Pin It

EN VERITE, SAIS-TU QUE LA CRAINTE DE DIEU EST UNE SOURCE DE DELIVRANCE, DE PROTECTION, DE DOMINATION, DE SAGESSE, DE BENEDICTION ET DE VIE ETERNELLE

C’est le 601ème message.



       L’Eternel est le Dieu créateur ; il n’est pas égal à un homme ou à un matériel, parce qu’il est le créateur de tous. En vérité, l’homme devrait craindre Dieu, sachant que son existence, la formation de son corps, le nombre de ses jours à passer sur la terre, et tout ce qu’il peut utiliser ou se servir vient de lui. Mais le malheur de ce dernier vient du fait qu’il aime plus le matériel que Dieu, craint plus l’homme que son créateur, écoute et obéit plus à l’homme qu’à l’Eternel. Lorsque l’homme veut la délivrance ou la protection contre les sorciers, les mauvais esprits, les mauvais sorts, les confessions maléfiques…, il va plutôt vers l’homme pour solliciter son secours.Et certains de ces secouristes parfois leur viennent en soutien à travers l’herbe, les écorces, les cauris, les cornes et poils d’animaux …, contre un sacrifice d’argent, d’un coq, ou d’une chèvre ; d’autres à travers l’eau, l’huile, le sel… bénits, ou encore les psaumes à réciter contre un sacrifice d’argent.
       En vérité, rares sont les gens qui vont solliciter Dieu pour avoir de lui sa parole à pratiquer en esprit et en vérité, ou encore pour le craindre. Si tu crains Dieu, tu es délivré de tous tes ennemis, quel que soit leur nombre et le degré de leur force et puissance. C’est pour cela que le prophète Moise ne cessait de répéter au peuple d’Israël de craindre Dieu, afin qu’il bénéficie de sa délivrance tel qu’il leur disait : « Mais vous craindrez l'Éternel, votre Dieu; et il vous délivrera de la main de tous vos ennemis.» (2 Rois 17/39).
        En vérité, dans ce monde, lorsque les hommes veulent la protection, ils vont vers un homme qui va soit les inciser pour leur mettre une poudre dans le sang, leur donner une corde à attacher, une bague ou une chaine, soit leur donner l’eau et le sel bénits à asperger autour de leur lit, dans leur chambre ou maison avant de dormir, ou encore réciter les psaumes autant de fois. Or en Dieu, son ange marche avec ceux qui le craignent, afin de les protéger de tout danger ; c’est pour cela qu’il est dit : « L'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le craignent, Et il les arrache au danger.» (Psaumes 34/8). Nous pouvons voir l’exemple des personnes qui craignaient Dieu hier, et qui furent épargnés du danger. Après que le peuple babylonien ait injustement accusé et mis Daniel dans la fosse aux lions pour qu’il fût mangé par ces carnivores, la crainte que Daniel avait pour Dieu l’avais permis d’être protégé par un ange de Dieu contre les lions ; c’est pourquoi il a rendu témoignage auprès du roi en ces termes : « Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m'ont fait aucun mal, parce que j'ai été trouvé innocent devant lui; et devant toi non plus, ô roi, je n'ai rien fait de mauvais.» (Daniel 6/22).
       Schadrac, Méschac et Abed-Négo étaient dans un pays qui n’était pas le leur, mais craignaient Dieu plus que le roi de Babylone.Mais le roi voulut les amener à désobéir à Dieu en adorant son idole, avec pour risque en cas de refusà l’ordre du roi, d’être lancés dans la fournaise ardente. Mais les trois compagnons, sachant qu’ils avaient la crainte de Dieu, et bénéficiaient de sa protection à travers son ange, n’avaient pas tremblé devant le feu.Et après leur domination sur le pouvoir du roi, ce dernier avait rendu témoignage à leur égard tel qu’il est écrit : « Nebucadnetsar prit la parole et dit: Béni soit le Dieu de Schadrac, de Méschac et d'Abed Nego, lequel a envoyé son ange et délivré ses serviteurs qui ont eu confiance en lui, et qui ont violé l'ordre du roi et livré leur corps plutôt que de servir et d'adorer aucun autre dieu que leur Dieu! » (Daniel 3/28).
        En vérité, si tu crains Dieu, tu ne peux plus craindre les pouvoirs des sorciers, des rosicruciens, des francs maçons, des marabouts, des féticheurs, parce que leur pouvoir tombera sur le pouvoir de la crainte de Dieu. Lorsque tu crains Dieu, son ange est là pour te protéger et te délivrer de toute situation. Nous pouvons aussi prendre l’exemple des apôtres. Lorsqu’ils furent jetés en prison, parfois l’ange de Dieu venait de nuit leur faire sortir quel que soit le nombre de barrières et portes, ou encore de vigiles ; car il est écrit : « Cependant le souverain sacrificateur et tous ceux qui étaient avec lui, savoir le parti des sadducéens, se levèrent, remplis de jalousie, mirent les mains sur les apôtres, et les jetèrent dans la prison publique. Mais un ange du Seigneur, ayant ouvert pendant la nuit les portes de la prison, les fit sortir …» (Actes 5/17-19).

      Car il est aussi dit : « La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison. Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains. Et l'ange lui dit: Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L'ange lui dit encore: Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi. Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l'ange fût réel, et s'imaginant avoir une vision. Lorsqu'ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s'ouvrit d'elle-même devant eux; ils sortirent, et s'avancèrent dans une rue. Aussitôt l'ange quitta Pierre.» (Actes 12/6-10).
       En vérité, comment l’homme peut-il se confier à un autre homme comme lui et espérer la délivrance, la protection, la bénédiction …? Ce dernier ne peut que lui donner des choses physiques ; une créature ne peut protéger une autre créature, si ce n’est le créateur seul. En vérité, cessons de nous séduire et de nous faire escroquer ; c’est même pourquoi Dieu nous dit : « Cessez de vous confier en l'homme, Dans les narines duquel il n'y a qu'un souffle: Car de quelle valeur est-il? » (Esaïe2 /22).
        La crainte de l’Eternel est le commencement de la sagesse ; et la sagesse de Dieu vaut mieux que tout, c’est pourquoi ma prière aussi n’est pas de demander à Dieu de me donner le matériel ou une longue vie sur terre, mais de donner la sagesse aux dirigeants de ce monde ou aux membres de tous les gouvernements, les super stars…. Parce que mon cœur et mon esprit se réjouiront de les voir avec la sagesse de Dieu, et non les voir amasser encore plus les voitures et maison luxueuses, les vêtements de grande marque, devenir plus célèbres pour être acclamés et considérés par les hommes. En effet, si ces gens avaient la sagesse de Dieu, ils devraient voir et comprendre que leurs âmes qu’ils ont vendues au diable ont plus de valeur que les vanités de ce monde qu’il leur donne. Comme ces hommes manquent de la sagesse de Dieu, ils restent aveugles et sourds pour donner gloire, pouvoir et richesse à leur chair, qui est une motte de terre ayant une courte durée de vie avant de retourner dans la terre où elle avait été tirée.Ils souillent,humilient, et appauvrissent leurs âmes, qui passeront une éternité dans le lac de feu. Mais la crainte de Dieu, c’est le commencement de la sagesse tel qu’il est écrit : « La crainte de l'Éternel est le commencement de la sagesse; Tous ceux qui l'observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais» (Psaumes 111 /10).
        Il est encore dit : « Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Éternel; Et la science des saints, c'est l'intelligence.» (Proverbes 9 /10). Comprenons que la crainte de Dieu est au centre de la vie éternelle ou de l’entrée au royaume des cieux ; c’est pour cela même qu’il est dit : « La crainte de l'Éternel est une source de vie, Pour détourner des pièges de la mort.» (Proverbes14/27).
       Que tous ceux qui veulent la bénédiction de Dieu comprennent qu’elle ne vient pas de l’eau, de l’huile, du sel…, bénits, mais de la crainte de Dieu ; car il est dit : « Craignez l'Éternel, vous ses saints! Car rien ne manque à ceux qui le craignent. » (Psaumes34/10). Dieu avait nourri le prophète Elie pendant des jours par un corbeau tel qu’il est écrit : « Et la parole de l'Éternel fut adressée à Élie, en ces mots: Pars d'ici, dirige-toi vers l'orient, et cache-toi près du torrent de Kerith, qui est en face du Jourdain. Tu boiras de l'eau du torrent, et j'ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là. Il partit et fit selon la parole de l'Éternel, et il alla s'établir près du torrent de Kerith, qui est en face du Jourdain. Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, et du pain et de la viande le soir, et il buvait de l'eau du torrent. » (1 Rois 17/2-6).
      L’Eternel avait parlé à Balaam à travers l’âne tel qu’il est dit : « L'Éternel ouvrit la bouche de l'ânesse, et elle dit à Balaam: Que t'ai jefait, pour que tu m'aies frappée déjà trois fois? Balaam répondit à l'ânesse: C'est parce que tu t'es moquée de moi; si j'avais une épée dans la main, je te tuerais à l'instant. L'ânesse dit à Balaam: Ne suis-je pas ton ânesse, que tu as de tout temps montée jusqu'à ce jour? Ai-je l'habitude de te faire ainsi? Et il répondit: Non. »(Nombres 22/28-30). Dieu a fait habiter Jonas dans le ventre du poisson pendant trois jours et trois nuits tel qu’il est écrit : « L'Éternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits.» (Jonas 2/1).Dieu avait parlé au même poisson pour qu’il laisse Jonas au bord du fleuve, afin d’aller à Ninive, tel qu’il est dit: « L'Éternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.» (Jonas 2/11). Il y’a beaucoup d’exemples, mais je m’arrête sur ceux là, et ceci est pour montrer à l’homme ce que Dieu est et peut, afin que sa foi en Dieu augmente.
        A Dieu seul, la gloire par Jésus Christ, à qui rien n’est impossible pour nous sauver, si nous croyons en lui en esprit et en vérité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 59 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER