POSEZ VOS QUESTIONS

unequestion Une question sur la Parole de Dieu ou une interrogation suite à votre lecture? Cliquer ici

POURQUOI CE SITE?

pourquoi ce site Ce site n'est que le témoignage rendu à la Vérité pour faire chuter le mensonge... Lire la suite

FAIRE UN DON

faireundon Participer à l'avancement de cette oeuvre en nous faisant parvenir vos dons. Cliquer ici

PARMI LES SECTES DITES CHRETIENNES, LES TEMOINS DE JEHOVAH SONT LES PLUS DANGEREUX, CAR ILS PORTENT UN VIRUS QUI TUE PLUS QUE LE VIRUS D’EBOLA, ET UNE FOIS QU’ON EST ATTEINT, ON PREFERE LA MORT QUE LE TRAITEMENT (LA VERITE).

  

C’est le 255ème message.

       Le Seigneur a bien voulu que parmi les siens dans ce monde qu’il y ait des sectaires qui se disent chrétiens ; voilà pourquoi il est dit : « car il faut qu'il y ait aussi des sectes parmi vous, afin que ceux qui sont approuvés soient reconnus comme tels au milieu de vous. » (1Corinthiens 11/19). Et parmi ces sectaires figurent les témoins de Jéhovah qui sont les plus dangereux, avec leur croyance et leur enseignement qui sont le pire des virus que le monde ait connus jusqu’aujourd’hui. Mais j’ai compris que Satan utilise ces gens qui sont différents des autres sectaires qui se disent chrétiens. Dans leurs recherches scientifiques, ils ont trouvé que l’Eternel Dieu le Père s’appelle Jéhovah de son vrai nom et se sont dit que s’ils ont trouvé le nom du Père qui est au dessus de celui du Fils, le mieux c’est de faire avec le nom du Père et non avec celui du Fils. Voilà donc comment ils disent témoigner Jéhovah le Père et ne témoignent pas Jésus-Christ le Fils. Pourtant même dans leur bible qu’ils ont modifiée, il est toujours écrit : « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14/6).

       Comprenons que parmi les sectaires que le diable utilise pour combattre la vérité du Seigneur Jésus, les témoins de Jéhovah sont exceptionnels. Ils disent être des chrétiens et en même temps, ils ne sont pas témoins de Christ, mais plutôt de Jéhovah. Or le Seigneur Jésus dit : « Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. » (Jean 10/9). Ils égarent les gens en les amenant à chercher le chemin, la conduite et la vie de Jéhovah et non le chemin, la conduite et la vie de Jésus. Pourtant le Seigneur Jésus dit : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » (Jean 3/36). Ces gens qui ne croient pas en Jésus-Christ, mais plutôt en Jéhovah, leurs âmes auront-elles la vie éternelle au royaume des cieux? Le Seigneur Jésus dit : «En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. Je suis le pain de vie» (Jean 6/47-48). Il dit encore : « … Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?  » (Jean 11/25-26).

       Pour les témoins de Jéhovah, comme ils traitent avec le Père sans passer par le Fils, ce dernier n’est pas un dieu sauveur ni un dieu créateur. Pourtant il est dit : « Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde,» (Hébreux 1/ 2). Le Jéhovah dont ils témoignent leur a fait comprendre que de nos jours, le Saint-Esprit n’agit plus dans l’homme. Donc, si les gens parlent du Saint-Esprit, c’est du démon dont ils parlent. Voilà pourquoi ils ne connaissent pas les prières de délivrance. Ils ont amené les gens à croire en Jéhovah et non au Seigneur Jésus le Fils, pourtant, pour croire en Dieu, nous devons croire en Jésus ; comme il est dit : « Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1 Jean 5/10-13).

En vérité, Abraham avait donné le nom de Jéhovah au lieu où Dieu avait changé le sacrifice de son Fils en celui du bélier pour dire que sur cette montagne, l’Eternel a pourvu. C’est d’ailleurs ce qui est dit : « Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui : à la montagne de l'Éternel il sera pourvu » (Genèse 22/14). Comment peuvent-ils se dire chrétiens et ne pas parler de Jésus-Christ même du bout des lèvres ? L’enseignement de ces gens et leur croyance sont un grand danger pour le Seigneur Jésus. Car, leur enseignement est un mauvais sort qui séduit les gens, et ils ont plus du zèle et de courage pour vous aborder ou vous affronter même si vous êtes aux toilettes. Ici au Cameroun, on les retrouve dans presque toutes les rues des villes et des villages, car vous savez que le diable ne peut pas bien séduire les gens s’il n’a pas beaucoup d’argent. C’est la raison pour laquelle ces gens, ayant leur siège au Etats-Unis, ont la plus grande imprimerie du monde et produisent des milliards de brochures par mois pour infecter le monde entier de leur virus. Ils marchent toujours en groupe, bien habillés, les hommes portant des cravates et des mallettes, et de leur bouche ils disent toujours : ‘’C’est Jéhovah, le vrai nom de Dieu que nous témoignons’’. Mais lorsqu’ils trouvent quelqu’un qui connaît un peu de vérité, ils fuient en disant qu’ils reviendront prochainement, mais pour ne plus revenir. Car les dirigeants de ces sectes disent toujours à leurs captifs : ‘’quand vous arrivez quelque part pour injecter ce virus, et que vous trouvez que ces gens sont vaccinés (ont la vérité), fuyez et ne passez plus jamais par-là’’.

Le monde est rempli de sectes dites chrétiennes. Faites attention au virus des témoins de Jéhovah qui est plus dangereux que le virus d’EBOLA, parce que si vous êtes atteints de ce virus, vous allez préférer la mort plutôt que d’être traités. Ils croient toujours être au-dessus du Seigneur Jésus parce qu’ils disent qu’ils traitent avec le Père qui est Jéhovah. Voilà pourquoi ils avaient annoncé la fin du monde en l’an 2000, et cela avait causé beaucoup de dégâts matériels et de morts physiques. Or le Seigneur Jésus dit de lui-même : « Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul » (Mathieu 24/36). Attention ! Attention ! L’heure est grave.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.      (Jean 8/32)

VOICI CE QUI EST DE LA VERITE ENTRE L’APÔTRE PIERRE DE JESUS-CHRIST AYANT POUR SIEGE JERUSALEM, ET LE REPRESENTANT DE SAINT-PIERRE AYANT POUR SIEGE ROME

 

C’est le 190ème message.

 

 

 

       En vérité, Jéroboam avait dit au peuple après lui avoir présenté les veaux d’or : « assez longtemps, vous êtes montés à Jérusalem ; Israël ! Voici ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte » (1 Rois 12/28). Mais moi je dirai aux hommes, femmes, jeunes du monde entier : ‘’assez longtemps vous avez cru au mensonge et voici enfin la vérité qui vous affranchira du mensonge’’. Car ma chair et mon sang ont été depuis vendus pour la vérité du Seigneur Jésus qui doit libérer les hommes du mensonge et de la séduction. Ennemis de la vérité, vous qui autrefois avez tué ceux qui annonçaient la vérité, certainement que vous tuerez aussi ma chair, mais jamais cette vérité qui est en moi et qui demeure pour l’éternité. Depuis le Jardin d’Eden où les premiers hommes avaient cru au mensonge, ils sont devenus les morts à cause de ce qu’ils avaient cru. Ce qui fait que tous les hommes qui naissaient après (les premiers hommes) étaient d’office des morts, voilà pourquoi le mal avait envahi le monde au point où l’Eternel Dieu s’était mis en colère et l’avait détruit par le déluge en épargnant néanmoins Noé et toute sa maison. (Genèse 7/1 ; Genèse 8/13-16).

       Etant épargnée du déluge grâce à Dieu, la famille de Noé remplissait la terre et elle n’avait qu’une seule langue (Genèse 11/1). Mais vu leur pensée de bâtir une tour qui touchera le ciel, l’Eternel les dispersa de la surface de la terre, en les confondant de langue et détruisant aussi leur tour appelée Babel (Genèse 11/3-9). L’Eternel Dieu connaissant donc que l’homme est non seulement esclave, mais aussi mort dans son âme, a eu la volonté de le délivrer. Ainsi pour le faire, il a commencé par démontrer ce qui viendra en choisissant un peuple charnel qui sera d’abord esclave dans le physique (la chair) et qui bien après sera libéré. Il choisit donc Abraham et lui dit de quitter son pays Chaaran et lui montra aussi Canaan qui deviendra son pays et celui de sa descendance. Abraham engendra donc Isaac qui engendra Jacob dont le nom sera Israël (Genèse 35/9-10). Jacob appelé Israël aura douze enfants, c'est-à-dire douze tribus. Parmi ses enfants, l’un d’eux, c'est-à-dire Joseph avait été vendu par ses frères. Joseph, se trouvant donc en Egypte en tant qu’esclave, deviendra Gouverneur grâce à l’Eternel Dieu. Pendant son règne (en tant que gouverneur en Egypte), Joseph avait reconnu ses frères qui étaient venus se ravitailler en provisions et il leur avait demandé de dire à leur père Jacob de quitter Canaan, terre que Dieu avait donnée à ses pères Abraham, Isaac. Et Dieu avait rassuré Jacob de ne pas avoir peur de descendre en Egypte. C’est ainsi donc que Genèse 46/2-4 dit : « Dieu parla à Israël dans une vision pendant la nuit, et il dit: Jacob! Jacob! Israël répondit: Me voici ! Et Dieu dit: Je suis le Dieu, le Dieu de ton père. Ne crains point de descendre en Égypte, car là je te ferai devenir une grande nation. Moi-même je descendrai avec toi en Égypte, et moi-même je t'en ferai remonter; et Joseph te fermera les yeux.».

       Voilà donc tout un peuple en esclavage en Egypte. Mais l’Eternel Dieu le sortira de cet esclavage par sa main puissante à travers Moïse. Bien que tout cela se fût fait dans la chair, cela annonçait tout de même ce qui devait venir dans l’esprit ; l’Eternel Dieu avait donc opéré la première délivrance à travers Moïse. Cependant, le diable savait que l’homme (son âme) ne pourra être sauvé que si et seulement si il pratique les commandements de l’Eternel Dieu. Voilà pourquoi le diable a toujours mené un combat pour que l’âme de l’homme demeure dans la mort. Par ailleurs, l’Eternel Dieu savait que la vraie délivrance viendra de la pratique de la parole de Jésus-Christ. Pour cela, il a commencé à préparer un peuple à travers les dix commandements qu’il donna à Moïse afin de les proclamer devant le peuple. Et Moïse a dit au peuple : « il viendra après moi un autre prophète qui vous donnera la vie, pour cela, soyez prêts à le recevoir, car c’est de la pratique de sa parole que viendra la délivrance et la vie éternelle de vos âmes » (Actes 3/22-23). Mais lorsque l’Eternel Dieu avait appelé Moïse au mont Sinaï pour lui donner les dix commandements, le diable était resté susciter certaines personnes qui ont poussé Aaron à leur faire un monument qui sera leur dieu ; et lorsque Moïse était descendu du mont Sinaï, il avait détruit ce dieu, c'est-à-dire ce monument (Exode 32/1-6 ; Exode 32/19-35).En ce temps là, chaque nation avait son dieu et tous ces dieux étaient en réalité le diable, c’est seulement le peuple d’Israël qui avait le Dieu véritable. Voilà pourquoi le syrien Naaman avait reconnu qu’il n’y a point de Dieu sur la terre si ce n’est en Israël (2Rois 5/15). C’est aussi le cas de certains rois qui avaient reconnu la grandeur et la puissance du Dieu vivant à travers les gens qui pratiquaient les dix commandements comme Daniel, les trois compagnons (Daniel 3/29 ; Daniel 6/25-27). Comment donc le diable a-t-il pu prendre le dessus sur le peuple d’Israël ?

       Au temps du Roi Salomon, plus précisément à sa vieillesse, l’Eternel Dieu avait promis de prendre son royaume entre les mains de Salomon et de le donner à son serviteur (serviteur du roi Salomon) parce qu’il ne marchait plus dans la justice comme le faisait son père David ; c’est à cause donc de David et de Jérusalem que Dieu a choisie, que fut réservée la tribu de Juda à son fils appelé Roboam (1Rois 11/4-13). Après la mort du Roi Salomon, le royaume d’Israël a été divisé, le fils du Roi Salomon Roboam était devenu roi de la seule tribu de Juda ; et Jéroboam, serviteur du roi Salomon, était devenu roi du reste des tribus, c'est-à-dire roi d’Israël. Le diable qui avait donc raté son coup au désert au temps de Moïse où il avait voulu que le peuple considère le monument comme leur dieu en se prosternant devant lui, l’avait donc réussi quand Jéroboam devint roi d’Israël.

       Ce roi avait fait fabriquer deux veaux d’or et il plaça l’un à Béthel et l’autre à Dan et dit au peuple d’Israël (sauf la tribu de Lévi qui était des sacrificateurs choisis par l’Eternel Dieu et la tribu de Juda) : « assez longtemps, vous êtes montés à Jérusalem au temple qu’avait construit le roi Salomon pour adorer Dieu, maintenant, en tant que roi d’Israël, je vous montre le vrai Dieu qui avait sorti vos pères de l’Egypte ». Mais je tiens à rappeler que le temple construit par le roi Salomon était à Jérusalem et la tribu de Juda était gouvernée par Roboam fils de Salomon. Le jour que le roi Jéroboam choisit pour montrer à son peuple leur dieu était le 15 Août, jour qu’il consacra aussi les prêtres qui devenaient des sacrificateurs auprès de ces dieux, c'est-à-dire ces monuments ; c’est pourquoi jusqu’aujourd’hui les prêtres ne s’éloignent jamais des monuments (1Rois 12/28-33). Ce Jéroboam qui était établi roi par l’Eternel Dieu, était devenu un instrument de Satan et il refusa de se repentir. C’est ainsi que 1Rois 13/33 dit : « Après cet événement, Jéroboam ne se détourna point de sa mauvaise voie. Il créa de nouveau des prêtres des hauts lieux pris parmi tout le peuple; quiconque en avait le désir, il le consacrait prêtre des hauts lieux». Israël était donc rempli de prêtres parce que c’était un choix laissé à tout homme qui avait besoin de devenir prêtre, et ceux qui en avaient besoin étaient consacrés par Jéroboam. La fête du 15 Août avait donc été créée pour les prêtres et leurs monuments (leurs dieux) ; et c’est à partir de cette date qu’on a commencé à parler des prêtres en Israël et cela s’est répandu partout dans le monde.

       En fait, ces prêtres, au fur et à mesure que le temps passait, imposaient au peuple leurs doctrines et leurs dieux (monuments). Un peuple qui était dirigé par un seul roi, c'est-à-dire du roi Saül jusqu’au roi Salomon, s’est vu divisé au règne de Jéroboam. Ce dernier qui avait rempli le pays de prêtres, imposait tout simplement au peuple ses coutumes et ses traditions en l’amenant bien évidemment à mépriser les dix commandements de Moïse (or ils avaient ces commandements) comme c’est le cas aujourd’hui où ces prêtres portent la bible, mais ils enseignent aux gens leurs coutumes et traditions, c'est-à-dire qu’ils amènent les hommes à mépriser la vérité. Jésus-Christ, né dans la tribu de Juda, tribu qui n’a pas connu cette domination des prêtres et de leurs traditions, était celui dont les prophètes annonçaient la venue, ils annonçaient que c’est lui qui délivrera non seulement le peuple juif, mais aussi le monde entier. Et lorsque le Seigneur avait commencé son ministère d’évangélisation, il était combattu par les prêtres (appelés plus tard docteurs de la loi, pharisiens, hypocrites) et leurs fidèles. Car tout le peuple ainsi que les pays situés aux alentours de Jérusalem étaient remplis ou du moins suivaient de près cette doctrine des pharisiens ou des prêtres.

       En fait, ce qui se faisait hier au temps de Jésus où les prêtres portaient la parole des prophètes et la loi de Moïse, mais ne pratiquaient pas ce qui est écrit, n’a jamais changé. Car c’est la même chose aujourd’hui avec ces prêtres qui ont la parole des prophètes, de Jésus-Christ et des apôtres ; mais ne l’enseignent pas en vérité et ne la mettent pas non plus en pratique. Voilà pourquoi Jésus-Christ leur disait toujours : « Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul? Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c'est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles? » (Jean 5/44-47). Ensuite, il avait dit à la foule : « les pharisiens (les prêtres) qui portent la loi de Moïse, faites ce qu’ils vous demandent de faire, mais n’agissez pas selon leurs œuvres et n’appelez personne sur la terre Père » (Matthieu 23/1-9). Il leur avait encore dit : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer » (Matthieu 23/13). Il ajouta : « vous êtes dans l’erreur parce que vous ne comprenez ni les écritures, ni la puissance de Dieu » (Matthieu 22/29). Il a ensuite dit : « vous êtes les conducteurs aveugles » (Matthieu 15/14 ; Matthieu 23/26).C’est encore pour eux qu’il est écrit : « ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils affirment.» (1Timothée 1/7).

       Ces hypocrites ou pharisiens avaient combattu le Seigneur Jésus-Christ et les apôtres, juste parce que la vérité qu’ils enseignaient méprisait leur mensonge. Avant son enlèvement au ciel, le Seigneur Jésus avait choisi les apôtres parmi lesquels Pierre, choisi pour affermir ses frères ; il était le doyen des apôtres (Luc 22/31-32). Ces apôtres y compris Pierre étaient persécutés, emprisonnés, battus de verges et d’autres étaient assassinés par ces pharisiens qui étaient en complicité avec les sacrificateurs. Car ces sacrificateurs en complicité avec les pharisiens leur disaient toujours : « Ne vous avons-nous pas défendu expressément d'enseigner en ce nom-là? Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme ! Pierre et les apôtres répondirent: Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes » (Actes 5/28-29).

       Cependant, le diable lui savait que c’est le nom de Jésus qui sauve, voilà pourquoi il passait par les pharisiens qui étaient en complicité avec les sacrificateurs pour empêcher que le nom de Jésus (sa vie) soit prêché ou enseigné. C’est ainsi qu’ils disaient : « Mais, afin que la chose ne se répande pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là. Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus. Pierre et Jean leur répondirent: Jugez s'il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu'à Dieu; car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu. » (Actes 4/17-20). La plupart des gens voulaient que cette parole soit enseignée, mais les traditionnalistes voulaient seulement que ce soit les prêtres qui enseignent leurs coutumes, et ils avaient plus de considération que les apôtres. Voilà pourquoi l’évangile du Seigneur Jésus était considéré comme une secte des nazaréens. C’est ainsi donc que lorsqu’ils avaient arrêté l’apôtre Paul, ils l’ont présenté devant le roi en disant : « Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui excite des divisions parmi tous les Juifs du monde, qui est chef de la secte des Nazaréens » (Actes 24/5). Et Actes 25/19 nous dit : « ils avaient avec lui des discussions relatives à leur religion particulière, et à un certain Jésus qui est mort, et que Paul affirmait être vivant. »

Un jour, l’apôtre Paul et Barnabas ont eu un débat avec ces pharisiens sur la circoncision, où il fallait qu’ils montent à Jérusalem pour enfin mettre la lumière sur cette discussion. Et l’apôtre Pierre qui était à Jérusalem, après les avoir entendus réprimanda ces prêtres en ces mots : « Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter? » (Actes 15/10).Car, Jérusalem était le lieu où le Seigneur Jésus avait demandé à ces disciples d’attendre le Saint-Esprit afin de commencer l’enseignement en Judée en Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre. Jérusalem était donc le siège des apôtres et Pierre était leur doyen. Mais les apôtres partaient un peu partout pour annoncer l’évangile de Christ, et ils faisaient souvent les années dans certains endroits ou pays lorsque les gens étaient intéressés par la parole qu’ils leur apportaient (Actes 28/30-31; Actes 19/10). C’est donc pour l’œuvre que l’apôtre Pierre s’était rendu à Rome pour passer un peu de temps où il annonça l’évangile de Christ et qui finalement avait été arrêté et assassiné par les pharisiens qui n’aimaient pas la vérité. Et même l’apôtre Paul avait été recommandé par le Seigneur Jésus-Christ pour rendre témoignage à Rome. C’est pourquoi Actes 23/11 dit : « La nuit suivante, le Seigneur apparut à Paul, et dit: Prends courage; car, de même que tu as rendu témoignage de moi dans Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage dans Rome ».

Par ailleurs, les prêtres n’avaient que l’évêque universel comme superviseur hiérarchique, bref c’était le sommet des grades dans l’église des pharisiens. Mais c’est en 607 après la mort de Jésus-Christ que l’évêque universel de Rome Boniface reçût pour la première fois le titre de Pape par l’empereur FOCAS et devint ainsi Boniface III. Et comme l’apôtre Pierre était mort à Rome, les prêtres ont alors déclaré que là où se trouve le siège du pape, c’est là que se trouvait le siège de Pierre l’apôtre de Jésus-Christ ; c’est pourquoi tous les papes sont appelés représentants de Saint Pierre. Or ce sont eux (les pharisiens), les ennemis de la vérité qui l’avaient assassiné parce qu’ils n’aimaient pas Jésus (la vérité) qu’il annonçait ; et ils n’ont jamais cessé de persécuter voire de tuer tous ceux qui annoncent la vie du Seigneur Jésus-Christ.

Il faut que vous compreniez que les apôtres du Seigneur Jésus-Christ avaient leur siège à Jérusalem, mais compte tenu des recommandations qu’ils avaient reçues de la part du Seigneur Jésus d’annoncer cette parole jusqu’aux extrémités de la terre (Actes 1/8 ; Actes 9/15), voilà pourquoi beaucoup ont été assassinés dans leur pays ou hors de leur pays (Actes 12/1-2), Comme c’est le cas de Pierre qui fut assassiné à Rome devenue siège de Saint Pierre. Et Pierre qui avait été assassiné à Rome n’était plus jamais revenu (même son cadavre) en Israël jusqu’aujourd’hui. Avant d’être assassiné à Rome, l’apôtre Pierre avait d’abord été emprisonné et l’Eternel l’avait sorti de prison à travers l’ange (Actes 12/3-10). Ces pharisiens sont rusés et intelligents comme leur père le diable, car ils ont utilisé le nom de l’apôtre Pierre, mais en changeant tout simplement l’appellation d’apôtre par Saint, car c’est au niveau de l’appellation qu’on voit une légère différence. Mais qu’à cela ne tienne, ces papes qui disent être représentants de l’apôtre Pierre, sur quelle base ils le disent ou dans quelle vie ils prétendent ressembler à l’apôtre Pierre, dans leurs coutumes ou dans leurs traditions, ou c’est dans le reniement et le rejet de la vérité de notre Seigneur Jésus-Christ comme ils le font ? Aveugles, à quoi sert-il à un homme de faire des années de formation biblique dans les séminaires si c’est pour venir combattre Dieu, sa vérité ? Mais j’ai compris que c’est pour voiler les yeux des hommes que ces gens passent plusieurs années dans les écoles, car s’ils ne le faisaient pas, les hommes peut-être ne leur croiraient pas. De même, c’est en 1950 après la mort de Jésus-Christ qu’ils avaient instauré la fête de l’assomption de la vierge Marie proclamée par le pape PIE XII (PIE 12) qui s’est dit que Marie, en tant que mère de Jésus ne pouvait pas rester sur la terre pendant que son fils est au ciel étant assis à la droite de Dieu. Et cet évènement se fête chaque 15 Août de l’année. Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question de savoir pourquoi les prêtres ne s’éloignent-ils pas des monuments ? Car sachez que cela relève de leurs tradition et coutume initiées par Jéroboam roi d’Israël (1Rois 12/28-33).

De même, vous devez comprendre qu’hors mis le titre de pape qui a été créé pour la première fois au siège de l’évêque universel qui était à Rome, le reste c'est-à-dire les prêtres sont nés en Israël. Ce sont les prêtres qui ont fait tuer les prophètes, le Seigneur Jésus-Christ et les apôtres (1Théssaloniciens 2/15). Car, les hommes devaient ‘’être édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes ‘’comme le dit Ephésiens 2/20 ; mais malheureusement ce sont les coutumes et les traditions qui ont envahi le monde. En fait, le monde qui ne connait pas la vérité, pense que les coutumes des prêtres viennent de l’Italie ou de la Grèce pourtant, leurs monuments et leur 15 Août viennent de Jéroboam roi d’Israël qui en est le fondateur. Le peuple d’Israël, et même après la mort du Seigneur Jésus-Christ était lié aux traditions et coutumes des prêtres ; mais au 6e siècle apparut le prophète Mohamed qui entraîna plusieurs Israéliens dans l’islam. Car sachez que nous, nous voulons vivre dans nos âmes et pour le faire, il faut dire la vérité selon le Seigneur Jésus-Christ.

Mais je m’attends à subir les mêmes persécutions qu’ont reçues hier ceux qui annonçaient la vérité du Seigneur Jésus. Car la vérité qui était annoncée hier par les prophètes, c’est la même que j’annonce aujourd’hui. C’est pourquoi je dis : ‘’quand il y a vérité, il y a soulèvement et le soulèvement entraîne la persécution voire la mort physique’’. Vous savez que même ici au Cameroun, ça n’a pas été du tout facile pour que même le semblant de la vérité soit enseigné parce que les colons (les prêtres) combattaient voire tuaient tous ceux qui enseignaient un évangile qui était différent du leur. Aussi, ces pharisiens (ces prêtres) sont embrouillés dans leur mensonge, tantôt ils disent qu’ils sont là avant l’arrivée de Jésus-Christ, tantôt ils disent que c’est le Seigneur Jésus-Christ qui les a laissés. Enfin, j’ai eu à voir encore une autre ruse du diable lorsqu’un pape qui, pour exercer sa suprématie sur les autres religions avait réuni les musulmans, les protestants pour faire une messe œcuménique.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.  

(Jean 8/32)

QUE LES AVEUGLES ET SOURDS CESSENT DE DIRE :

’’TU NE CONNAIS PAS LA PAROLE DE DIEU, TU DEVRAIS ENCORE ALLER A L’ÉCOLE’’. MALHEUREUSEMENT DIEU NE S’EST JAMAIS TROUVÉ ET NE SE TROUVERA JAMAIS DANS LES ÉCOLES BIBLIQUES

 

 

C’est le 240ème message.

 

Car l’heure tant attendue est arrivée pour que ceux qui sont tourmentés par le diable, entendent la vérité, la comprennent afin de voir dans quel type de prison satanique ils sont incarcérés. C’est l’heure également pour les gens de connaître que l’école biblique est montée de toutes pièces par l’ennemi du Saint Esprit et de la vérité. L’école biblique est une véritable barrière non pour le diable, mais pour Dieu et les gens qui doivent hériter le Royaume des cieux. Le diable a beaucoup séduit et trompé les gens, mais grâce à la révélation du Seigneur Jésus, beaucoup de ceux qui sont dans les chaînes sataniques ou de l’ignorance seront libérés par la connaissance de la vérité non de l’homme, mais de Dieu.

       Dieu c’est la révélation et l’homme c’est l’école. Mais la révélation de Dieu n’a besoin ni d’argent, ni du diplôme, contrairement à l’école biblique qui nécessite une certaine formation scolaire et énormément d’argent. En vérité, les véritables hommes de Dieu dans ce monde sont très peu. L’homme de Dieu en vérité c’est l’Esprit de Dieu qui est en lui, qui enseigne et qui fait tout. Donc, Dieu envoie l’homme à travers qui il parle. Dans la bible, de Moïse à l’apôtre Paul jusqu’aujourd’hui, il n’y a jamais eu, il n’y a pas et il n’y aura jamais d’école formant les hommes de Dieu, mais tout se fait par révélation. Car les écoles bibliques qui ont rempli le monde aujourd’hui pour la gloire non pas de Dieu, mais du diable avaient commencé après la création des prêtres par Jéroboam et avant l’arrivé du Seigneur Jésus ; et ces écoles n’étaient pas appelées écoles pastorales ou séminaires ; mais des écoles de la loi. Donc tous ceux qui entraient dans ces écoles sortaient comme docteurs de la loi, et le peuple juif savait que personne ne pouvait connaître et enseigner s’il n’était pas passé par ces écoles pour être docteur de la loi. Voilà pourquoi ils étaient dans un grand étonnement lorsqu’ils voyaient le Seigneur Jésus enseigner sans étudier et sans passer par ces écoles de la loi. C’est ainsi qu’il est dit : « Les Juifs s'étonnaient, disant: Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a point étudié? Jésus leur répondit: Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé. . » (Jean 7/15-16) car en Dieu, l’évangile est prêché, non par sagesse humaine, mais par révélation. Voilà pourquoi l’apôtre Paul dit : « Je vous déclare, frères, que l'Évangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme; car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus Christ» (Galates 1/11-12).

Car même pour écrire la volonté de Dieu, c’est par révélation qu’on y parvient et non par des études. Voilà pourquoi l’apôtre Paul dit : « C'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d'écrire en peu de mots » (Ephésiens 3/3). L’homme de Dieu ce n’est pas le diplôme obtenu dans les écoles bibliques et ce n’est pas non plus de l’argent, mais c’est l’Esprit de Dieu prêchant Jésus-Christ en lui tel que l’apôtre Paul dit : « Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes; c'est Jésus Christ le Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus» (2 Corinthiens 4/5). En outre, le Seigneur Jésus savait que l’école biblique, la théologie… ou la connaissance de l’homme ne peuvent pas enseigner la parole, c’est l’une des raisons fondamentales pour lesquelles toute pratique découlant de l’écoute de cette connaissance ne peut pas délivrer le corps spirituel de l’homme de la mort éternelle. Voilà pourquoi il parle de celui qui devait enseigner lorsqu’il dit : « Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit » (Jean 14/26).Et quand vous le recevez, vous avez la connaissance, non pas de l’homme, mais de Dieu. C’est pourquoi il est dit : « Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance» (1Jean 2/20). Et l’onction étant en vous, porte toute la connaissance et c’est elle qui vous permet d’enseigner Christ ; voilà pourquoi il est dit : « Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés » (1Jean 2/27).

Ces écoles forment des personnes qui apprennent aux autres comment parler en langue, mais tout ceci c’est dans le but de combattre le Saint-Esprit. Mais quelle malédiction, quelle folie ! De ces écoles sortent des femmes pasteurs, évangélistes…qui viennent enseigner étant vêtues de pantalons et de tout genre d’ornements. Ces écoles forment des pasteurs qui après quelques années, n’acceptent plus qu’on les appelle pasteur, mais Apôtre. C’est dans ces écoles que les diplômés prescrivent ou demandent aux gens de réciter les psaumes parce que pour eux, ils ont une force et un pouvoir de les protéger du danger. Ces écoles forment les prometteurs des voyages, du travail, des mariages, des prospérités financières… mais qui font la guerre à l’âme (1Pierre 2/11). Ces écoles forment des gens qui bénissent l’eau, les mouchoirs…, et les vendent ou les donnent gratuitement pour que les adeptes les utilisent comme protection, délivrance et autres. C’est dans ces écoles qu’on forme des hommes qui ne veulent pas voir des pièces jaunes dans les paniers des offrandes. C’est dans ces écoles qu’on forme des personnes qui demandent aux fidèles de donner un montant d’argent afin de recevoir une prière de grâce ou de bénédiction. C’est dans ces écoles qu’on forme des personnes qui dans leur église, aiment plus ceux qui leur donnent de l’argent ou le matériel. C’est dans ces écoles qu’on forme des gens qui affichent leur photo où ils sont soit seuls, soit avec leur épouse à l’entrée de leur église. C’est dans ces écoles qu’on forme des personnes qui font des divinations encore appelées prophéties et occasionnent ainsi des rancunes dans les cœurs des gens en divisant les foyers et les familles. C’est dans ces écoles qu’on forme des gens qui baptisent les bébés et les petits enfants. C’est dans ces écoles qu’on forme des gens qui vendent des titres d’ancien d’église et de diaconesse. C’est dans ces écoles qu’on forme des personnes qui font fabriquer des monuments et les images taillées et les fixent quelque part pour que les gens viennent se prosterner. Ces écoles de par leur ignorance, ont amené les gens à adhérer aux doctrines des différentes églises (pentecôtiste, réveillée, ancienne ou nouvelle), ou à adhérer simplement au nom ou dénomination reçue des autorités humaines afin d’exercer. C’est à cause de ces écoles que le Seigneur Jésus (les envoyés de Dieu) est considéré comme le faux et le diable comme le vrai Dieu. Aujourd’hui, on ne cherche plus l’envoyé de Dieu pour entendre la révélation sur la vérité de Dieu, mais plutôt on cherche les hommes sortis selon eux des grandes écoles américaines, européennes pour connaître la vérité.

       Car si les hommes de ce monde ne considèrent pas les envoyés de Dieu, de qui vont-ils entendre l’Evangile, connaîtront-il la vérité et invoqueront-ils le nom du Seigneur Jésus dans sa vie tel qu’il est dit : « Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? Selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!  » (Romains 10/13-15) ? Ces hommes ne se demandent pas si celui-là qui parle est envoyé de Dieu ou s’il a écouté ou encore lu les écrits d’un envoyé de Dieu, mais ils demandent plutôt si celui-là était à l’école. Car pour eux, l’école fait preuve de tout, mais le Seigneur Jésus dit à l’apôtre Paul : « Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés » (Actes 26/17-18). Pour nous, c’est celui qui nous envoie, et étant en nous qui fait notre témoignage et non l’école, le diplôme, la formation, le badge ou le col blanc. Je suis la preuve et le témoin du Seigneur Jésus dans l’esprit et dans le physique parce que jusqu’en Octobre 2009, j’étais encore boxeur voulant toujours devenir champion du monde, ne pensant pas un jour aller à l’église, ni encore lire la bible. Mais de Novembre 2009 à Janvier 2010, j’ai commencé le ministère de l’évangile pour lequel j’ai été envoyé. Car le Seigneur m’a enlevé de la boxe sur les humains à la boxe sur le mensonge, la tromperie et la séduction du diable à travers ses prophètes, ses apôtres, ses prêtres, ses pasteurs… qui tourmentent le monde en maintenant les hommes dans l’ignorance.

       A Dieu seul, l’amour et la pitié par Jésus-Christ pour la délivrance et la vie des âmes des hommes pour l’éternité.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.   (Jean 8/32)

                    

LES SERVITEURS DE DIEU AUX APPELLATIONS DIVERSES SELON LEUR APPARTENANCE A TELLE OU TELLE DOCTRINE. POUR LES PENTECOTISTES, LEURS FIDELES LES APPELLENT ’’PAPA’’,ET CHEZ LES CATHOLIQUES LEURS FIDELES LES

APPELLENT ’’PERE’’ ; MAIS QUE DIT LA LOI ?

 

 

 

C’est le 241ème message.

 

       Nous sommes dans un siècle où l’ignorance de la connaissance de la vérité bat son plein, juste parce qu’il manque la révélation non sur les vanités, mais sur la démonstration de la vérité. Aujourd’hui, les pasteurs, ….les prêtres qu’on rencontre un peu partout se font appeller ‘’papa tel ou tel’’. C’est aussi le cas du prêtre qui se fait appeler ‘’père tel’’. Vous entendez des gens dire ‘’papa a prié sur moi’’ ; ‘’papa a prêché’’ ; ‘’papa a prophétisé sur moi’’ ; et quand vous leur demandez qui est ce papa, ils vous répondent : ‘’c’est notre prophète, notre apôtre, notre pasteur, notre docteur….’’ Or le seigneur Jésus dit : « et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux» (Matthieu 23/9).

Mais ce commandement donné par le Seigneur Jésus est transgressé aujourd’hui par les gens qui disent voir et connaître tout. Or, les apôtres comme Pierre, Jean, Jacques, Paul… ne se faisaient pas appeler ‘’papa tel ou tel’’ comme c’est le cas aujourd’hui chez ces voyants et connaisseurs, parce qu’ils savaient que cela allait à l’encontre du Seigneur Jésus. Mais les hommes de Dieu aujourd’hui se font appeler ‘’papa tel ou tel’’ et ignorent que se faire appeler ainsi c’est mépriser le Seigneur Jésus. Pourtant le Seigneur Jésus dit de ne pas appeler un serviteur de Dieu ‘’père’’ ou ‘’papa’’ parce que nous avons un seul père ou papa qui est dans les cieux, et nous sommes tous frères. Aveugles et sourds, un serviteur de Dieu ne se fait pas appeler ‘’papa’’ ou ‘’père’’, mais ‘’frère’’ ou encore ‘’serviteur’’, ‘’guide’’, ‘’apôtre’’, ‘’prophète’’, ‘’pasteur’’, ‘’docteur’’…. Car le diable a beaucoup semé la confusion dans ce monde en amenant les hommes de Dieu à tomber dans sa gloire, au point où appeler un serviteur de Dieu ‘’papa’’ est pour lui une grande dignité. Mais ce que je me demande c’est qu’on les appelle ‘’papa’’ comme les apôtres, les prophètes dans la bible ou comme le Seigneur Jésus lui-même par qui nous sommes édifiés pour être le fondement, ou alors est-ce une recommandation du diable ?(Ephésiens 2/20).

       Comme les gens aiment la gloire de l’homme plus que celle de Dieu, voilà pourquoi vous trouverez ces hommes de Dieu et leurs femmes se glorifier du nom de ‘’papa tel’’ ou de ‘’maman tel’’. Vous, hommes de Dieu, quand on vous appelle ‘’papa ou père tel’’, êtes-vous papa ou père de l’Esprit ou de la chair ? La gloire de l’homme et le matériel que les hommes de Dieu s’excitent à chercher aujourd’hui sont une grande barrière. Mais comme le diable est rusé dans la tromperie et la séduction pour tourmenter les ignorants dans les versets bibliques, voilà pourquoi pour la plupart d’entre eux, se font appeler ‘’papa’’ ou ‘’père’’ parce que l’apôtre Paul avait appelé Timothée ‘’mon enfant’’ tel qu’il est dit : « à Timothée, mon enfant légitime en la foi: que la grâce, la miséricorde et la paix, te soient données de la part de Dieu le Père et de Jésus Christ notre Seigneur ! » (1Timothée 1/2).Or le diable les a eus en les égarant dans ces versets et ils sont tombés dans son piège et domination. La loi dit pourtant de ne pas appeler quelqu’un ‘’père’’ ou ‘’papa’’ (Matthieu 23/9). Mais ce que j’ai compris c’est que le diable passe toujours par les détails de certains versets bibliques pour amener les gens à mépriser le commandement de Dieu. Car Timothée ne s’était jamais levé contre le Seigneur Jésus pour appelé l’apôtre Paul ‘’père’’ ou ‘’papa’’, mais l’appellation de l’apôtre Paul qui n’est pas une transgression disait : « Pour cela je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur; il vous rappellera quelles sont mes voies en Christ, quelle est la manière dont j'enseigne partout dans toutes les Églises » (1Corinthiens 4/17) et encore : « à Timothée, mon enfant bien-aimé: que la grâce, la miséricorde et la paix te soient données de la part de Dieu le Père et de Jésus Christ notre Seigneur ! » (2Timothée 1/2). Car l’apôtre Paul continuait à dire : « Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus Christ. Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l'enseigner aussi à d'autres» (2Timothée 2/1-2).

Donc le diable, connaissant l’interdiction, a pris ces versets où Paul appelait Timothée ‘’mon enfant’’ et a amené les gens à mépriser ce commandement qui consiste à interdire à l’homme d’appeler l’homme de Dieu ‘’papa’’ ou ‘’père’’. Que les hommes dans ce monde sachent que le diplôme, le nombre d’années fait dans des écoles pastorales et séminaires, l’ancienneté au sein de l’église et l’argent ne sont rien, mais seule la connaissance de la vérité est tout, puisque nous devons la connaître pour être affranchis des pièges du diable (Jean 8/32).Les catholiques appellent un prêtre ‘’père’’ et un évêque ‘’monseigneur’’,car pour eux, ce combat n’a pas commencé aujourd’hui, mais depuis le jour du 15 Août où Jéroboam les avait établis pour servir les dieux des monuments (1Roi 12/28-33 ; 1Roi 13/33). Voilà pourquoi vous entendrez ces sourds et aveugles appeler un évêque ‘’monseigneur’’, mais quelle malédiction ! Chers prêtres, mieux vaut encore que vous vous limitiez à l’appellation ‘’abbé’’ que d’être appelés ‘’père’’.

Ma volonté et ma prière de tous les jours à Dieu c’est que les sourds et les aveugles entendent et voient, parce que sans entendement et voyance, tout ce qui sera fait, le sera en vain. Car je ne suis pas celui-là qui est déjà arrivé, mais je combats durement pour y arriver, parce que cela n’est pas du tout facile. Tous les jours je demande la connaissance de la vérité au Seigneur, et aussi son pouvoir afin de faire les choses selon lui. Parce que vouloir du mal à quelqu’un me donne une grande faiblesse spirituelle, c’est pourquoi je veux et je cherche à témoigner la puissance du Seigneur Jésus qui ne se trouve pas dans le fait de vouloir du mal à qui que ce soit, mais plutôt dans le bien. Je crois et je ne travaille pas pour l’homme, mais premièrement pour mon âme. Mais attention à la confusion des choses de Dieu parce qu’elles sont spirituelles et au-dessus de l’homme et de sa connaissance.

       A Dieu seul, l’amour et la pitié par Jésus-Christ pour la délivrance et la vie des âmes des hommes pour l’éternité.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.     

(Jean 8/32)

QUE LES AFRICAINS QUI PRENNENT LES ECORCES, LES HERBES ET LES CRANES HUMAINS COMME LEURS DIEUX CESSENT DE DIRE QUE LA BIBLE OU DIEU EST L’HISTOIRE DE L’HOMME BLANC

 

 

C’est le 239ème message.

Car l’Eternel Dieu créateur qui a envoyé le Seigneur Jésus, parole d’esprit et vie pour sauver l’âme de l’homme n’est ni chair ni sang pour être appelé homme blanc ou homme noir. Que ceux qui pensent que la Bible ou Dieu vient de la couleur de la peau de l’homme blanc se trompent grandement parce que celui qui a créé toute chose est Esprit et Vérité, et c’est cet Esprit qui a créé par sa volonté tout ce que nous voyons aujourd’hui. Car cet Esprit a créé les deux premiers hommes (Adam et Eve) et les a placés au Jardin d’Eden, ensuite, leur corps spirituel mourut à cause de la désobéissance (Genèse 2/16-17 ; Genèse 3/6). Ce qui fait donc que tout homme naissant par le sang est mort d’esprit. Et cet état de mort a donc fait en sorte que la méchanceté envahisse le monde ; c’est pourquoi Dieu trouva bon de détruire le premier monde par le déluge en épargnant Noé, sa famille et les animaux mâles et femelles dont il lui avait recommandé de faire entrer dans l’Arche (Genèse 7/1-2). Après le déluge, Noé et sa famille se multiplièrent en très grand nombre et toute la terre n’avait et ne parlait qu’une seule langue (Genèse 11/1). Mais Dieu dispersa ces hommes en les faisant parler les langues différentes lors de la destruction de leur grande bâtisse qu’ils pensaient construire jusqu’à atteindre le ciel, et qui fut appelée tour de Babel (Genèse 12/3-9).

Les hommes furent donc dispersés de par le monde avec des langues différentes ; d’où la naissance des nations. Chaque nation avait quelques poignées d’hommes, et tous les habitants de la terre vivaient dans leur corps de terre et étaient morts dans leur corps spirituel comme c’est le cas encore aujourd’hui de plusieurs qui refusent de vivre la vérité afin de vivifier leur corps spirituel. L’Eternel Dieu voulant avoir un peuple d’hommes vivants non dans l’homme extérieur qui est le corps de terre, mais dans l’homme intérieur qui est le corps spirituel, avait donc commencé la démonstration en choisissant Abram comme peuple physique et dont il avait changé le nom en Abraham (Genèse 17/5), et c’est lui également qui avait demandé de donner le nom d’Isaac à l’enfant qui naîtra d’Abraham (Genèse 17/19 ; Genèse 21/1-3).Il a également changé le nom de Jacob fils d’Isaac, en Israël (Genèse 35/10). Voilà donc où naît l’appellation Israël. Car Jacob appelé Israël, avait enfanté 12 enfants par la grâce et la volonté de Dieu et ces 12 enfants constituaient les 12 tribus d’Israël. Selon l’accomplissement de la parole de Dieu à Abraham, ils sont passés par l’esclavage en Egypte (Genèse 15/13-14). De la sortie de ce pays où ils étaient tenus en esclavage, ils sont allés vers Canaan qui était leur terre promise, et sur la route du désert, Dieu donna au prophète Moïse les 10 commandements. La loi (les dix commandements) et les paroles des prophètes tels Esaïe, Jérémie… annonçaient, étaient l’ombre du véritable, c’est-à-dire Jésus-Christ (Hébreux 10/1 ; Colossiens 13/17 ; Luc 24/25-27).

Mais le Seigneur Jésus en esprit s’est dépouillé pour entrer dans le ventre de Marie en se faisant chair pour sortir comme un bébé ou un simple homme (Philippiens 2/7). Et lorsqu’il commença son ministère de la délivrance du corps spirituel de l’homme par sa parole, il choisit 12 disciples parmi lesquels, Simon qu’il appela Pierre (Marc 3/16). Car le Seigneur Jésus, parole d’Esprit et Vie, témoignait tout du ciel en nous demandant de vivre tel que cela se fait au ciel (Matthieu 5/48). Et cette vie est son nom et son nom est l’amour qu’il nous a fait connaître tel qu’il parle à son père en disant : « Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux » (Jean 17/26). Car le Seigneur Jésus ne faisait que parler de son Nom qui est l’amour et une recommandation (Jean 15/12 ; Jean 15/17 ; Jean 13/34) ; et les personnes qu’il avait choisies avant sa mort et après sa mort reconnaissaient que les gens croiront en lui à travers leur parole, tel qu’il est dit : « Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole » (Jean 17/20).

Après sa mort, sa résurrection et son enlèvement au ciel, il choisit encore Saül appelé Paul (l’apôtre), tous ont parlé de l’amour qui est le nom de Jésus, la clef de la délivrance et la couverture de tous les péchés (1Pierre 4/8 ; Romains 13/8 ; Jacques 2/8 ; Jean 3/23 ; Jean 4/16). Et quand l’apôtre Pierre qui était le doyen des apôtres, était envoyé par Dieu chez Corneille, bien que cela était auparavant défendu à un juif de se lier à un étranger ou d’entrer chez lui, c’était pour que celui-ci apprenne à ne plus regarder aucun homme physiquement comme souillé et impur ; et c’est pourquoi il a reconnu que : ‘’Dieu ne fait point acception de personne, mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique sa justice lui est agréable’’ (Actes 10/34-35).

Sachons que Dieu passe par un homme pour parler aux hommes, et ses paroles sont écrites dans la bible, qui est le livre de l’Eternel. Que les Africains qui prennent les écorces, les herbes et les crânes humains comme leurs dieux cessent de dire que la Bible ou Dieu, ce sont les choses que les blancs ont apportées en Afrique. Car Dieu peut passer par n’importe qui pour parler aux autres ou pour leur faire comprendre qu’il est le créateur et que sa parole, c’est lui-même. C’est comme un président de la république qui demande à son secrétaire d’écrire un décret auquel tout citoyen de son pays est tenu de respecter, car cette parole dite ou écrite ne vient pas du secrétaire, mais du président. Lorsqu’on va lire ce décret, il ne sera pas reconnu au nom du secrétaire, mais au nom du président de la république qui a simplement ordonné que cela soit fait sans pour autant l’avoir écrit lui-même de sa main. C’est aussi le cas avec Dieu. Voilà pourquoi il est dit : « Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: Écris dans un livre toutes les paroles que je t'ai dites » (Jérémie 30/2). Donc, consultez l’Eternel Dieu dans son Livre tel qu’il est dit : « Consultez le livre de l'Éternel, et lisez! Aucun d'eux ne fera défaut, Ni l'un ni l'autre ne manqueront; Car sa bouche l'a ordonné. C'est son esprit qui les rassemblera » (Esaïe 34/16).

Hommes aux dieux d’herbes, d’écorces et de crânes humains, arrêtez de dire que la Bible est l’affaire de l’homme blanc. Ne confondez pas le Dieu du Seigneur Jésus aux dieux des coutumes et des traditions des premiers missionnaires qui sont les prêtres, arrivés en Afrique empêchant vos ancêtres de lire la Bible, mais en leur demandant de réciter plutôt les prières d’intercession auprès de Marie tout en tentant Dieu par le port de la croix de la folie (Actes 15/10).Ne confondez pas le Dieu du Seigneur Jésus aux dieux des coutumes et traditions des premiers missionnaires qui sont arrivés en Afrique et demandaient à vos ancêtres de jeter leurs dieux qui étaient des écorces, les herbes et les crânes sans pour autant leur montrer le chemin de la vérité, et qui par ailleurs utilisaient ces écorces en discutant même le rang devant la porte des marabouts avec vos ancêtres. Ne confondez pas le Dieu du Seigneur Jésus aux dieux des coutumes et traditions des premiers missionnaires arrivés en Afrique qui arrachaient les femmes de vos ancêtres et qui continuent à le faire jusqu’aujourd’hui ; Ou qui font quitter les femmes de leur foyer, et certains d’entre eux aujourd’hui ne regardent plus beaucoup les femmes des gens, mais les jeunes garçons parce qu’ils sont devenus de véritables pédophiles. Ne regardez pas leurs monuments, leurs images taillées, leurs actes abominables qui sont des crimes et qui ne sont pas sanctionnés parce qu’ils se sont créés un état souverain qui les protège de tout ce qu’ils font de mauvais. Ces choses-là ne doivent pas vous amener à dire que la Bible et Dieu sont l’histoire de l’homme blanc, et que pour cela vous préférez vos herbes, vos écorces et vos crânes humains qui sont comme vos dieux.

Car Dieu par Jésus-Christ est vivant dans sa parole qui est esprit et vie et dont nous devons pratiquer et vivre. Moi j’ai commencé à travailler sans lire la moindre page de la Bible. Mais cette parole est dans l’esprit qui est en moi, et cet esprit c’est Dieu lui-même. Je n’ai jamais mis pied en Israël, mais je connais la vie et l’état des Israéliens, on dirait quelque chose que je tiens en main. Car le nom Israël est le nom de Dieu et Dieu a voulu qu’une nation dans ce monde porte son nom. Voilà pourquoi il est dit : « Simon a raconté comment Dieu a d'abord jeté les regards sur les nations pour choisir du milieu d'elles un peuple qui portât son nom» (Actes 15/14).Ce nom n’est pas un nom charnel, mais spirituel, et le peuple d’Israël actuel est très loin de porter ce nom en esprit, car ils ont ignoré le Seigneur Jésus en le prenant comme un simple prophète, en préférant également le sang des moutons à son sang. Les gens se glorifient aujourd’hui d’aller en Israël pour le pèlerinage, or, s’ils pouvaient entendre et voir la vérité, cette séduction ne se manifesterait pas en eux.

Le monde est dominé par de grandes sectes qui sont premièrement la Rose-Croix, la Franc-maçonnerie, … et leur devise est la sodomie. Car Dieu n’est ni noir ni blanc, mais il est sa parole de vérité qui est esprit et vie, il choisit et il parle à travers l’homme qu’il veut. Hommes africains, attention à vos écorces, vos herbes, et vos crânes humains, car ils ne pourront sauver vos corps spirituels de la mort éternelle, parce que c’est une croyance animale. Et si c’est par les premiers missionnaires que vous avez jugé l’image de Dieu, alors vous vous trompez.

       A Dieu seul, l’amour et la pitié par Jésus-Christ pour la délivrance et la vie des âmes des hommes pour l’éternité.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.(Jean 8/32)

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER