Pin It

 

L’AMOUR DE L’ARGENT, LA GLOIRE DEL’HOMME,

L’ADULTERE ET LA FORNICATION HANTENT

L’EGLISE AUJOURD’HUI !

C’est le 611ème message.

              Gloire soit rendue à Dieu, créateur de tout homme et de toute chose, par Jésus Christ notre seigneur et sauveur, qui par ces messages nous révèle les techniques de combat développées par le diable contre l’homme ou l’Eglise. En vérité, l’église est la cible de satan dans ce monde ; par la ruse, il veut maintenir les âmes dans la mort éternelle. Le diable pèse de tout son poids dans les églises aujourd’hui ; il rend les chrétiens sourds et aveugles, tue ou endort leur conscience, et les plonge dans la cupidité, la gloire de l’homme, l’adultère et la fornication. Lorsque le diable aveugle les hommes, il les amène à trouver la joie et le plaisir dans ce qui fait leur honte et perdition devant Dieu.

                En vérité, l’église n’est pas de l’homme, mais de Dieu ; elle n’est pas le bâtiment, encore moins une dénomination. L’église de Dieu est l’église de Christ, qu’il s’est acquise par son propre sang, tel qu’il est dit : « Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Église du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang (Actes 20/28). En vérité, le seigneur Jésus est le chef suprême de l’église de Dieu, qui est d’ailleurs son corps, tel qu’il est écrit : « … Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. » (Ephésiens 5/23). Christ a aimé l’église, voilà pourquoi il s’est livré ou s’est sacrifié pour elle, tel qu’il est dit : « … Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle » (Ephésiens 5/25). L’église de Dieu n’est pas l’église d’un homme, ni un simple bâtiment de rassemblement, ni une dénomination, mais elle reste et demeure l’église du seigneur Jésus, son corps. Et si nous sommes le corps de Christ, tel qu’il est dit : « Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. » (1 Corinthiens 12/27), alors nous sommes aussi sa maison, tel qu’il est dit : « mais Christ l'est comme Fils sur sa maison; et sa maison, c'est nous,…» (Hébreux 3 /6).

                Tout véritable chrétien est fidèle ou disciple de christ, qui l’a racheté de la malédiction, et l’a sauvé du péché par son sang précieux. Il ne peut être fidèle d’un homme, d’un bâtiment ou d’une dénomination. Donc nous devons être disciples dans la discipline de Christ, et fidèles dans sa fidélité. Dans l’église de Dieu, c’est le saint esprit qui enseigne au travers d’un homme, voilà pourquoi le seigneur Jésus avait dit aux disciples : « Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » (Jean 14 /26). En vérité, l’homme n’est pas fondateur de l’église de Dieu. L’église est aussi considérée comme le peuple de Dieu, qui tire sa croissance, sa gloire, sa force, sa grandeur, sa bénédiction et sa richesse dans la pratique ou l’obéissance à la volonté de l’Eternel.  

             La cupidité, la gloire de l’homme, l’adultère ou la fornication sont les œuvres qui animent la vie de l’église aujourd’hui ; elles ont a leur tour entrainé la jalousie, les mouchardages, les rivalités, les querelles, les divisions, les bagarres, la corruption, le mensonge, le faux, le vol, la Magie, la sorcellerie, l’envoutement ….

       Premièrement, l’amour de l’argent a voilé la miséricorde de Dieu dans les églises, où tout ne semble plus être une grâce ou un cadeau de Dieu ; c’est pourquoi les baptêmes, l’établissement au rang d’ancien ou de diaconesse dans certaines églises se font à prix d’argent. L’argent est au centre de tout dans les églises; pour être formé et devenir un homme de Dieu ou pour bénéficier des prières des hommes de Dieu, il faut débourser de l’argent. Certaines personnes sont empêchées d’accomplir la justice de Dieu à cause de l’interdiction d’apport de pièces jaunes dans le panier des offrandes. L’amour de l’argent a également amené les hommes de Dieu à devenir de grands commerçants, qui excellent dans la vente des huiles, bracelets et plusieurs autres produits dit bénits. Par la cupidité, les hommes de Dieu sont devenus corrompus et pratiquent le faux au sein de l’église ; les responsabilités ne sont données aux personnes parce qu’elles sont sincères, honnêtes, intègres ou craignent Dieu, mais parce qu’elles donnent de l’argent. Les postes de responsabilité à l’église reviennent donc aux hommes d’argent, et non aux hommes qui craignent et aiment Dieu. Dans certains milieux religieux, les affectations sont négociées, car chaque homme de Dieu se bat comme il peut, voulant qu’il soit envoyé là où il espère amasser le matériel et l’argent.

         A cause de l’amour de l’argent, c’est chacun qui veut avoir une assemblée ou être leader dans une église. Les hommes de Dieu, par esprit de cupidité se sont détournés de la vérité pour prêcher la séduction et la tromperie, dans le but de faire la foule. Selon leur propre justice, ils laissent le choix aux femmes de s’habiller comme elles veulent, amènent les gens à croire que c’est celui qui donne plus d’argent qui sera considéré par Dieu, c’est-à-dire par l’homme de Dieu. Ceci étant, l’église est devenue le champ ou l’entreprise de l’homme. Et Dieu, connaissant que le diable se servira de l’argent pour soumettre l’homme à sa volonté dit : « Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent; contentez-vous de ce que vous avez; …» (Hébreux 13 /5). Il est encore dit : « Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. » (1 Timothée 6 /10). Or, mieux vaut avoir peu dans la justice et la miséricorde de Dieu, que d’avoir de grands revenus au moyen de la séduction, de la tromperie, de l’escroquerie ou de la malhonnêteté; c’est pour cela que le sage Salomon nous donne ce conseil : « Mieux vaut peu, avec la justice, Que de grands revenus, avec l'injustice. » (Proverbe 16 /8).

Deuxièmement, la gloire de l’homme a amené les hommes de Dieu à se faire prendre pour des dieux dans leur entourage ;  ils amènent les gens à les appeler mon père, papa, monseigneur…, leurs photos, parfois accompagnées de leur épouse sont fixées sur les murs de leurs églises. Lorsque la gloire de l’homme domine certains hommes de Dieu, ils deviennent complexés, et refusent de collaborer avec ceux qui aiment la vérité, ou ceux que le seigneur Jésus a élevés. Plusieurs sont jaloux du don de leurs frères ou de leurs sœurs, ne voulant pas que ces derniers exercent au sein de l’assemblée ou encore ailleurs. Ils le font en vérité pour que ces dons soient inactifs, afin qu’ils soient pris et considérés pour les seuls hommes que Dieu utilise.

        A cause de la soif de la gloire, les hommes de Dieu vont à la recherche des pouvoirs sataniques, pour faire des miracles et prodiges, afin d’attirer la foule et se faire une renommée. Par ces forces qu’ils reçoivent du diable, ils dominent leurs fidèles qui leur sont soumis, acceptant tout ce qu’ils disent. Ces hommes de Dieu veulent se faire distinguer, même dans l’aménagement de leurs places assises dans les assemblées, qui ont l’allure de trônes royaux. Or, le seigneur Jésus était un homme simple qui ne faisait aucune différence avec ses disciples, c’est pourquoi Judas qui le livra avait de la peine à le décrire, et peur que ceux qui devaient se saisir de lui ne le confonde à un autre disciple; il alla alors lui-même le désigner par un baiser, c’est pour cela qu’il est écrit : « Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui que je baiserai, c'est lui; saisissez-le. Aussitôt, s'approchant de Jésus, il dit: Salut, Rabbi! Et il le baisa. » (Matthieu 26 /48-49). Le seigneur Jésus nous donne ce conseil : « quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. » (Matthieu 20 /27), et c’est aussi pour s’inscrire dans ce tableau que L’apôtre Paul ajoute : « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. » (Philippiens 2 /3).

Troisièmement, l’adultère et la fornication règnent dans les assemblées ou églises; ils rendent triste le saint esprit, et l’empêchent d’opérer comme il veut. En effet, ceux qui sont dominés par l’adultère et la fornication empêchent l’explosion de la puissance de Dieu en eux, et cela tue ou rend floue la vision de Dieu dans ces milieux, laissant place à la chair dont les manifestations provoquent des scandales, des divisions, des rétrogrades… . Or, Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification tel qu’il est dit : « Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification. » (1 Thessaloniciens 4 /7). Ce que Dieu veut pour nous, c’est notre sanctification, que nous préservons notre corps des souillures de l’adultère et de la fornication, c’est pour cela qu’il est dit : « Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité » (1 Thessaloniciens 4 /3).

Donc lorsque le diable aveugle, assourdit, tue et fait sommeiller les consciences, il amène les hommes à s’attacher à l’amour de l’argent, à la gloire de l’homme, à l’adultère et à la fornication. Ainsi, c’est lui qui est élevé, loué et glorifié, et les œuvres dans les milieux chrétiens en témoignent. Par cet état des choses, le monde a envahi l’église; il est de plus en plus difficile pour les hommes de croire à la parole de vérité lorsqu’elle est prêchée, parce qu’elle n’est pas désirée par eux. Ils ont le cœur insensible, endurci leurs oreilles et fermé leurs yeux. Plusieurs écoutent, et tout leur est démontré par les écrits, mais ils arrivent toujours à dire que la bible a été écrite par les hommes, en d’autres termes elle est de l’homme; pourtant ils se reconnaissent chrétiens. C’est sans doute pour ces incrédules qu’il est dit : « Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu. » (2 Corinthiens 4 /3-4). Dans les églises, si c’est le diable qui domine, la chair et sa volonté dictent leur loi.

         Que toute la gloire et l’adoration reviennent à Dieu, par son Fils Jésus-Christ, notre seigneur et sauveur, qui avait abandonné la gloire qu’il avait dans le ciel, pour venir sur la terre se sacrifier pour nous, marchant comme un simple homme, afin de nous montrer que c’est par le chemin de la justice, de l’humilité et de la sanctification, qu’on parvient à la vie éternelle.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER