POSEZ VOS QUESTIONS

unequestion Une question sur la Parole de Dieu ou une interrogation suite à votre lecture? Cliquer ici

POURQUOI CE SITE?

pourquoi ce site Ce site n'est que le témoignage rendu à la Vérité pour faire chuter le mensonge... Lire la suite

FAIRE UN DON

faireundon Participer à l'avancement de cette oeuvre en nous faisant parvenir vos dons. Cliquer ici

LE MONDE EN DANGER DE MORT ETERNELLE

C’est le 140ème message.

       Malgré que tous les signes annonçant la fin des temps se font ressentir ou se voient, les hommes restent toujours accrochés à leur dieu qui ne vivifie pas et aux vanités. Autrefois, les hommes vivaient la corruption et Dieu les a tous détruits excepté Noé qui s’est trouvé juste devant lui. Car Noé fut averti divinement et construisit une arche grâce à laquelle lui et sa famille et tout ce que l’Eternel lui avait recommandé furent épargnés des eaux (Genèse 7/1-3). Après ce déluge, il eut refondation du monde, et les hommes n’avaient qu’une seule langue commune (Genèse 11/1). Comme ces hommes avaient des projets qui déplaisaient à l’Eternel, il les dispersa les uns des autres en leur confondant les langues (Genèse 11 /5-8). Cette dispersion a favorisé la naissance des nations et chaque nation qui se constituait avait son propre dieu, lequel ils invoquaient ou obéissaient.

       L’Eternel Dieu en voulant sauver les âmes des hommes devait se faire un peuple d’esprit et de vérité (parce que ceux-ci ignoraient qu’il est le créateur). Pour cela, il a commencé par choisir Abraham. L’Eternel Dieu a choisi Abraham comme peuple en lui disant de quitter son pays Charan pour aller s’installer à Canaan qui deviendra sa terre ou sa nation (Genèse 12/1-7). De Canaan, l’Eternel Dieu donna à Abraham cette alliance : « tout mal sera circoncis à l’âge de huit jours» (Genèse 17/9-14). Abraham marchait dans les voies de l’Eternel qui s’était révélé à lui et il engendra Isaac, Isaac engendra Jacob et Jacob les douze enfants (les douze tribus). Joseph (l’un des douze) fut vendu en Egypte, mais ceci annonçait l’accomplissement de la parole de Dieu (Genèse 15/13-14). Les enfants d’Israël en Egypte marchaient toujours selon le Dieu de leur père (Abraham, Isaac, Jacob). Lorsque le moment de quitter le pays par la volonté de Dieu s’accomplissait déjà, Dieu choisit Moïse.

       Moïse vivait en Egypte, mais à cause de l’amour qu’il avait de ses frères, il s’est vu obliger de quitter l’Egypte. Mais, Dieu le renvoya dans ce pays pour qu’il sorte ses frères de cet esclavage. Et leur sortie d’Egypte s’est opérée par un grand miracle de la traversée de la mer jusqu’au désert où il leur donna des recommandations auxquelles ils devaient se conformer ou pratiquer. Le peuple d’Israël suivait les recommandations de l’Eternel, ce qui fait qu’ils avaient leur Dieu, comme chaque nation avait aussi son dieu différent de celui d’Israël qui est le créateur. Voilà pourquoi Naaman le syrien avait reconnu qu’il n’y a point de Dieu sur la terre si ce n’est en Israël (2 Rois 5/15). Le Dieu d’Israël était un Dieu puissant ; c’est pourquoi chaque fois qu’un enfant d’Israël se retrouvait dans une nation autre que la leur, ce peuple là reconnaissait que le Dieu d’Israël est grand, fort et puissant. Nous avons le cas des trois compagnons (Schadrac, Meschac et Abed-nego) (Daniel 3/28-29) et celui de Daniel où le Roi Darïus dit : « Que la paix vous soit donnée avec abondance! J'ordonne que, dans toute l'étendue de mon royaume, on ait de la crainte et de la frayeur pour le Dieu de Daniel. Car il est le Dieu vivant, et il subsiste éternellement; son royaume ne sera jamais détruit, et sa domination durera jusqu'à la fin » (Daniel 6/25-27).

       Par ailleurs, le peuple d’Israël pour trouver Dieu et être avec lui se devait de regarder Abraham. C’est pourquoi Esaïe 51/1-2 dit : « Écoutez-moi, vous qui poursuivez la justice, Qui cherchez l'Éternel! Portez les regards sur le rocher d'où vous avez été taillés, Sur le creux de la fosse d'où vous avez été tirés. Portez les regards sur Abraham votre père, Et sur Sara qui vous a enfantés; Car lui seul je l'ai appelé, Je l'ai béni et multiplié ».

       Mais aujourd’hui pour trouver Dieu et être avec lui, nous devons regarder Jésus-Christ y compris Israël actuel. Du peuple d’Israël sort le prince de vie à savoir Jésus-Christ qui donne la vie éternelle à l’âme de l’homme morte depuis le jardin d’Eden. C’est pourquoi il est dit « tous meurent par la désobéissance d’Adam, de même, tous reviennent à Dieu à travers Jésus-Christ par l’obéissance» (1 Corinthiens 15/22). Ensuite, les promesses de bénédiction qui ont été faites à Abraham étaient Christ. C’est pourquoi Galates 3/16 dit : « Les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n'est pas dit: et aux postérités, comme s'il s'agissait de plusieurs, mais en tant qu'il s'agit d'une seule: et à ta postérité, c'est-à-dire, à Christ ».

       En plus, le prophète Esaïe de son côté dit : « Il sortira d'Isaï un rejeton, Qui se lèvera pour régner sur les nations; Les nations espéreront en lui » (Romains 15/12). Enfin, Moïse par qui Dieu était passé pour donner les dix (10) commandements, avait reconnu qu’après lui il y aura un prophète qui viendra donner la vie éternelle par sa parole écoutée et pratiquée. C’est pourquoi Actes 3/22-23 dit : « Moïse a dit: Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira, et quiconque n'écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple ».

       Malgré la venue de celui qui avait été annoncé par les prophètes, le peuple Juif n’a pas cru en lui (Jésus-Christ) même après qu’il soit mort dans la chair. Pour certains parmi ce peuple c’était une secte et c’est pourquoi ils avaient mis la main sur l’apôtre Paul en disant « Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui excite des divisions parmi tous les Juifs du monde, qui est chef de la secte des Nazaréens » (Actes 24/5). Ayant considéré cela comme une secte, plusieurs de ces Juifs sont dans l’Islam et peu sont chrétiens bien que ne connaissant pas le vrai Christ.

       Dans ce monde, il y a plusieurs dieux et c’est pourquoi quand vous faites un tour du côté de l’Asie, de l’Amérique, de l’Europe et même en Afrique vous trouverez que les gens adorent encore les dieux du soleil, de la lune, des eaux, des animaux, des écorces, des herbes, des cauris et bien d’autres. Il y a certaines personnes encore dans le Nord Cameroun où leurs salives sont prises pour une bénédiction. Ces choses me font couler les larmes et les hommes ignorent qu’ils sont en danger de mort éternelle. Dans ce monde, il y a une partie des hommes qui dit être musulman, une autre chrétienne et une autre encore qui n’est ni musulman ni chrétienne. Ceux qui adorent leur prophète (en dehors de Christ) pensent pourvoir arriver au royaume des cieux sans être dans la vie du Seigneur Jésus-Christ en esprit et en vérité.

       La croyance qu’ont les hommes dans ce monde est lamentable, ils ignorent que la fin de toute chose est proche et que le danger arrive aussi. Les hommes se disent avoir les Imams, les pasteurs, les prophètes, les apôtres, les prêtres, les évêques, les cardinaux, le pape qui leur donnent les enseignements de vie éternelle. Je vous dis les hommes seront surpris. Est-ce-que le Seigneur Jésus trouvera les hommes dans l’état de vie éternelle, quand je vois comment chaque homme croit à son dieu et ceux qui se disent chrétiens et qui ne le sont pas en esprit et en vérité ? Ensuite, les hommes croient que ce sont les mauvais esprits, les sorciers qui sont un problème, or les problèmes ce sont leurs hommes de dieu à qui ils font confiance. Ils vont comprendre que tout homme qui n’a pas la vie du Seigneur Jésus en lui ne peut que transmettre la mort aux autres. Malheureusement ces hommes de dieu sont importants aujourd’hui parce qu’ils disent ou révèlent ce qui ne peut que satisfaire la chair.

       De plus, j’ai des messages pour l’Italie, l’Israël et les Etats-Unis. Car quelque chose de fort va se passer avant l’arrivée de Jésus-Christ dans ce monde. Car j’ai vu que les hommes sont loin d’être au-dessus de l’argent, de la gloire et du pouvoir de l’homme, du matériel ainsi que du sexe. Le monde est pourri avec tout ce que ces grandes nations font aujourd’hui jusqu’en acceptant le mariage pour tous. Le monde est en voie de destruction et qui sera donc sauvé ? Car Jésus-Christ a dit : « … en venant sur la terre est-ce-que je vais trouver la foi ?» Le monde en danger. Je vous rappelle encore que, si Dieu a détruit l’ancien monde, c’était à cause de la corruption, de la mauvaise conduite des hommes, bref de leurs abominations (Genèse 7/2-3).

A Dieu seul la Gloire pour l’Eternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.

(Jean 8/32)

SI LES HOMMES CONNAISSAIENT, VIVAIENT OU DEVENAIENT LE VRAI MIRACLE, ILS NE SERAIENT PAS EN TRAIN DE COURIR APRES LES PRODIGES ET LES PRIERES DE MIRACLE ET ILS NE SERAIENT PAS NON PLUS EN TRAIN D’UTILISER LE MATERIEL DIT BENIT

C’est le 174ème message.

       Toutes les voies de perdition ont été mises en place par le diable pour empêcher les hommes de ce siècle présent de connaître ou de chercher le vrai miracle. Car, n’étant pas de la vérité, il a donc emmené les hommes à connaître ou à chercher le miracle et les prodiges. Or ce miracle n’est pas le vrai miracle que Dieu veut, mais c’est un faux miracle.

Le Seigneur Jésus-Christ a voulu nous faire comprendre que connaître et vivre la vérité est le vrai miracle. Dieu nous a donc donné la vérité pour que nous soyons aussi des véritables, la bénédiction pour que nous soyons bénis, et le miracle pour que nous le devenions par la vie. C’est donc dans le devenir ou à la transformation du cœur ou de l’esprit de l’homme en celui du Seigneur Jésus qu’on dit qu’un homme a la vérité, la liberté, la délivrance, la bénédiction, le miracle. Car Dieu a tout donné à l’homme et tout se trouve dans Jésus-Christ qui est tout en tout et pour tous.

Comment peut-il avoir délivrance du mal dans ce siècle présent lorsqu’on sait que c’est le faux miracle qui est voulu et recherché ? Je parle comme quelqu’un qui voit le monde sur sa paume de main. Car vous devez comprendre que si le mal s’accroît au jour le jour dans ce siècle présent, c’est parce que le faux miracle est aimé par tous et c’est çà qui fait la foule aujourd’hui. Etant donc donné que ce faux miracle ne délivre pas du mal, il est donc juste que le mal se développe au jour le jour ; voilà pourquoi il y a beaucoup d’envoûteurs et d’envoûtés.

De plus, sachez que les hommes de Dieu dans ce monde actuel qui font la foule, ne le font pas dans la vérité du Seigneur Jésus, c'est-à-dire par le vrai miracle, mais tout ce qu’ils font aujourd’hui comme prodiges, prières de déblocage, révélation du mariage, voyage, enfantement, diplômes, travail, promotions, affaires, guérison des maladies ou chasser les mauvais esprits, sont des faux miracles. Ces faux miracles n’inquiètent pas le diable et ne réjouissent pas non plus le Seigneur Jésus. Car tant que les hommes ne mangeront pas la vérité pour devenir une habitation de Dieu en esprit (Ephésiens 2/22), leurs corps seront toujours les hôtels, les bureaux, les chambres, les magasins … pour les mauvais esprits et les maladies ; et ce sera aussi pour les sorciers et les magiciens un lieu où ils tireront leurs substances ou se rajeuniront. Tant que les hommes ne mangeront pas Jésus-Christ le béni pour être bénis, ils seront toujours sous la malédiction, et tout ce que ces maudits(les sorciers et les magiciens) confesseront, prophétiseront et déclareront contre eux agira.

Dès lors, les hommes devraient vivre la vérité de Jésus-Christ qui est miracle et bénédiction. Malheureusement, au lieu de recevoir cette vérité en eux, les hommes reçoivent plutôt les eaux, le sel, le mouchoir, les parfums et bien d’autres produits dits bénits, sur lesquels se trouvent leur protection, leur délivrance et leur guérison. Mais, voilà des miracles qui accompagneront les enfants du tourment éternel ! Or, si les hommes mangeaient ou vivaient la bénédiction ou le miracle, (ils deviendraient frères, sœurs, amis de Jésus-Christ ou des dieux), ils n’allaient pas courir après les sachets, les bouteilles ou bidons d’eau, les mouchoirs, les parfums, les savons et autres dits bénits. Cette façon d’agir des hommes m’a permis de comprendre que tout homme qui porte un matériel ou produit dit bénit, n’a pas lui-même la bénédiction et le miracle. Car pour l’homme, la bénédiction et le miracle se trouvent dans le matériel qu’il part chercher chez ‘’l’homme de Dieu’’ ; donc, c’est comme si c’est le matériel qui reçoit la bénédiction ou le miracle (Jésus-Christ).

Les hommes n’ont pas connu la ruse et le jeu du diable. Voilà pourquoi, ils se disent que Jésus-Christ se trouve dans les produits qui leur sont vendus ou les eaux et sels qu’ils apportent chez ‘’l’homme de Dieu’’ pour que ce dernier mette la bénédiction ou le miracle (Jésus-Christ). Le diable continue à maintenir les cœurs des hommes dans l’ignorance de la vérité, il croît déjà gagner le combat, mais le combat est loin d’être terminé, parce que nous avons les consignes, le plan de guerre, et les armes de combat sont déjà en place. Nous avons donc cette assurance de le vaincre, lui et son gouvernement (hommes de Dieu premièrement) dans ce monde. Je tiens à rappeler que le Seigneur Jésus est venu dans ce monde pour que le cœur de l’homme le porte et non un matériel.

En outre, les hommes devraient se rendre chez l’homme de Dieu avec le cœur ouvert pour recevoir le miracle (Jésus-Christ) et le vivre. Malheureusement, les gens y vont avec les bidons d’eau pour recevoir le miracle ; c’est pour dire que c’est le matériel qui reçoit le miracle et non l’homme. Je prends le cas d’un prophète ici à Douala et à Ndokoti plus précisément qui fait la foule. Et les gens qui vont vers lui, apportent des bidons d’eau, et ces aveugles qui les portent (bidons d’eau) se réjouissent souvent ; car pour eux, ils savent que leurs bidons d’eau sont remplis de miracle, délivrance et protection de Jésus-Christ. Mais ce sont des lamentations et une tristesse pour moi de voir ces choses (cette mort). C’est pour vous dire que là où on donne ou on bénit ces choses (eaux, sels, savons, parfums, mouchoirs …), les sorciers sont souvent les premières personnes à les prendre. L’heure de la chute du mensonge et de la séduction a déjà sonné.

Ce siècle présent ne connaissant et ne cherchant pas le vrai miracle, sera toujours dominé par le mal (sorcellerie, magie, empoisonnement, jalousie, la gloire de l’homme et l’amour de l’argent plus que l’être humain), c’est pourquoi il y aura toujours les envoûtements et les blocages à l’excès. Le vrai miracle ne se trouve pas dans les divinations, les prodiges et les prières de délivrance, ni dans un quelconque matériel. Mais le vrai miracle se trouve dans le devenir de la vérité de Jésus-Christ qui vient de l’écoute et vie de l’évangile de démonstration et de puissance. Car le miracle : c’est de devenir frères, sœurs et amis de Jésus-Christ (dieu). C’est pourquoi un jour, les pharisiens avaient demandé à Jésus-Christ qu’ils voulaient le voir faire un miracle, mais il leur avait répondu qu’ «une génération méchante et corrompue demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autres miracles que celui de Jonas » ; c'est-à-dire passer du ventre du poisson à l’air libre (de l’ignorance à la connaissance, des ténèbres à la lumière, de l’injustice à la justice, de la mort à la vie). Ça veut donc dire que ces pharisiens ne connaissaient pas ce que c’est que le miracle tel que c’est le cas aujourd’hui.

Mais le Seigneur Jésus-Christ a voulu leur faire comprendre que le seul miracle c’est de devenir soi-même le miracle par l’écoute et la pratique de la vérité (Matthieu 12/38-40). Car Daniel ou les trois compagnons portaient ou vivaient la recommandation de Dieu et le miracle les accompagnait. C’est pourquoi le Seigneur Jésus dit : « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru en mon nom… » (Marc 16/17-18), cependant, les gens ne croient pas au nom de Jésus (à la vérité), mais ils croient plutôt au nom du matériel bénit. C’est pourquoi ils partent porter le matériel dit bénit pour que le miracle de protection, de guérison et de délivrance les accompagne ; mais dans toutes ces choses, où est le miracle de vie ? Donc aujourd’hui, nous devons porter ou devenir la vérité du Seigneur Jésus et le miracle nous accompagnera pour l’éternité.

Dans ce siècle, les menteurs et les séducteurs que sont les faux hommes de Dieu apprennent aux gens à parler en langue. Mais cette langue vient-elle du cerveau, de l’esprit du serpent ou de l’esprit saint qui doit habiter dans le cœur de l’homme ? Car tout ce que ces établis du diable veulent c’est d’empêcher l’homme de connaître ou de recevoir le don de Dieu. Mais je sais que bientôt, plusieurs personnes recouvreront la vue et elles marcheront. Il ne s’agit pas de cette vue que l’on recouvre après qu’on ait aspergé de l’eau ou du parfum dans les yeux, ni de cette marche qui vient quand le paralysé jette les béquilles, mais la vue et la marche venant de la connaissance et vie de la vérité du Seigneur Jésus.

Les "hommes de Dieu" font des prodiges et les faux miracles à travers les chaînes de radios et télévisions, mais le Seigneur avait mis les gens en garde en leur disant : « Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus» (Matthieu 24/24). Comprenez que le vrai miracle, le diable et ses hommes ne l’ont pas ou du moins ne le feront jamais. Car tout ce qui se fait à travers les chaînes de radios et télévisions, c’est le diable qui est au centre de tout. Dans ce siècle présent, l’Evangile de la vérité du Seigneur Jésus est devenue rare plus que l’or (Amos 08/11-12 ; Romains 10/14-15) ; Mais ce sont les coutumes, les traditions le mensonge, la séduction (la religion) qui ont envahi le monde. Car ces ‘’hommes de Dieu’’, grands prêtres, pasteurs, prophètes, docteurs, apôtres bien qu’étant assis sur l’or, l’argent provenant du mensonge, de l’escroquerie, de la séduction, seront atteints par le feu (la vérité) quel que soit le lieu (le trou) où ils se trouveront. Le feu c’est le feu ; Celui qui n’a pas le courage de vivre dans son âme a peur de mourir dans son physique.

A Dieu la gloire par Jésus-Christ pour l’éternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.  

(Jean 8/32)

LES HOMMES REFUSENT DE DEVENIR EUX-MÊMES LE MIRACLE (DES dieux VIVANTS) ET COURENT APRES LE MIRACLE DES EAUX, MOUCHOIRS, SEL, PARFUMS, SAVONS, ENCENS, POUR S’EN APPROPRIER

      

C’est le 194ème message.

       Les hommes ne peuvent pas devenir des dieux parce qu’ils n’ont pas la connaissance de la vérité. Cela est dû au fait que la plupart des hommes de Dieu ne possèdent pas la puissance du créateur, mais de la créature. C’est même la raison pour laquelle ils ont rempli le monde des matériels dits bénits, devenus les dieux des hommes ; pourtant ces hommes devaient eux-mêmes devenir des dieux par l’esprit et vie du Seigneur Jésus qui a été donné comme nourriture et eau pour l’âme et non pour la chair. Voilà pourquoi il est dit : « Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi » (Jean 6/57).

       Vous devez comprendre que le matériel, sa puissance, son miracle ne délivre pas et ne protège pas l’âme, mais plutôt la chair qui ne sert de rien. Le matériel que les hommes reçoivent et la croyance qu’ils ont de lui ne pourront jamais délivrer leurs cœurs ou leurs âmes. Et si le mal est accru aujourd’hui, c’est à cause de ce matériel. Car les hommes ne veulent pas devenir le bien qui est la protection et la délivrance. Et comme les hommes savent que si ceux qui sont ‘’les représentants de Dieu’’ sur terre bénissent ce matériel avant de le vendre, ou encore le donnent gratuitement, cela laisse croire que ce matériel c’est Jésus-Christ, et que par l’argent, on peut facilement l’obtenir. Voilà donc ce qui amène l’homme à croire que Dieu c’est l’argent et non la grâce. Pourtant, c’est par le devenir de la pensée, du sentiment et de la vie de l’homme par Jésus-Christ qu’on parle de délivrance. Car nous ne vivons plus pour nous-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour nous (2 Corinthiens 5/15).

       Le Seigneur Jésus nous dit : « Vous êtes des vainqueurs parce que vous vivez et croyez au créateur et non à la créature ». La victoire, la grandeur et la puissance, l’homme devait les avoir en lui, mais malheureusement, on lui a fait croire (à l’homme) que ça se trouve dans le matériel, à savoir l’eau, le sel, le mouchoir, l’encens, le parfum, le savon… voilà pourquoi l’homme est devenu esclave non pas de Dieu mais des ‘’hommes de Dieu’’ qui bénissent ces choses (cette mort). Si vous voyez donc les hommes rassemblés quelque part par millier, sachez qu’ils ne sont pas là pour Dieu, mais pour ‘’l’homme de Dieu’’ (la réception du matériel dit bénit et les prières). Comment les hommes connaitront-ils la puissance véritable de la parole de Dieu quand c’est la prédication des coutumes et traditions, la prophétie de la séduction et de la flatterie qui ont pris le dessus sur l’homme ? Si l’homme goutte la puissance du créateur (parole de Dieu), il trouvera que celle de la créature (eau, sel, mouchoir, encens…) est inefficace et par conséquent morte. L’homme sait-il que, s’il s’attache au Seigneur Jésus, il est avec lui un seul esprit et que le Seigneur c’est l’esprit, et là où il y a son esprit, là il y a la liberté (1Corinthiens 6/17 ; 2Corinthiens 3/17) ?

       Le Seigneur n’est pas le matériel pour que l’homme dise qu’il s’y attachera afin d’obtenir une délivrance ou une protection. Le Seigneur Jésus est esprit, il est venu délivrer, protéger et vivifier l’esprit de l’homme (son âme), c’est pourquoi il dit de lui-même : c’est l’esprit qui vivifie et protège… (Jean 6/63). C’est grâce à la délivrance de l’esprit et de l’âme de l’homme que sa chair bénéficie de la délivrance des maladies et autres. Donc, le matériel que les ‘’hommes de Dieu’’ bénissent et vendent ou donnent gratuitement n’est pas pour protéger ou délivrer l’âme ; mais je vous dis, si ces ‘’hommes de Dieu’’ avaient le pouvoir du créateur (démonstration d’esprit et de puissance) (1Corinthiens 2/4), ils n’allaient pas donner le matériel aux gens. Le matériel a le pouvoir quand son créateur n’est pas là, mais du moment que le créateur est là, ce pouvoir s’anéantit. En plus, nous devons comprendre que le Seigneur s’est donné à nous pour que nous ayons le pouvoir, la puissance et la vie éternelle ; et si c’est le cas, à quoi nous sert le matériel qui ne délivre ni le cœur ni l’âme ? Le matériel a amené les hommes à être idolâtres et faibles quand il s’agit de faire le bien.

       Lorsque je fais la prière, c’est pour le bien de l’âme et la chair ne peut que profiter en ce temps. Par contre, le matériel qui est donné par les ‘’hommes de Dieu’’ ne se limite qu’à la chair. Le vrai envoûtement que j’ai vu dans ce monde c’est la gloire de l’homme et l’amour que celui-ci a pour le matériel ; voilà les choses qui ont envoûté les hommes. Il faut que les gens comprennent que le pouvoir, la puissance, la protection en Dieu ne s’achètent pas, mais c’est au prix d’énormes sacrifices dans le devenir. Le Seigneur dit : « Je suis la parole, je suis esprit et vie, c’est dans ma vie que je délivre, et ma gloire je ne la donnerai pas à un autre, ni mon honneur aux idoles » (Esaïe 42/8). Mais aujourd’hui, vous verrez les aveugles et les sourds s’approprier leurs dieux qui sont soit l’eau, soit le mouchoir, l’encens, le sel…. Voilà pourquoi partout où ceux-ci se rendent, il faut qu’ils aient leurs dieux (eau, mouchoirs, ….) dans leurs sacs. Car pour s’assurer qu’ils sont protégés, il faut qu’ils prennent une gorgée d’eau dite bénite. Et comme le diable est très malin, il a fait croire à l’homme que le matériel dit bénit a sa place dans sa vie, et Dieu aussi. Pour convaincre davantage l’homme, le diable l’a amené à lire le verset biblique où il est dit que Jésus-Christ avait frotté la boue sur les yeux d’un aveugle.

       En vérité, si la parole de Dieu touche le cœur de l’homme, qu’est ce que ce dernier ressentira, n’est-ce pas la puissance du créateur ? Mais les hommes ne connaissent et ne croient pas à cette puissance de la parole de Dieu à cause du matériel. Voilà pourquoi lorsqu’une maison est hantée (où à chaque fois que les gens y habitent, il faut que quelqu’un meurt) et qu’on vous appelle pour chasser cet esprit de mort ou anéantir ce pouvoir, si vous n’avez pas l’huile, le sel, l’eau, le parfum ou les flacons dans lesquels se trouve la croix, les gens de cette maison n’auront pas confiance en vous, bref ils vous considéreront comme un faux homme de Dieu. Mais je voudrais vous dire que le pouvoir que le Seigneur m’a donné, c’est lui-même, sa parole de vie. Car sa puissance ne se manifeste en l’homme que lorsque ce dernier est dans son amour, son pardon, son humilité … ; par conséquent, toute puissance qui ne se trouve pas dans cette vie n’est pas de Jésus-Christ. Comment je peux avoir le créateur en moi et je porte encore le matériel dit bénit pour œuvrer, ce matériel est-il plus puissant que celui qui est en moi c'est-à-dire dans ma pensée, mon sentiment et mon esprit ? Mais puisque ce monde n’a pas reçu l’esprit de vie pour avoir la puissance du créateur, voilà pourquoi les hommes demeurent attachés à la chair ; c’est ainsi qu’ils pensent que la délivrance ne peut pas se faire sans le matériel.

       A Dieu seul la gloire, par Jésus-Christ pour l’éternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.

(Jean 8/32)

LE DIABLE A EMMENE LES HOMMES A LIRE, A RECITER LES PSAUMES ET A LES PRENDRE COMME UNE PROTECTION

C’est le 129ème message.

       Les hommes sont sous l’emprise de la séduction et du mensonge du diable ; car ce dernier (le diable) les a dominés au point où, ils (les hommes) sont obligés de le suivre comme si la vie se trouvait en lui. Or, 1Jean 5/11 déclare : « Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils ».

       Satan est un esprit rusé ; il sait que pour entrainer les hommes à la mort éternelle, il faut qu’il gagne une seule personne, et derrière celle-ci, plusieurs tomberont dans son piège. Les hommes sont donc comme des moutons qui, lorsqu’un seul emprunte un chemin, tout le reste du troupeau le suit. Ce qui fait que si le premier tombe dans une fosse, les autres ne feront pas marche arrière ; c'est-à-dire tous les autres tomberont aussi comme lui. Les hommes de ce monde me font pitié ; car ils se contentent de leur statut de pasteur, prophète, prêtre, président, roi, star, homme d’affaires … sans pour autant connaître qu’ils sont manipulés par le diable. Mais j’ai encore compris que le diable les a aveuglés.

       Vous voyez ces prétendus ‘’hommes de Dieu’’ faire des miracles et les prodiges ; pourtant eux mêmes (leurs âmes) sont liés par le diable. Mais cela n’empêche pas néanmoins que les aveugles et les sourds les acclament quand ils font la délivrance (celle de la chair et non celle de l’âme). Ce sont eux qui prescrivent et recommandent aux gens de lire régulièrement les psaumes, soit avant de dormir, soit le matin avant de sortir de chez-eux. Comme les hommes ne comprennent pas la vérité, c’est la raison pour laquelle ils ne connaissent pas un enfant de Dieu par la vérité du Seigneur Jésus-Christ. Un homme de Dieu par Jésus-Christ ne peut donner à un homme les psaumes pour qu’il les lise, même si celui-ci les lui demande.

       Mais alors, pour les aveugles et les ignorants, les psaumes ont une puissance, une force et une protection, bref ils délivrent. C’est pourquoi ils ont des psaumes très importants tel que les Psaumes 91, 35, 23, 10, 16, 17, 50, 55. Comme le diable sait ce qu’il fait, les hommes qui les lisent (les Psaumes) trouvent certainement leur compte là dedans. C’est pourquoi vous les entendrez dire : ‘’C’est quand je lis les Psaumes que je me sens protégé quand je dors ou quand je sors de chez moi’’.

       Parmi ces Psaumes, je prendrai le psaume 91 qui est très sollicité. Quand David le grand Prophète dit : « Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant » (Psaume 91/1). Les hommes ne comprennent pas cette parole. Mais ça veut tout simplement dire que : celui qui demeure dans la vie du Seigneur Jésus-Christ est au-dessus des puissances et dominations de tout esprit de mort. Les hommes aujourd’hui ne cherchent pas à connaître la vérité, tout ce qu’ils veulent faire c’est réciter cette parole qu’ils ne comprennent d’ailleurs pas.

       Ensuite, dans le verset 2 du Psaume 91, il est dit : « Je dis à l'Éternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie! ». Cela veut dire que c’est dans la vie du Seigneur Jésus-Christ qu’on se réfugie (qu’on est en sécurité), et c’est dans cette vie qu’on est fort. Car c’est la seule vie (vie de Jésus-Christ) qui a été donnée et par elle on se sent fort face aux esprits de mort et de sorcellerie. Cherchez cette vie du Seigneur Jésus-Christ et non les chapitres des Psaumes pour les réciter ; car David voyait cette vie et a dit : « Celui qui se repose dans cette vie sera victorieux ». J’ai tout de même compris que les gens sont ennemis de cette vie, mais amis à la lecture et au récit de la Parole (les Psaumes) ; vanité des vanités. Je me demande si les hommes comprendront un jour qu’en Jésus-Christ la protection, la domination et la vie se trouvent dans le devenir de cette parole de vérité et non dans les récitations et les chants.

       En outre, dans le chapitre de Psaume 35 /1, il est écrit : « Éternel! défends-moi contre mes adversaires, Combats ceux qui me combattent ! ». Les hommes ne comprennent pas que leurs adversaires ce sont leurs amis, c'est-à-dire la jalousie, le mensonge, la rancune, l’orgueil, l’hypocrisie, la colère, et bien d’autres choses qui vivent en eux. Le Seigneur leur a donné une vie qui leur permet de combattre et de vaincre leurs ennemis qui les tiennent captifs de la mort éternelle ; mais ils ne savent pas que ce sont ces choses (jalousie, orgueil, etc…) qui les tuent et les détruisent. Mais le malheur est qu’ils (les hommes) ont mis dans leur tête que ce sont les esprits des sorciers et des magiciens qui sont leurs pires ennemis. Il faut que l’homme comprenne dès à présent que c’est cette vie du diable en eux qui fait en sorte qu’ils se sentent faibles ou du moins, qu’ils soient faibles face à ces esprits diaboliques.

       Aussi, dans le même Psaume 35/1, il dit : « Éternel! Défends-moi contre mes adversaires, Combats ceux qui me combattent ! ». L’adversaire premier de l’homme c’est la jalousie, la rancune, l’envie, l’orgueil, les querelles. Quand vous les avez en vous, le second adversaire se présente, c'est-à-dire le sorcier, le magicien et l’esprit des morts. Les sorciers, les magiciens, … ne peuvent vous vaincre que si la jalousie, l’orgueil, le mensonge, les rancunes, le vol vivent en vous. Ce qui me fait pitié et m’amuse en même temps est que, les gens n’aiment pas les sorciers et les magiciens, mais aiment la vie du diable. Il faut donc comprendre que si l’homme aime la jalousie, l’orgueil, le vol, la rancune, même les esprits des sorciers et magiciens sont ses amis. Mais ce sont les conséquences dues aux récits et à la lecture des psaumes. Le Seigneur Jésus-Christ est venu dans ce monde pour donner à l’homme les armes avec lesquelles il vaincra. Mais les aveugles et les sourds ne comprennent pas cela, et ils continuent à prescrire ou à demander aux hommes de réciter les psaumes ; voyez-vous-même là où l’ignorance amène l’homme. Il faut donc que le monde entier comprenne que nous avons la grâce de recevoir la puissance et le pouvoir que le roi David n’avait pas en son temps. Aujourd’hui, il y a plus que David, plus que Salomon et plus que Jonas (Matthieu 12/41-42).

       L’ignorance comme je l’ai dit plus haut a amené les hommes dans la mort. Vous les entendrez dire : ‘’J’envoie le feu partout’’. Ils parlent du feu, mais ils ne comprennent pas ce que c’est que le feu ; or le feu c’est la vérité. Et quand vous voulez leur faire entendre ce que c’est que ce feu, ils vous fuient, parce qu’ils ne veulent pas l’entendre. Or, ils prétendent envoyer ce feu partout. Et Jérémie 23/29 dit : « Ma parole n'est-elle pas comme un feu, dit l'Éternel, Et comme un marteau qui brise le roc?». Cette parole prêchée brise le cœur qui appartient au diable afin que celui-ci (le cœur) devienne un cœur de Dieu.

       Les hommes de ce monde n’ont pas la vérité de Jésus-Christ ; c’est pourquoi ils se contentent d’avoir leurs Psaumes pour protection, le feu et le sang comme armes de domination. Dans la pensée des hommes, il faut que les sorciers et les magiciens meurent parce qu’ils les empêchent de travailler, d’avoir les diplômes, de voyager, d’accoucher, … mais ils ne savent pas que si les sorciers et les magiciens le font c’est parce que leurs vies (celles des hommes) les empêchent d’être des vivants. Les hommes ont les pensées de ceux-là qui ne comprenaient pas la mission du Seigneur Jésus-Christ et c’est pourquoi Luc 9/51-56 dit : « Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem. Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement. Mais on ne le reçut pas, parce qu'il se dirigeait sur Jérusalem. Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Et ils allèrent dans un autre bourg ».

       Celui qui deviendra un vrai enfant de Dieu comprendra que le péché est plus puissant que le Sorcier et le Magicien. A Dieu seul la Sagesse et la Gloire par Jésus-Christ pour l’Éternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.      

(Jean 8/32)

LA MORT EST POUR TOUS CEUX

QUI RECITENT ET SE CONFIENT

AUX DIX COMMANDEMENTS

C’est le 53ème message.

Il est certes vrai que les dix commandements ont été donnés par Dieu. Mais ça ne veut pour autant pas dire que nous pouvons avoir la vie en les récitant. Ecoutez donc, vous tous, peuple, prêtez l’oreille vous tous habitants de la terre, je parle non comme un sage de ce monde mais je parle plutôt comme un fou selon les sages de ce monde. (Jean 10 /20 ; Actes 26/24-25).

       Avant d’avoir un peuple dans l’esprit c’est-à-dire venant du Seigneur Jésus, Dieu a d’abord eu un peuple dans la chair et ce peuple venait du patriarche Abraham. En fait, Abraham, peuple d’Israël et loi de Moïse n’étaient que l’ombre de celui qui devait venir c’est-à-dire Jésus-Christ. (Colossien 2 /17), (Galate 3 /16). Le peuple de Dieu charnel avait comme modèle à suivre Abraham ; c’est la raison pour laquelle Esaïe 51 / 1-2 dit « Écoutez-moi, vous qui poursuivez la justice, Qui cherchez l'Éternel! Portez les regards sur le rocher d'où vous avez été taillés, Sur le creux de la fosse d'où vous avez été tirés. Portez les regards sur Abraham votre père, Et sur Sara qui vous a enfantés; Car lui seul je l'ai appelé, Je l'ai béni et multiplié ». Et Jésus-Christ est le modèle à imiter pour ce qui est du peuple de Dieu spirituel ; voilà pourquoi Ephésiens 5 /1-2 nous dit : « Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur ». Moïse est né dans la tribu de Lévi laquelle appartient aux douze tribus de Jacob encore appelé Israël ; c’est ce que Exode 2/1-2 et Nombres 26 / 59 nous disent.

Lorsque Moïse grandit, il quitta l’Egypte pour Mandian où il devint berger ; mais tout ceci lui était arrivé parce qu’il avait voulu mettre la paix entre ses deux frères qui se querellaient. Car en lui existait un sentiment de miséricorde et de paix (Exode 2 /11-15). Un jour sur le mont Horeb, l’Eternel lui apparut et lui demanda de retourner en Egypte pour délivrer ses frères. L’Eternel lui dit donc : je serai avec ta bouche et je t’enseignerai ce que tu auras à dire (Exode 4 / 12).

       Après leur sortie d’Egypte, l’Eternel Dieu dit à Moïse : « Monte vers moi sur la montagne, et reste là; je te donnerai des tables de pierre, la loi et les ordonnances que j'ai écrites pour leur instruction. Moïse se leva, avec Josué qui le servait, et Moïse monta sur la montagne de Dieu » (Exode 24 /12-13). Après s’être rapproché de l’Eternel, Moïse vint rapporter au peuple toutes les paroles de l’Eternel et toutes les lois et le peuple répondit d’une même voix : « nous ferons tout ce que l’Eternel a dit » (Exode 24 / 3).

       Il y a longtemps chaque nation avait son dieu et elle reconnaissait que son dieu est vrai, vivant et sauveur. Israël aussi avait son Dieu qui venait d’Abraham. C’est pourquoi Naaman le syrien lépreux de son état vint auprès du prophète Elisée pour être purifié de sa lèpre. Mais le lépreux ne savait pas que c’est de la mise en pratique de la parole du Dieu d’Israël qui était dans Elisée qu’il retrouverait la purification et la guérison. C’est donc pourquoi 2 Rois 5 /10-12 nous dit : « Élisée lui fit dire par un messager: Va, et lave-toi sept fois dans le Jourdain; ta chair deviendra saine, et tu seras pur. Naaman fut irrité, et il s'en alla, en disant: Voici, je me disais: Il sortira vers moi, il se présentera lui-même, il invoquera le nom de l'Éternel, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux. Les fleuves de Damas, l'Abana et le Parpar, ne valent-ils pas mieux que toutes les eaux d'Israël? Ne pourrais-je pas m'y laver et devenir pur? Et il s'en retournait et partait avec fureur ». Après avoir reçu les conseils de ses serviteurs qui le suppliaient, Naaman finit par obéir aux recommandations du Prophète. C’est pourquoi il est écrit que : « Il descendit alors et se plongea sept fois dans le Jourdain, selon la parole de l'homme de Dieu; et sa chair redevint comme la chair d'un jeune enfant, et il fut pur. Naaman retourna vers l'homme de Dieu, avec toute sa suite. Lorsqu'il fut arrivé, il se présenta devant lui, et dit: Voici, je reconnais qu'il n'y a point de Dieu sur toute la terre, si ce n'est en Israël. Et maintenant, accepte, je te prie, un présent de la part de ton serviteur » (2 Rois 5/14-15). Il a donc reconnu qu’il n’y a sur terre aucun Dieu qui purifie et qui vivifie si ce n’est en Israël (ce Dieu purifie après l’obéissance à sa parole). Aujourd’hui les hommes veulent qu’on leur impose les mains et qu’on leur donne une eau comme bain de purification. Mais ils n’aiment pas la pratique de la parole qui vient de Dieu par Jésus-Christ ; or c’est cette parole qui vivifie, guérit et sanctifie.

       Dans Lévitique 18 /5 l’Eternel dit à Moïse : « Vous observerez mes lois et mes ordonnances: l'homme qui les mettra en pratique vivra par elles. Je suis l'Éternel ». On est protégé lorsqu’on met en pratique l’ordre de Dieu. Je prends l’exemple d’un commandement : tu ne te feras point d’images taillées et tu ne te prosterneras point devant elles (Exode 20 /4-5). Il faut donc obéir à cet ordre pour être protégé. Car c’est ce qu’avaient fait d’une part les trois compagnons qui ont préféré qu’on les jette dans le feu plutôt que de désobéir à l’ordre de Dieu (Daniel 3/27-28) ; et d’autre part Daniel l’a aussi fait en acceptant d’être jeté dans la fosse des lions plutôt que d’être dévoré par le diable. Les trois compagnons et Daniel n’ont que mis en pratique ce que l’Eternel avait dit à Moïse. Lorsque le roi avait vu comment Daniel marchait sur les lions (la mort), il n’avait plus autre chose à dire si ce n’est de reconnaitre la puissance et la grandeur de la loi de Moïse pratiquée. Voilà pourquoi Daniel 6 /25-27 dit : « Après cela, le roi Darius écrivit à tous les peuples, à toutes les nations, aux hommes de toutes langues, qui habitaient sur toute la terre: Que la paix vous soit donnée avec abondance! J'ordonne que, dans toute l'étendue de mon royaume, on ait de la crainte et de la frayeur pour le Dieu de Daniel. Car il est le Dieu vivant, et il subsiste éternellement; son royaume ne sera jamais détruit, et sa domination durera jusqu'à la fin. C'est lui qui délivre et qui sauve, qui opère des signes et des prodiges dans les cieux et sur la terre. C'est lui qui a délivré Daniel de la puissance des lions ».

       Mais alors Moïse savait que ce n’est pas la loi qu’il a donnée au peuple juif qui sauvera ce dernier (peuple juif) et qui sauvera aussi le monde entier. Il savait que quelqu’un viendra et c’est de lui que viennent toutes choses. C’est pourquoi Actes 3 /22-23 dit : « Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira, et quiconque n'écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple ». Moïse connaissait parfaitement que ses dix commandements seront juste récités pour emmener le peuple juif charnel à Jésus-Christ. Jésus-Christ étant arrivé (parole du royaume des cieux et de la nouvelle naissance), il n’est plus question de réciter les ténèbres ; c’est sans doute ce que Galates 3 : 23-26 dit : « Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée. Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ ». La loi a donc été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ (Jean 1/17). En Jésus-Christ il n’y a plus, ni juif, ni grec, ni esclave, ni libre, ni homme, ni femme. Or les dix commandements étaient seulement pour le peuple juif charnel, ils n’appartenaient donc à aucune autre nation. La foi par Jésus-Christ est par contre pour toutes les nations du monde (Romains 15/12). Elle est annoncée (Galates 1 /23) et elle est obéie (Actes 6 /7). La foi c’est Jésus son sentiment, sa pensée et son amour.

Je coule les larmes et je reconnais maintenant que le diable est puissant en tuerie d’âmes. Car depuis le commencement du ministère de Jésus-Christ et même après sa mort, les apôtres ont continué à annoncer la foi qui doit vivifier l’âme lorsqu’elle écoute et pratique la vie du seigneur Jésus-Christ. Mais aujourd’hui la preuve est qu’on veut faire croire aux hommes que, comme ils récitent les dix commandements, ça veut dire qu’ils connaissent Dieu. Je rappelle aux concernés que, s’ils veulent se retrouver au royaume des cieux, ça ne sera ni avec leur justice, ni même avec la loi de Moïse mais ça sera avec la justice qui vient par la foi en Jésus-Christ (Philippiens 3 / 9).

       Lorsque le seigneur dit : « je ne suis pas venu abolir la loi de Moïse mais c’est pour l’accomplir ». Ça veut dire qu’on passe de la loi charnelle (l’acte) à celle de l’esprit (la pensée) (Matthieu 5 /17). Il nous dit aussi que : vous avez appris qu’il a été dit par Moïse que tu ne commettras point d’adultère (Exode 20 /14) ; il s’agit là de Moïse. Maintenant, Jésus parle de lui-même : « quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur » (Matthieu 5 / 27-28). Les dix commandements (la loi de Moïse) étaient limités et impuissants pour sauver l’homme (son âme). Car c’est ce que nous dit Actes 13 / 38-39 « Sachez donc, hommes frères, que c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé, et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse » ; et Hébreux 7 /18-19 : « Il y a ainsi abolition d'une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, -car la loi n'a rien amené à la perfection, -et introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu ».

La loi de Moïse (les dix commandements) était une ombre des biens à venir et non l’exacte représentation des choses comme le dit Hébreux 10 /1. Après la mort de Jésus jusqu’aujourd’hui, voyez comment les dix commandements sont récités et pratiqués ; mais pour enfin donner quoi ? J’ai pitié des familles qui meurent dans la loi de Moïse et qui dépensent énormément d’argent tout en croyant que la messe qu’on fait pour leur personne disparue peut apporter à ces derniers un changement (Jean 11/25-26). Comprenez que celui qui meurt dans la vie, vit même après sa mort de la chair. De même celui qui meurt dans la mort, ne vivra pas (son âme) même si on fait des prières sur son cercueil ou sur sa tombe après sa mort.

Etre tué (dans la chair) juste parce qu’on dit la vérité est plus que être Président de la république dans ce monde. Seul celui qui désire l’enfer n’écoutera et ne recevra pas la parole de Dieu qui est et qui sort en moi.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.

(Jean 8/32)

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER