POURQUOI N’EST-IL PAS BON DE FUIR OU DE PARLER MAL DES GENS SANS PREUVES, JUSTE PARCE QUE VOUS VOYEZ LES AUTRES LE FAIRE ?

 

C’est le 658ème message
 
 
 
        Que la grâce et la paix soient données à tout homme sur la terre de la part de l’éternel Dieu notre père et du seigneur Jésus notre sauveur, lui qui ayant vaincu le mensonge par la vérité, la ruse par la sagesse, les ténèbres par la lumière, la mort par la vie, nous démontre une fois de plus les techniques de combat de satan pour détruire les hommes.
       En vérité, l’arme fatale que satan utilise parmi les hommes pour ternir, dénigrer, dérouter, déstabiliser, diviser, détruire… c’est la désinformation, le montage des faits irréels. Le diable sait que la jalousie conduit et détruit les hommes dans tous les milieux, y compris dans l’église, et ce qui nourrit cette jalousie c’est parfois le fait d’entendre parler mal des autres.
       Dans ce monde dominé par la jalousie, une information qui dit du bien de quelqu’un n’est pas bien reçue ni propagée, parce que c’est une mauvaise nouvelle qui plongent plusieurs personnes qui l’entendent dans une grande tristesse ; par contre, lorsqu’il y a une information qui dit du mal de quelqu’un, cette nouvelle se répand souvent comme une trainée de poudre. Par jalousie, des personnes qui vous sont familières peuvent monter des scénarios sur vous et les propager rapidement, au point où les gens diront que ces histoires sont surement vraies, parce qu’elles proviennent de quelqu’un qui vous est proche. Le diable ne va pas souvent chercher loin, il utilise toujours quelqu’un proche de vous, un membre de votre famille par exemple, et l’instrumentalise pour qu’il invente de fausses rumeurs à votre encontre, dans le but de vous déstabiliser, de ternir votre image, de vous dénigrer, de vous détruire….
       Les fausses nouvelles sont tellement racontées sur des personnes aujourd’hui, mais ce qui est encore plus triste est que, les gens n’ont pas souvent le courage de se rapprocher des victimes de ces rumeurs afin de savoir si ce qui est dit sur elles est vrai, ou pour les observer afin de se rassurer sur la véracité de ces propos. Parfois lorsque quelqu’un passe, les gens le doigtent en chuchotant que c’est lui qui a fait ou dit tel ou telle chose, alors que la personne n’est même pas au courant de la fausse information qui circule sur elle.
       Désinformer ou inventer des histoires fausses sur les gens sont les armes que le diable utilise pour incendier les familles, les églises, les sociétés…. Ne soyez donc plus étonné des choses qu’on raconte sur vous, elles sont soit sorties de leur contexte, soit inventées de toutes pièces pour vous détruire.
       Si le diable a instrumentalisé les hommes pour faire croire à Ponce Pilate que le Seigneur Jésus, le saint des saints est un brigand, combien de fois vous tel qu’il est écrit : « Pilate sortit donc pour aller à eux, et il dit : Quelle accusation portez-vous contre cet homme ? Ils lui répondirent : Si ce n'était pas un malfaiteur, nous ne te l'aurions pas livré. » (Jean 18 : 29-30). C’est pourquoi lorsqu’on accuse une personne ou on vous parle mal d’autrui, si vous avez la possibilité de l’interroger sur les faits, faites le, tel que Ponce Pilate l’a fait avec le Seigneur Jésus et l’a trouvé non coupable comme il est écrit : « Pilate, ayant assemblé les principaux sacrificateurs, les magistrats, et le peuple, leur dit : Vous m'avez amené cet homme comme excitant le peuple à la révolte. Et voici, je l'ai interrogé devant vous, et je ne l'ai trouvé coupable d'aucune des choses dont vous l'accusez ; » (Luc 23 / 13-14).
       Dans ce monde, on peut tout vous refuser, sauf la bonne nouvelle des jaloux qui est de dire que : ‘‘Toi tu n’es pas au courant que telle personne est comme ceci, ou a fait ou dit cela ? ...’’. Même au sein des églises, une personne qui croise sa sœur ou son frère en Christ qui n’était pas à la prédication ne peut parfois pas lui dire la parole de Dieu qui a été annoncée, mais s’empresse plutôt de lui raconter dans les moindres détails les ragots qui circulaient. Le diable aime instrumentaliser les gens pour ternir, dénigrer, ruiner, diviser, détruire… les personnes par des fausses informations, sa cible principale étant les hommes de Dieu tel qu’on l’a fait hier à l’apôtre Paul comme il est écrit : « …Le lendemain, s'étant assis sur son tribunal, il donna l'ordre qu'on amenât Paul. Quand il fut arrivé, les Juifs qui étaient venus de Jérusalem l'entourèrent, et portèrent contre lui de nombreuses et graves accusations, qu'ils n'étaient pas en état de prouver. » (Acte 25/6-7).
       Le diable, sachant qu’il y a les hommes de Dieu dont la parole peut sauver les âmes qu’il a tenu captif dans l’ignorance et la mort, excite les gens à ne pas les écouter, sous prétexte qu’ils sont des magiciens ou ceux qui égarent le peuple, de la même façon qu’il avait instrumentalisé les gens hier pour qu’ils disent que le seigneur Jésus a un démon, qu’il est fou et qu’il ne mérite pas d’être écouté tel qu’il est écrit : « Plusieurs d'entre eux disaient: Il a un démon, il est fou; pourquoi l'écoutez-vous? » (Jean 10/20).
       Si vous êtes un danger pour le diable, les sorciers, les marabouts…, la première chose qu’ils vont faire sera de dire aux gens que vous êtes magicien, et les gens commenceront à vous fuir à cause du fait qu’ils croient que vous êtes un danger pour eux ; alors que vous êtes plutôt un obstacle pour le diable, les sorciers, les marabouts, les faux hommes de Dieu, les jaloux….
       Je me rappelle une fois où j’étais allé dans un arrondissement, et le lendemain, le célèbre marabout de la place avait commencé à dire aux gens que je n’étais pas bien. Cette soirée-là, après que j’eus fini de prêcher le Christ et commencé la prière, un esprit humain se mit à parler soudainement dans le corps d’une jeune fille, et cet esprit n’était autre que ce célèbre marabout en question ; je lui demandai pourquoi il faisait campagne contre moi et il me répondit que c’est parce que je suis venu les dévoiler. Ce fut horrible d’entendre ses œuvres, il indiqua même que son totem était gardé dans le ventre de la grande sœur de la jeune fille qu’il possédait.
       En vérité, ayons le courage de nous rapprocher souvent des gens dont on nous parle en mal, soit pour les interroger, soit pour les observer afin d’avoir notre propre opinion, ou encore prions Dieu de nous montrer si réellement ces personnes sont dangereuses.
       Comprenons que le diable utilise les gens parfois pour faire des campagnes afin de dénigrer, déstabiliser, ternir, détruire… certaines personnes, et comme il sait que par jalousie ou par haine beaucoup de gens sont contre ces victimes, à l’écoute de ces informations de sabotage, les gens répandent ces fausses nouvelles à une vitesse éclair. Le diable est capable d’amener les gens à faire les faux songes sur vous et raconter ce que vous êtes dans ces songes comme étant quelque chose de réelle.
       Parfois Dieu veut vous aider à travers quelqu’un, et le diable pour contrer cela, fait battre une campagne afin de dénigrer et saboter cette personne comme faisant de la magie pour vous amener à la fuir. C’est par la désinformation ou le mensonge que le diable passe pour détruire ce monde, en utilisant parfois des canaux comme la presse, l’internet, la radio la télévision….
       On montera toujours des histoires contre vous, mais soyez averti pour être sage et faire face à ces armes fatales de Satan.
 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

COMMENT DOMINER OU VAINCRE LE PECHE, LA MORT SPIRITUELLE OU ETERNELLE, LES COUCHES ET LES REPAS DE NUIT, AINSI QUE TOUS LES AUTRES ESPRITS MALEFIQUES ?

C’est le 657ème message
 
 
       Gloire soit rendue au seigneur Jésus pour tous les bienfaits qu’il manifeste pour nous. C’est en lui que nous sommes appelés, c’est par lui que nous sommes édifiés et que nous avons la victoire sur le péché et la mort éternelle. J’ai traversé les étapes qui m’ont beaucoup enseigné afin de me permettre de voir plus loin et de comprendre plus haut, et j’apporte ici, par la grâce de Dieu, les enseignements qui vont aider plusieurs dans leur marche en Christ.
       Le péché provient de la désobéissance, et la mort provient du péché. Les esprits maléfiques ont le pouvoir sur nous lorsque le péché nous domine. La désobéissance, le péché et la mort spirituelle avaient commencé au jardin d’Eden par Adam, à travers le mépris de l’interdiction de Dieu tel qu’il est écrit : « L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » (Genèse 2/16-17).
       Donc c’est par un homme, Adam, que le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort s’est répandue sur toute l’humanité ; parce que tous nous avons péché, c’est-à-dire que tous, nous sommes nés dans le péché tel qu’il est écrit : « C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché » (Romains 5/12). Toute l’humanité était privée de la vie ou de la gloire de Dieu, parce que tous les hommes avaient péché ; c’est pour cela qu’il est dit : « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3/23).
       Toute l’humanité a été condamnée dans la souffrance éternelle dans le lac de feu, à cause de la désobéissance et du péché qui étaient venus par un seul homme, Adam. Mais Dieu dans son amour, a envoyé son fils Jésus-Christ qui s’est rabaissé pour prendre la forme d’un simple serviteur, semblable aux hommes, afin d’apporter au monde l’obéissance pour délivrer ceux qui sont dans la désobéissance, la justice pour racheter ceux qui sont condamnés dans le péché, la vie pour vivifier ceux qui sont engloutis dans la mort. La désobéissance d’Adam a rendu tous les hommes pécheurs dès leur naissance, mais l’obéissance de Jésus-Christ rend aussi plusieurs justes. C’est pour cela qu’il est écrit : « Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes » (Romains 5/19). De même que la mort est venue par Adam, la résurrection des morts est aussi venue par Jésus-Christ ; c’est pour cela qu’il est dit : « Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts » (1Corinthiens 15/21).
       Le seigneur Jésus est venu nous sauver du péché qui produit la mort spirituelle, c’est pour cela qu’étant encore dans le ventre de Marie, l’ange de Dieu donna son nom en indiquant que c’est lui qui sauvera l’humanité de ses péchés tel qu’il dit : « elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Matthieu 1/21). Le seigneur est celui qui a été envoyé depuis le ciel pour ôter le péché du monde, c’est pour cela que lorsque Jean Baptiste avait rencontré le sauveur il dit : « Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1/29). Le seigneur Jésus a porté nos péchés en son corps charnel sur le bois, afin que mort physiquement à cause de nos péchés, nous vivions spirituellement par sa justice tel qu’il est écrit : « lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice ; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris » (1 Pierre 2/24).
       Pour que Christ nous ramène à la vie ou à Dieu, il a souffert pour nos péchés, lui le juste, pour nous les injustes, en préférant mourir charnellement tel qu’il est écrit : « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit. » (1Pierre 3/18). Le seigneur Jésus s’est donné lui-même à la souffrance et à la mort physique à cause de nos péchés, afin de nous racheter de la malédiction éternelle selon la volonté de Dieu, c’est pour cela qu’il est dit : « qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père » (Galates 1/4). Le seigneur Jésus est venu pour détruire la mort qui nous empêchait de vivre, en nous donnant la vie et l’immortalité par son évangile, c’est pour cela qu’il est dit : « et qui a été manifestée maintenant par l'apparition de notre Sauveur Jésus Christ, qui a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l'immortalité par l'Évangile » (2Timothée 1/10). Donc, seul le seigneur Jésus a vaincu le péché et la mort spirituelle pour nous, afin que nous ayons la victoire ou la domination sur le péché, la mort éternelle, les forces maléfiques….
       Mais avant toute chose, j’aimerai que nous comprenions cette grande vérité qui nous affranchit. Le péché est la véritable sorcellerie qui empêche l’âme d’avoir la santé, la bénédiction et la vie ; et si nous restons dans le péché, alors nous faisons la sorcellerie contre nous-mêmes. Aujourd’hui, nous voyons et accusons les sorciers qui n’ont que le pouvoir de nous priver de la bénédiction, de la prospérité, de la santé et de la vie charnelle ; c’est pour cela que le seigneur Jésus nous a enseigné en disant : « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme …» (Matthieu 10/28).
       Si nous ne combattons pas le péché, alors nous ne combattons pas la véritable sorcellerie. Nous pouvons nous séduire de combattre les forces maléfiques par les produits spirituels et autres objets, mais il n’y a que la justice de Dieu pour vaincre la véritable sorcellerie qui est le péché en nous. Le mal ou le péché qui est la véritable sorcellerie est très élevé aujourd’hui, et cela favorise l’élévation de la fausse sorcellerie qui amène les gens à l’utilisation des produits spirituels, les récitations des psaumes et autres.
       Le seigneur nous fait comprendre que les esprits démoniaques nous gagnent à cause du péché, voilà pourquoi lorsqu’il avait rencontré le malade qu’il avait guéri physiquement, il lui avait demandé de ne plus pécher de peur qu’il lui arrive quelque chose de pire, tel qu’il est écrit : « Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire » (Jean 5/14). Il n’y a aucun péché qui soit au-dessus de celui qui croit fermement au seigneur Jésus ; même s’il s’agit de la jalousie, de l’orgueil, de la masturbation, du mensonge, de la convoitise, de la fornication, de l’adultère, de la haine, du mépris, des querelles, des murmures, de l’ivrognerie, de l’égoïsme, de la rébellion, du vol, de la prostitution, du viol, de la corruption, des détournements, du banditisme, de l’empoisonnement, de la magie, de la tuerie…, même le tabagisme, l’alcoolisme, la drogue… sont vaincus en Jésus-Christ.
       Si vous avez un péché que vous voulez abandonner et qui résiste, prenez la décision ferme de ne pas manger et de ne pas boire, et implorez le seigneur Jésus qui vous aidera à le dominer, car c’est lui qui a été envoyé depuis le ciel, pour venir vous délivrer de toute forme d’esclavage. Faites-lui comprendre que sans la domination du péché, vous n’êtes rien pour lui, et lorsqu’il verra que vous êtes touché à cause du péché qui vous domine, et que cela vient du fond de votre cœur, il ne tardera pas à vous délivrer de ces liens. Reconnaissez du fond de votre cœur que c’est Jésus-Christ qui a été envoyé sur la terre pour porter dans son corps physique ce péché qui vous domine, et qu’il l’a détruit sur la croix. Adressez à Dieu une prière pour qu’il vous délivre du péché, vaut mieux qu’une prière pour lui demander de vous délivrer des esprits maléfiques. Que le seigneur nous délivre même de l’oubli, car parfois nous faisons des songes dont nous ne nous rappelons guère, qu’il nous délivre aussi de la gourmandise qui nous habite au point que nous nous levons très tard dans la nuit pour manger. En vérité, que le Seigneur Jésus nous délivre de tous ces maux.
       Beaucoup de personnes ont un amour pour l’argent et le sexe, et cela devient des vices pour eux, plus ils en ont, plus ils en veulent, plus ils découvrent, plus ils sont curieux de découvrir encore, c’est pourquoi nous devons combattre la convoitise. Lorsque nous voyons les voitures et les maisons d’autrui, nous contemplons en nous demandant qui pourrait nous donner cela. Lorsque nous voyons une femme ou un homme, nous admirons son physique, apprécions les formes de son corps ou les vêtements que la personne revêt. Nos yeux sont souvent très corrompus par la convoitise, et cette convoitise fait la guerre à notre âme. Aimeriez-vous ce qui fait la guerre à votre âme ? C’est pour cela que l’apôtre Pierre nous exhorte en disant : « Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme » (1Pierre 2/11). La convoitise enfante le péché, et le péché procure la mort spirituelle, c’est pour cela qu’il est écrit : « Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort» (Jacques 1/15).
       Si vous êtes toujours dominé par le désir de fixer vos yeux sur les femmes ou sur les hommes pour apprécier leurs formes ou leur beauté, demandez au Seigneur de vous délivrer de cette convoitise dangereuse. Même si vous avez les liens avec un mari ou une femme de nuit, la rose-croix, la franc-maçonnerie…, ayant même versé le sang humain en sacrifice ou mangé la chair humaine, le sang de Jésus est plus fort pour rompre ou annuler ces alliances avec les démons.
       Si le péché vous domine, c’est parce que vous le prenez pour votre ami et non pour votre ennemi ; mais sachez que le péché procure un plaisir qui sera amer plus tard. Je prends l’exemple de la tromperie ou de l’escroquerie qui procure de l’argent, mais les conséquences peuvent être les amendes ou la prison, voir même la mort spirituelle pour l’éternité. Comprenons que la pratique de la masturbation, de la fornication, de l’adultère …, nous procure un plaisir qui sera aussi amer plus tard, et cette amertume c’est le salaire du péché qui est la mort ou la souffrance éternelle dans le lac de feu, c’est pour cela qu’il est dit : « Car le salaire du péché, c'est la mort … » (Romains 6/23). Celui qui pêche ouvre une porte au diable. L’homme doit donc chercher à fermer au plus vite tout ce que le diable utilise pour l’atteindre en se faisant pardonner par le seigneur Jésus par la repentance et la vie de sanctification.
       Il n’y a personne qui soit juste et qui ne puisse jamais faillir ou tomber dans le péché, mais il faut vite nous relever, parce que c’est un grand danger ; c’est pour cela qu’il est dit : « Non, il n'y a sur la terre point d'homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais » (Ecclésiaste 7/20). La parole de Dieu nous fait comprendre que le juste tombe sept fois et se relève du danger, tel qu’il est écrit : « Car sept fois le juste tombe, et il se relève, … » (Proverbes 24/16).
       Les hommes les plus heureux sur la terre ne sont pas ceux qui regorgent de richesses matérielles, détiennent de grands diplômes ou ont une progéniture, mais ce sont ceux-là qui sont dans le pardon de Dieu, c’est pour cela qu’il est dit : « Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts ! » (Romains 4/7). Je suis celui qui a vécu, qui a vu et compris. Soyons attentif et veillons dans la victoire en Jésus-Christ pour l’éternité.
 
 
CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)
Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 226 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER