Pin It

 

POURQUOI DEVONS-NOUS FUIR L’ADULTERE, LA FORNICATION ET LA MASTURBATION COMME NOUS FUYONS LE SERPENT PHYSIQUE ?

C’est le 610ème message
 
      Je rends grâce au seigneur Jésus qui m’a délivré des choses que je simplifiais, et m’a enseigné, afin que je voie plus loin et que j’entende plus haut. En vérité, le seigneur m’a montré des choses avenir ; saisi de frayeur et poussé par son amour, je suis aussi appelé à parler de cela avec insistance, pour que les hommes ne soient pas maintenus dans l’ignorance et évitent les pièges du diable. Le diable amène les hommes ou les chrétiens à ignorer les grandes conséquences de l’immoralité sexuelle, et les pousse par son esprit de l’impudicité à commettre l’adultère, la fornication et la masturbation pour souiller tout notre être. Nous devons alors faire très attention, car le diable nous amène à simplifier ce péché pour que notre corps et notre esprit soient souillés devant Dieu.
       Si nous sommes devenus le corps de Christ, nous sommes devenus un corps sacré, qui doit sa gloire, sa valeur, et son éclat dans la sanctification et la sainteté. Si nous reconnaissons que le seigneur Jésus nous a rachetés à un grand prix, sachons donc que notre esprit et notre corps lui appartiennent entièrement, tel qu’il est écrit : « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.» (1 Corinthiens 6/20). Glorifier Dieu dans notre corps, c’est nous préserver des souillures de l’adultère, de la fornication et de la masturbation. Tout le grand combat de satan en ces derniers temps est d’empêcher les chrétiens de glorifier Dieu ou de garder leur corps dans la sainteté. Le diable souffle à chaque fois son esprit d’impudicité sur les hommes, et la quasi totalité est dominée, parce que la fondation n’est pas solide pour résister à la tempête de l’homme fort.
        Poussés par l’esprit d’adultère, la femme mariée abandonne souvent son mari pour se livrer dans les bras des autres hommes, et l’homme marié laisse sa femme pour embrasser des étrangères. Poussés par l’esprit de fornication, les femmes et les hommes célibataires se livrent à la débauche sexuelle. Poussés par l’esprit de la masturbation, les hommes et les femmes, quel que soit leur statut matrimonial, tombent dans ce filet de satan. Lorsque le diable souffle son esprit d’impudicité, les corps des hommes et des femmes commencent à démanger et à réclamer la satisfaction des désirs sexuels.
Les célibataires qui se livrent à la fornication se justifient souvent en disant que leur corps a besoin d’être soulagé ; et les personnes mariées, trempées dans l’adultère, dans un langage de la ruse, soutiennent que l’homme ne peut pas manger du riz ou de la banane tous les jours, qu’il faut varier la nourriture. D’autres personnes, adeptes de la masturbation, trouvent que l’homme peut satisfaire ses envies à l’aide de ses propres doigts ou d’autres objets. Certaines personnes mariées, ivres de l’esprit d’adultère, vont jusqu’à leur domicile pour commettre leur forfait sur le lit conjugal ; ce qui est une souillure du corps et du lit conjugal comme Dieu dit : « Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. »(Hébreux 13/4). En vérité, le corps d’une chrétienne ne doit pas être comme un aliment ou un article qui se vend au marché, où tout homme possédant l’argent peut en disposer à volonté. Aussi, le corps d’un chrétien ne doit pas être considéré comme un objet que toute femme peut séduire, utiliser et jeter. Le corps d’un enfant de Dieu doit être pour le seigneur, et le seigneur pour ce corps, voilà même pourquoi il est dit : « … le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps. » (1 Corinthiens 6/13).
       Le seigneur Jésus, connaissant qu’il habite dans le palais de sa sainteté, et que nous ne pouvons pas y habiter avec lui étant impudiques et souillés nous dit : « Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. »(1 Corinthiens 6/18). Nous devons donc fuir l’impudicité comme nous fuyons le serpent physique, car c’est un danger pour notre âme de pratiquer l’adultère, la fornication et la masturbation. Si vous êtes une femme ou un homme et que vous voyez quelqu’un qui commence à vous faire les yeux doux, considérez cette personne comme un serpent et prenez la fuite, loin de ce piège de satan, parce que à force de jouer avec le serpent, il finira par vous mordre.
       Le sexe est au centre de beaucoup de choses dans ce monde ; ceux qui ont le pouvoir financier collectionnent les partenaires sexuels à leur guise, ceux qui se soulent à l’alcool, comme ceux qui se pintent à la drogue, courent vers n’importe qui pour assouvir leurs envies sexuelles. Même pour avoir un emploi dans certaines entreprises ou de bonnes notes dans certains établissements d’enseignement, il faut passer sur le canapé. Un chrétien qui est marié et qui pratique l’adultère commet une double infidélité : l’infidélité conjugale et l’infidélité contre le corps de Christ ; mais un chrétien célibataire qui pratique la fornication commet une infidélité contre le corps de Christ. C’est à cause de l’adultère que vous verrez un homme marié faire des enfants hors de son foyer conjugal, et c’est à cause de la fornication que plusieurs femmes ont des enfants au père inconnu. L’une des conséquences de l’adultère et de la fornication est aussi l’élévation des maladies sexuellement transmissibles telles que l’hépatite, le VIH… qui déciment par milliers la population dans cette génération.
       Certes, le sexe procure du plaisir à la chair, mais lorsque ce plaisir est recherché dans l’adultère, la fornication ou la masturbation, cela devient un grand poison pour l’âme ; donc nous devons faire très attention de la manière dont nous cherchons à assouvir nos envies sexuelles. Le corps d’un chrétien doit être sacré, sa nudité ne doit être découverte que par son conjoint avec qui il a été lié par le mariage. Celui qui n’est pas encore marié doit garder son corps dans la sanctification, en attendant celui qui viendra l’épouser pour découvrir sa nudité. Mais hélas, aujourd’hui, à cause de la fornication qui est devenue le met privilégié de la jeunesse, il est quasiment impossible de trouver un jeune de 17 ans qui a conservé son corps vierge.
       La fornication fait des ravages dans cette génération, mais l’apôtre Paul conseille aux jeunes de se marier afin d’éviter les tentations du diable, c’est pour cela qu’il dit : « Je veux donc que les jeunes se marient, qu'elles aient des enfants, qu'elles dirigent leur maison, qu'elles ne donnent à l'adversaire aucune occasion de médire.» (1 Timothée 5/14), il continue en disant : « Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. »(1 Corinthiens 7/2). Pour éviter la fornication ou l’impudicité, que les hommes et les femmes se marient et se doivent la fidélité devant Dieu, pour être tous fideles à Christ leur seigneur et sauveur, et à Dieu leur créateur. En vérité, l’expression ‘’ viens on reste’’ qui est monnaie courante dans notre société n’est pas de Dieu, et la vie qui en découle est une ruine pour l’âme.
       La triste réalité est que l’adultère et la fornication sont consommés comme de l’eau aujourd’hui, et ne sont plus considérés comme un scandale dans les assemblées chrétiennes. Je conseille à toutes les femmes que si elles entrent dans une église ou une assemblée, et que l’homme de Dieu qui est en ce lieu leur fait des avances, qu’elles quittent ce milieu sans regarder derrière et n’y reviennent plus jamais. Je ne parle pas comme un profane, mais comme celui qui a traversé les étapes, que le seigneur Jésus a édifié, et montré les choses à venir. Je sais que ce message ne va pas plaire aux adultérins, aux fornicateurs et aux masturbateurs, mais qu’à cela ne plaise, le seigneur veut que les gens parviennent à la connaissance de la vérité, afin d’affranchir ceux qui croiront et pratiqueront sa volonté. Ceci n’est que le début des choses qui vont commencer bientôt, parce que le seigneur Jésus étant prêt à venir chercher son église, veut que la sanctification soit au cœur de l’enseignement.
       A Dieu seul, la gloire et la louange, par Jésus-Christ, notre seigneur et sauveur, qui ne nous a pas appelés à l’impudicité, mais à la sanctification de nos corps pour l’éternité.
CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)
Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 48 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER