Pin It

 

MONDE ENTIER, L’HEURE DE LA REPENTANCE A SONNE : A CAUSE DES INVENTIONS MACHIAVELIQUES (VIH, EBOLA,COVID-19), CERTAINES PERSONNES DECIMENT LEURS SEMBLABLES POUR ACCUSER DIEU AU TRAVERS DES ANIMAUX, ET LES ETRES HUMAINS CROUPISSENT DANS LA MISERE PENDANT QUE LEURS RESSOURCES SONT UTILISEES POUR LA FABRICATION DES ARMES LOURDES.

C’est le 637ème message.
 
 
       Paix et miséricorde dans le ciel et sur la terre au Dieu créateur qui a tant aimé l’homme, au point de sacrifier son fils pour la libération de l’humanité. Je rends grâce au seigneur Jésus qui m’a envoyé avec sa parole de vérité, sa puissance de délivrance, pour proclamer sa gloire dans cette génération. Que tout homme sur la terre prête l’oreille au message du créateur par rapport à cette épidémie mondiale du COVID-19 que les hommes ont crée et qui suscite la grande colère de Dieu. En vérité, lorsque Dieu se fâche contre les hommes, par rapport à leurs crimes ou à leur méchanceté, tout ce qui reste à faire c’est de revenir à Dieu par des prières et des supplications accompagnées de jeûnes.
       Monde entier, voyons-nous comme les hommes de Ninive dont la méchanceté avait touché Dieu qui envoya Jonas pour crier contre cette ville tel qu’il dit à Jonas :« Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle! Car sa méchanceté est montée jusqu'à moi. » (Jonas1 / 2). A tous ceux qui négligent, méprisent l’Eternel ou croient à un autre dieu, l’heure est venue de croire au Dieu créateur et à prendre un jeûne comme les gens de Ninive tel qu’il est écrit : « Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu'aux plus petits. La chose parvint au roi de Ninive; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d'un sac, et s'assit sur la cendre. Et il fit faire dans Ninive cette publication, par ordre du roi et de ses grands; Que les hommes et les bête, les bœufs et les brebis, ne goûtent de rien, ne paissent point, et ne boivent point d'eau! Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu'ils crient à Dieu avec force, et qu'ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables! Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s'il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point? Dieu vit qu'ils agissaient ainsi et qu'ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu'il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas. » (Jonas3 / 5-10).
 
        Dieu est lent à la colère et compatissant, il pardonne ceux qui quittent leurs mauvaises voies. En vérité, ce n’est pas l’heure de spéculer, de philosopher, de blaguer, de rester dans les récitations des psaumes ou de porter les statuettes, mais c’est le moment où tous les habitants du monde entier, sans distinction d’âge ni de rang social, doivent faire des supplications, des prières, et des jeûnes devant l’Eternel.
       Les hommes doivent enfin voir la valeur de l’être humain et la vanité du matériel, parce que dans leur aveuglement, ils ont attribué la valeur de l’homme au matériel et la vanité du matériel à l’être humain. En vérité, le monde glorifie le matériel et méprise l’être humain ; voila pourquoi il est sacrifié pour des gains honteux, et c’est ce mal qui mine le monde. En effet, dans les laboratoires, les hommes sont allés jusqu’à créer des virus qu’ils injectent sur des êtres humains qui font des nouvelles formes de maladie, tuant ainsi des milliers de personnes, ensuite, ils fabriquent des vaccins et des médicaments pour vendre et s’enrichir. Mais quelle cruauté !
       A la quête de l’argent, les hommes suscitent les guerres à travers le monde pour vendre leurs armes. En vérité, dans un monde où le matériel à plus de valeur que les êtres humains, les hommes sont destinés à la destruction, aux pleurs, aux lamentations et au tourment ; car chaque fois que le matériel est recherché, ce sont les êtres humains qui sont sacrifiés. C’est pour cela que j’ai souvent pitié du continent Africain, car il est très convoité à cause de la richesse de son sol et de son sous-sol, ce qui fait qu’il est toujours pris d’assaut par les chefs d’Etats des grandes nations du monde, en complicité avec les dirigeants africains.
       C’est la domination du matériel qui a amené les hommes à créer les maladies contagieuses comme le COVID-19 qui est plus meurtrier que le SIDA. Le SIDA est contagieux par voie sanguine, tandis que le COVID-19 l’est encore plus par des simples salutations ou par voie aérienne. Le VIH n’a pas paralysé le monde comme le COVID-19, où le confinement tend à être la règle partout. Quel degré de méchanceté les hommes peuvent-ils avoir pour créer un poisson aussi contagieux et mortel ? Nous sommes le 25 mars 2020 et tous les jours les gens décèdent dans le monde entier, sans oublier ceux qui sont mis en quarantaine, ceux qui reçoivent les soins intensifs et respirent à l’aide des machines, ceux qui sont marginalisés dans les hôpitaux et n’ont pas accès aux soins, ou ceux qui ne parviennent pas à retourner dans leurs pays.
       L’homme créé des maladies et empoisonne ses semblables, ensuite il accuse les animaux. Savez vous que lorsque vous pointez un doigt accusateur sur les animaux vous accusez Dieu ? En vérité, celui qui donne à manger à un homme et apprend après quelques temps que ce repas était empoisonné, ne comprend-il pas tout de suite qu’il est accusé d’empoisonnement ?
       Repentons-nous de nos mensonges et de nos crimes contre Dieu. Combien de personnes sont-elles déjà mortes de VIH de 1980 Jusqu’ à nos jours ? Combien d’innocents ont-ils été décimés d’EBOLA en 1976, en 2013 et en 2014 ? Combien d’êtres humains sont-ils morts du COVID-19 de décembre 2019 à nos jours et combien mourront-ils encore ? Mais nous savons que seul le Dieu de miséricorde que nous servons a le pouvoir de mettre fin à cette pandémie, et nous avons la foi que par sa grande pitié et son immense amour, il le fera.
       Demandons pardon à Dieu, car même les animaux que nous accusons d’être la cause de cette épidémie sont nos victimes ; beaucoup de personnes vont jusqu’à entretenir des relations sexuelles avec ces bêtes. Quelle folie et saleté ! En vérité, comment quelqu’un peut-il dresser un chien ou un cheval et le priver de s’accoupler avec les autres bêtes, pour lui amener plutôt un être humain afin qu’il entretienne des rapports sexuels avec lui, contre de l’argent ?
       La famine, les pandémies, les guerres…, peuvent être des signes passagers, annonciateurs de la venue de Christ tel que le dit la bible. Dans ce monde, certains pays prennent l’argent qui est sensé être utilisé pour le bien de l’homme et l’investissent dans la fabrication des armes lourdes, laissant le peuple dans une grande misère, pourtant Dieu a tout disposé pour que les hommes ne manquent de rien.
       Prenons l’exemple de la Russie, elle dispose du plus grand arsenal d’armes nucléaires au monde, plus de 30.000, dont l’une vaut en moyenne 16 milliards d’Euro soit 148 milliards de francs CFA. Plusieurs autres pays détournent les richesses des petites nations pour investir dans le nucléaire, dans ce tableau se trouvent les Etats Unis, la chine, la Corée du Nord, l’Inde, le Pakistan, le Royaume Uni, la France…. Dans ces pays ils y’a des mendiants et des sans abris, mais les ressources sont plutôt orientées dans la conception des techniques de destruction massive des êtres humains, et les dirigeants de ces nations ne sont pas loin d’armer les rebelles pour mettre en mal leurs semblables. Au lieu que ces gouvernants demandent à Dieu de leur donner l’amour qui va aider leur nation ou le monde entier à vivre dans la paix et l’hospitalité, ils cherchent plutôt à inventer des techniques de combat qui peuvent raser le monde entier en un instant.
       L’homme doit se poser la question de savoir ce que son semblable lui a fait pour qu’il le haïsse, le méprise jusqu’à le tuer comme un animal. En vérité tout ce que nous fabriquons ou utilisons n’est que poussière et retournera dans la poussière tel qu’il est écrit : « Tout va dans un même lieu; tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière. » (Ecclésiaste3 /20), car en sortant du ventre de nos mères nous n’avons rien apporté, et lorsque notre chair retournera au sein de la terre elle n’emportera rien ; c’est pour cela qu’il est dit : « car nous n'avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n'en pouvons rien emporter » (1 Timothée 6/7).
       Repentons-nous en vérité. J’exhorte tous les enfants de Dieu à prier pour nos dirigeants ; bien sur que le COVID-19 ne peut pas tuer l’âme mais plutôt la chair, mais mieux vaut la mort d’un sauvé que celle d’un condamné.
       A Dieu seul, l’amour et la miséricorde pour l’homme, lui qui est lent à la colère et riche en bonté pour nous délivrer de notre méchanceté.
CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)
Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 366 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER