui (le diable) et retrouve la vie éternelle. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus, sachant que c’est lui (sa vie) qui doit être élevé afin que quiconque croit en lui en esprit et en vérité soit sauvé, avait pris l’exemple du serpent perché que Moïse avait élevé pour conserver la vie à celui qui était mordu et qui voulait être sauvé. C’est pourquoi il dit : « Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle» (Jean 3/14-15). Mais d’où vient-il aujourd’hui que les gens font fabriquer les blocs de ciment ou de bois, caricaturés à l’image des acteurs qui ont joué le rôle de Jésus et de Marie dans le film intitulé ‘’Jésus de Nazareth’’, et poussent les gens à venir s’y prosterner et faire des prières ? Pourtant l’Eternel Dieu avait recommandé de ne point faire d’idoles, ni d’images taillées, ni de représentation de quelqu’un d’en haut, ni plus encore se prosterner devant elles tel qu’il dit : « Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle; car je suis l'Éternel, votre Dieu» (Lévitiques 26/1). Quel mépris à l’encontre de l’Eternel Dieu de faire ces images taillées de représentation ! Or il recommande en disant : « Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, …» (Exode 20/4-5).

Les captifs de la tromperie dans leur ruse disent prendre l’exemple de Moïse qui avait élevé le serpent d’airain en élevant les images taillées. Qu’ils sachent que Moïse avait élevé le serpent sur recommandation de l’Eternel Dieu pour conserver la vie de quiconque était mordu par un serpent. Aveugles et sourds, il est dit : « L'Éternel dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie » (Nombres 21/8). Mais vous, qui vous a ordonné d’élever les images taillées et statuettes pour que les gens se prosternent devant elles si ce n’est le diable ? L’Eternel Dieu avait interdit cette pratique parce qu’il savait que cela maintenait les âmes dans la mort éternelle. Mais comme le diable veut que les gens soient maintenus dans cette mort éternelle, voilà pourquoi il vous a utilisés pour que vous placiez ces images taillées et statuettes caricaturées à l’image des acteurs pris pour Jésus et Marie devant lesquelles les gens se prosternent. Le serpent que Moïse avait élevé au désert sur recommandation du Seigneur Dieu permettait de conserver la vie, et vous, vous élevez et placez les statuettes, les images taillées… quelque part, non pas par la volonté de Dieu, mais par celle du diable, pour maintenir les âmes dans la mort éternelle. Vous allez même jusqu’à dire que si c’est l’idolâtrie que vous faites, alors Moïse aussi avait fait l‘idolâtrie en élevant le serpent au désert. Ouvriers de Satan déguisés en hommes de Dieu, vous avez rempli le monde des images taillées, des monuments, des statuettes faites en toutes sortes de matières qui sont pris pour Marie et Jésus, devant lesquels les gens se prosternent, ils les embrassent, font des bises, adressent des prières, et tout ceci commence au Vatican qui est la direction générale du mensonge déguisé en vérité qui maintient les âmes dans la mort éternelle.

Dans leur ruse, ils disent qu’il n‘adorent pas Marie, mais plutôt qu’ils la vénèrent, car ils sont ivres du mensonge et le font aussi boire aux gens. Hier, au temps du roi Jéroboam, roi d’Israël, les prêtres amenaient les gens à se prosterner devant les veaux d’or qu’ils avaient fait fabriquer, mais aujourd’hui, ils amènent les gens à se prosterner devant les blocs de ciment et bois caricaturés à l’image des acteurs qui ont joué le rôle de Jésus et Marie dans le film intitulé ‘’Jésus de Nazareth’’ pris pour Marie et Jésus. Le jour que le roi Jéroboam avait établi les prêtres des monuments était le 15 Août, jour historique qu’ils fêtent, mais faisant croire aux gens par la ruse de leur père que c’est la montée de Marie au ciel qu’ils fêtent le 15 Août (1Rois 12/28-33 ; 1Rois 13/33). Dans la bible, voyez-vous le nom pape, cardinal, archevêque… ? C’est l’évêque de Rome en l’an 607 qui avait été élevé pape par l’empereur FOCAS et fut appelé Boniface III, et de l’an 607 jusqu’à nos jours en 2015 que nous sommes, Rome a déjà connu 265 papes, et je connais ce qui se passe au Vatican de jour comme de nuit car, le monde est très petit face à la puissance créatrice.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle (Jean 8/32).

LE MENSONGE EST TRES PETIT DEVANT LA VERITE ; CAR COMMENT CELUI QUI A JOUE LE ROLE DE JESUS DANS LE FILM INTITULE :« JESUS DE NAZARETH » EST PLUS VIEUX QUE CELLE QUI A JOUE LE ROLE DE MARIE DANS CE MEME FILM ?

C’est le 303ème message.

 

En vérité, non seulement il est dit dans la loi vivifiante : ‘‘Tu ne feras point d’images taillées, ni de représentations des gens d’en haut…’’, en plus il est dit : ‘‘vous n’élèverez ni d’images taillées, ni ne placerez aucune pierre ou autre chose ornée de figures dans un coin pour vous prosterner devant elle’’ ; car le contraire fait de vous des rebelles, des fous et des morts d’âme (Lévitiques 26/1 ; Exode 20/4).

 

        Pour que les aveugles recouvrent la vue, il faut qu’ils se posent la question de savoir : « comment l’image qu’on prend pour Jésus est plus vielle que celle qu’on prend pour Marie ». C’est l’heure pour le gros mensonge qui maintient les gens dans la mort d’âme d’être foudroyé par la puissance de feu de la vérité. Que les aveugles et les sourds voient, entendent et comprennent que l’image de l’homme qui a joué le rôle de Jésus dans le film intitulé ‘’Jésus de Nazareth’’ a plus de 40 ans, et celle de la femme qui a jouée le rôle de Marie dans ce même film a moins de 30 ans. Rien que l’image de cet acteur pris pour Jésus-Christ, et celle de cette actrice prise pour Marie donnent plus d’opportunité au diable d’avoir une grande domination sur plusieurs hommes (âmes).

L’image de l’actrice qui a joué le rôle de Marie est beaucoup vue chez les catholiques. Pour celui qui a joué le rôle de Jésus, son image abonde non seulement chez les catholiques, mais aussi chez les témoins de Jéhovah qui mettent souvent ces images dans leurs brochures. On les retrouve aussi dans les maisons de ceux qui disent être pentecôtistes…, sur les calendriers, les affiches autocollantes sur les voitures, les motos… souvent même ces images sont vendues dans les boutiques, les carrefourds, sur les devantures de certains lieux de prière, au bord de la rue en tous les formats. En vérité, ces prêtres sont très dangereux dans le service pour maintenir les gens dans la mort éternelle. Ils placent toujours les pierres ou ciment ornés et caricaturés des images de ces acteurs dans les endroits où les gens viennent se prosterner. Comme les gens aiment les fêtes ou les événements, c’est pourquoi ils profitent pour mettre souvent ces images dans le creux des rochers ou en bordure, déclarant ainsi en ces lieux un pélerinage annuel où les gens viennent en foule pour quelques jours, et pour diverses raisons. D’autres viennent pensant qu’ils vont prendre les bénédictions pendant les jours de prière,d’autres viennent faire leur commerce, d’autres encore la prostitution…. Voilà donc ce qui rassemble les gens pendant ces pèlerinages. Tout cela n’étant que pour la gloire du diable.

Un jour, j’atterris au Cameroun et au mois de Février, j’entends parler d’un grand pèlerinage appelé ‘’NGOK LITUBA’’ (La pierre au trou) dans la région du Littoral, département de la Sanaga Maritime, arrondissement de NYANON.  Je m’y suis rendu pour voir les œuvres du diable. Arrivé dans ce lieu de la savane, j’ai vu un grand rocher où étaient placés les statuettes et monuments caricaturés à l’image des acteurs pris pour Jésus et Marie. Les gens venaient se prosterner devant ces idoles, les embrassant et leur faisant des bises. La majorité des pélérins montaient sur le rocher en disant qu’au sommet il y a les empreintes de la plante de pied de Jésus. Ils laissent entendre que lorsqu’ils mettent leur plante de pied dans cette empreinte, elle s’allonge ou se rétrécit. Chacun se contentait d’aller mettre son pied là où pense-t-il  Jésus avait piétiné. En soirée, j’ai vu une multitude de gens accompagnés de prêtres, portant des bougies, faire une ronde de plus de deux kilomètres, et ils ont appelé cette manifestation « la marche des Saints ». Parmi eux, il y avait aussi des morts physiques. J’ai vu comment les hommes et les femmes couchaient ensemble sur les herbes. J’ai vu plein de choses abominables et horribles et j’ai compris que le diable rassemble ces gens pour qu’ils soient plus oints de la mort spirituelle.

Les prêtres, appelés « abbés » ou « mon père » sont rusés comme leur grand maître. Quand quelqu’un qui croit en leur tromperie écoute par la grâce de Dieu la vérité puis vient leur demander : « mon père, on m’a dit que ces images de Marie et de Jésus ne sont pas Marie et Jésus est-ce-vrai ?». Il est répondu à cette personne : « Pour que la croyance ou la foi soit grande, il faut avoir une représentation de cette croyance ou de cette foi ». Aveugles et rusés, quel courage de Satan vous anime au point de représenter ou comparer l’image d’un homme à celle du Très Haut ! C’est à vous que l’Eternel Dieu avait posé la question à travers la bouche du prophète Esaïe lorsqu’il dit : «A qui voulez-vous comparer Dieu? Et quelle image ferez-vous son égale ?» (Esaïe 40/18). Comment ces prêtres, petits et grands n’ont pas pu trembler devant Dieu pour comparer l’image de cet homme à celle de Jésus-Christ ! Parce qu’aujourd’hui beaucoup de gens jusqu’aux petits enfants croient que cette image c’est Jésus-Christ et l’autre Marie en personne. Le Seigneur continue à poser la question à ces aveugles et sourds : «A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? ...» (Esaïe 40/25). Il clôture avec cette question : «A qui me comparerez-vous, pour le faire mon égal ? A qui me ferez-vous ressembler, pour que nous soyons semblables? » (Esaïe 46/5).

Ce qui trompe encore plus beaucoup de gens aujourd’hui est non seulement le fait que ces prêtres sont des lettrés qui ont fait beaucoup d’années dans les petits et grands séminaires pour apprendre à enseigner la parole de Dieu, mais aussi parce  qu’à leur tête ils ont le Pape devant qui même les chefs d’Etats de leurs nations se prosternent, le prenant pour le plus grand homme de Dieu sur terre. Voilà pourquoi pour eux, il n’y a pas de doute dans ces images taillées, statuettes et monuments caricaturés à l’image de ces acteurs, ni encore de mauvais à se prosterner devant eux. C’est l’heure de connaître le grand gouvernement de Satan parmi les hommes qui œuvrent à travers le gros mensonge pour maintenir les âmes dans la mort éternelle, car ils sont plus dangereux que les sorciers et magiciens. Ils empêchent les gens de voir la parole de l’esprit de vie de Jésus-Christ comme étant l’image à devenir car, si nous devenons cette parole, nous devenons des dieux non du sang, ni de chair, ni des coutumes d’hommes, mais du cœur, de l’esprit, du sentiment, de la pensée et de la vie du Seigneur Jésus ; donc, en devenant cette parole, nous le représentons ; voilà pourquoi il est dit : «Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ ...»  (Ephésiens 5/1-2). Etant devenus cette parole, nous sommes l’image ou la représentation de Dieu en esprit et en vérité sur terre parmi les hommes. Ainsi, les gens vont venir devant nous (image de Dieu) pour recevoir le conseil et l’exhortation qui les conduiront aussi à devenir cette image de grandeur, de puissance, de richesse et de vie ; parce que le Seigneur se voit et témoigne d’être en nous.

On devrait regarder l’image du Seigneur dans l’homme et pouvoir dire que telle manière de pardonner, d’aimer, d’être humble, d’être juste, d’être bon, d’être droit, d’avoir pitié et de considérer son semblable… c’est l’image de Christ en vérité que nous voyons. Donc, l’image de Dieu se voit dans l’homme et non sur les photos et images quelconques. Si les gens deviennent cette image, ils viendront au devant de nous et vont aussi porter cette bénédiction que nous portons, et nous les conseillerons et les exhorterons. Mais si les gens vont se placer devant les statuettes, les monuments, les images taillées ou du bois orné de figures qui ne bougent pas, ne parlent pas, ne conseillent pas et n’exhortent pas en croyant que c’est cela l’image de Dieu, alors ils sont aveugles et sourds. Car c’est pour ces aveugles et sourds qu’il est dit : « Ils versent l'or de leur bourse, Et pèsent l'argent à la balance; Ils paient un orfèvre, pour qu'il en fasse un dieu, Et ils adorent et se prosternent. Ils le portent, ils le chargent sur l'épaule, Ils le mettent en place, et il y reste; Il ne bouge pas de sa place; Puis on crie vers lui, mais il ne répond pas, Il ne sauve pas de la détresse » (Esaïe 46/6-7). En vérité, ces aveugles et sourds ne savent pas qu’ils sont les dieux de ces monuments et statuettes et non le contraire, qu’ils ne doivent pas se prosterner devant elles parce que ce sont eux qui fabriquent et donnent la forme à ces images taillées, statuettes et monuments. Ils les fabriquent avec n’importe quelle matière et les placent également en un  lieu selon leur gré. Comment venir encore s’y prosterner !

Même si ces images taillées, statuettes… sont détruites depuis le Vatican qui en est le siège et la direction générale dans le monde, ils vont faire fabriquer d’autres, les fixer et les gens viendront toujours se prosterner devant ces dieux de pierre, ciment et bois. Il est question pour nous de détruire la considération et la croyance en ces images qui doivent être désormais prises comme un virus plus sévère que le virus Ebola.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle (Jean 8/32).

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 110 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER