Pin It

C’EST L’HEURE POUR  DES AFRICAINS QUI PRENNENT ENCORE LES ECORCES, LES HERBES, LES CAURIS, LES CRANES… COMME LEURS DIEUX PROTECTEURS, DE CESSER DE DIRE QUE LA BIBLE, LES SAINTES ECRITURES, LE SAINT ESPRIT,  JESUS-CHRIST SONT LES CHOSES DES BLANCS

C’est le 493ème message

Plusieurs personnes dans cette génération périssent par manque de connaissance de l’unique sauveur envoyé pour les affranchir du mal et les sauver de la mort éternelle (Jean 8/32 ; 1Timothée 2/3-4). Le Seigneur Jésus nous a fait comprendre que nous connaîtrons la vérité, et qu’elle nous affranchira. C’est l’heure pour que la plupart des hommes dans cette génération dominée par les croyances et les pratiques telles que la Rose-Croix, la franc-maçonnerie, le bouddhisme, l’islam, les écorces, les herbes, les cauris, le culte des crânes… qui sont leurs dieux, de connaître cette vérité envoyée par Dieu à travers le Seigneur Jésus, qui  affranchit et délivre du mal et de la mort éternelle. Qu’ils cessent de dire que la bible, les saintes écritures, le Saint Esprit, le Seigneur Jésus, sont les choses des blancs.

Ancrés dans les traditions et coutumes qui les égarent et les éloignent de la pensée de Dieu, ils ne veulent pas abandonner leur patrimoine ancestral, c’est-à-dire le culte des crânes, les écorces, les herbes, les cauris… pour s’attacher à Dieu, car disent-ils la Bible, les Saintes Ecritures, le Saint Esprit, le Seigneur Jésus sont apportés par les blancs. Ils préfèrent donc ne pas lire la Bible, ne pas s’attacher aux Saintes Ecritures, ne pas posséder le Saint Esprit, ne pas croire au Seigneur Jésus. Hommes, femmes et enfants de toutes familles, de toutes tribus, de tous les peuples, de tous les continents, de toutes couleurs de peau, l’heure est venue de comprendre que Dieu, après avoir créé la terre et toutes choses, a formé la chair de l’homme à base de la poussière de la terre, et a soufflé l’esprit de vie dans les narines de cette motte de terre pour lui donner la respiration, le mouvement et la vie ; voilà pourquoi il est dit : « L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. »(Genèse 2/7).

Donc, Dieu après avoir créé Adam et Eve, les a placés au Jardin d’Eden et leur a donné la recommandation de manger de tous les fruits des arbres du jardin d’Eden à l’exception de celui de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, et que le jour où ils en mangeront, ils mourront dans leurs âmes (Genèse 2/16-17). Mais, Adam et Eve avaient mangé ce fruit et ils étaient morts dans la désobéissance, le mal et la méchanceté devant Dieu (Genèse 3/1-6). Depuis ce jour, la mort spirituelle, la méchanceté et le mal ont commencé à régner sur eux et leur descendance, au point que Caïn tua son frère  Abel (Genèse 4/8). Plus la population se multipliait, plus le mal aussi s’élevait ; et Dieu, ne voulant plus que son esprit reste longtemps dans cette chair qui n’est qu’une motte de terre, avait limité la durée de vie de l’homme sur terre à environ 120 ans (Genèse 6/3) . Voyant le mal et la méchanceté s’élever davantage, le créateur très indigné par cette vie, prit la résolution de détruire tous les êtres vivants en épargnant Noéqu’il avait trouvé juste à ses yeux (Genèse 7/1). Noé, sa famille et tous les animaux selon leur espèce, male et femelle, furent sauvés dans l’arche (Genèse 8/1). Après cela, une seule famille a commencé à se former sur la terre, parlant une seule langue (Genèse 11/1). Ces hommes prirent la résolution de bâtir une ville et une tour avec pour objectif que le sommet touche le ciel ; mais, Dieu les en empêcha en les dispersant sur toute la terre et en leur faisant parler des langues distinctes (Genèse 11/4-9). Donc, c’est de là que sont nés les nations, peuples ou pays.

Dieu était apparu à Abraham et lui demanda de quitter son pays pour le pays des cananéens qui deviendra le sien (Genèse 12/1-7), et Abraham avait engendré Isaac et Isaac engendra Jacob dont Dieu changea le nom en Israël tel qu’il est dit : « Ton nom est Jacob; tu ne seras plus appelé Jacob, mais ton nom sera Israël. Et il lui donna le nom d'Israël. » (Genèse 35/10) ; Israël ou Jacob engendra douze fils ou douze tribus d’Israël ; et parmi ces douze enfants, l’un appelé Joseph fut vendu par ses frères  et se retrouva en Egypte où il fit monter ses parents et ses frères afin que s’accomplisse la parole que Dieu avait dite à Abraham en ces termes : « Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses » (Genèse 15/13-14). Joseph étant en Egypte, fut nommé gouverneur par la grâce de Dieu par pharaon, roi d’Egypte (Genèse 41/37-41) ; puis fit venir ses parents et ses frères (Genèse 47/11-12).  Lorsqu’Israël son père mourut, en Egypte, les enfants d’Israël et le peuple d’Israël allèrent l’enterrer au pays de Canaan qui était leur terre donnée par Dieu à Abraham (Genèse 50/12-14). A l’arrivée d’un nouveau roi sur le trône en Egypte, le peuple d’Israël qui y était étranger a commencé à subir une grande souffrance qui a duré près de 450 ans. Mais Dieu avait prédit cette souffrance à Abraham pour son peuple lorsqu’il lui disait « Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. » (Genèse 15/13). Lorsque cette souffrance arriva à son terme, Dieu envoya Moïse, Israélien de la tribu de Lévi, depuis le pays des madianites où il avait fui pour se réfugier, libérer son peuple. Moïse fit sortir le peuple d’Israël de l’Egypte et le fit traverser la mer rouge par la main puissante de Dieu.Au désert, Dieu l’appelaet lui donna les commandements que les enfants d’Israël devaient observer et obéir.

Donc, de Moïse, Josué, Gédéon, Elie, Samuel, David, Salomon, Elysée, Jérémie, Esaïe, Malachie, Ezéchiel…,  seul le peuple d’Israël dans le monde en ces temps avait et servait le véritable Dieu ou encore le Dieu créateur. Tous les autres peuples, toutes les autres nations ou tribus avaient  chacun son dieu. Ainsi, le peuple d’Israël seul avait l’alliance de la circoncision charnelle de tout mâle âgé de 08 jours donnée par Dieu à Abraham (Genèse 17/9-14). Seul le peuple d’Israël en ces temps avait les dix commandements donnés à Moïse par l’Eternel pour être en alliance avec lui (Genèse 24/12). Le peuple d’Israël en ces temps était donc le peuple qui portait le nom que Dieu avait choisi, l’alliance de la circoncision et les dix commandements ; les grands signes, prodiges et miracles s’opéraient au milieu d’eux par Dieu. Depuis la traversée de la mer rouge à sec avec Moïse (Exode 14/21-22), le pain et la viande qui descendaient du ciel au désert pour nourrir le peuple d’Israël (Genèse 6/4 ; Genèse 6/12-15), l’eau qui sortait du rocher au désert après que Moïse l’ait frappé de sa verge (Exode 20/11)…, l’Eternel, le Dieu d’ Israël, avait manifesté et démontré son autorité et sa puissance suprême au milieu de son peuple et face aux autres peuples ; et le Syrien Naaman avait reconnu, après avoir observé la parole de Dieu que portait le prophète Elysée, qu’il n’y avait point de Dieu dans tous les pays sur la terre si ce n’est dans le pays d’Israël tel qu’il dit « Voici, je reconnais qu'il n'y a point de Dieu sur toute la terre, si ce n'est en Israël. Et maintenant, accepte, je te prie, un présent de la part de ton serviteur. » (2Rois 5/15).

Donc en ces temps, chaque pays, peuple ou tribu, avait son dieu qu’il servait et marchait selon ses conditions ; mais seul le peuple d’Israël avait le Dieu véritable. Les philistins avaient leur dieu, mais ils avaient reconnus que leur dieu était très petit devant le Dieu d’Israël, le Dieu qui fait prosterner tous les dieux devant lui ; et le dieu des philistins s’était prosterné devant l’arche de Dieu des Israéliens (1Samuel 5/1-4). Chaque nation, tribu, ville avait son dieu, voilà pourquoi lorsque les trois compagnons israéliens étaient arrivés à Babylone, ils avaient trouvé que les babyloniens se prosternaient devant leur dieu qu’ils avaient élevé ; et le roi de Babylone voulait aussi que les trois compagnons se prosternent devant ce dieu. Mais, parce que les trois compagnons croyaient en leur propre Dieu, et savaient que le Dieu qu’ils servaient est au-dessus de tout homme, de toute chose et même du feu, n’avaient pas obéi à la volonté du roi ; mais bien au contraire, c’est le roi qui s’était plutôt prosterné devant leur Dieu en reconnaissant sa grandeur (Daniel 3/29).

Tous les hommes de tous les peuples sauf ceux d’Israël, étaient des incirconcis dans la chair ; cette circoncision était l’alliance que Dieu avait donnée à Abraham. Donc tous les autres peuples étaient des païens devant Dieu. Aussi, seul le peuple d’Israël en son temps avait la maison de Dieu construite à Jérusalem par Salomon à la demande de Dieu. Mais Dieu dans sa volonté d’avoir un peuple non plus charnel comme ce peuple d’Israël qui était l’ombre d’un peuple à venir par Jésus-Christ, avait promis par la voix des prophètes que de la maison d’Isaï, qui est le Père de David, sortira un rejeton qui sauvera tous les peuples qui espéreront en lui tel qu’il est dit : « Il sortira d'Isaï un rejeton, Qui se lèvera pour régner sur les nations; Les nations espéreront en lui.» (Romains 15/12). Voilà pourquoi en Jésus-Christ, il n’y a plus ni juif ni grec, ni peuple de Dieu charnel qui se croyait être libre, ni des pays qui se voyaient esclaves, n’appartenant pas au Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, ni des hommes bénéficiaires de la circoncision charnelle, ni des femmes qui ne pouvaient être circoncises (Galates 3/28).

Chaque nation avait son dieu, et tous ces dieux qu’elles servaient étaient des idoles et de la désobéissance devant le véritable. Mais c’est Dieu qui nous avait laissés pour un petit temps suivre ces faux dieux, des objets, afin de faire grâce à tout le monde de Jésus-Christ. Voilà même pourquoi il est dit : « Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous. » (Romains 11/32). Donc, Dieu avait laissé que chaque nation suive son propre dieu avant de les ramener à un seul Dieu à travers Christ. C’est pourquoi il est dit : « Ce Dieu, dans les âges passés, a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies, » (Actes 14/16).

Mais aujourd’hui, ne voulant plus que chacun ait son dieu, il nous a donné l’unique, qui est le Seigneur Jésus. Voila pourquoi il est dit : « C'est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme, souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.» (Ephésiens2/11-13). Donc, le Seigneur Jésus n’est pas venu pour une nation ou pour un homme à la couleur de peau quelconque, mais pour le monde entier, et souffrir non pour leur chair, mais pour leurs âmes. Voilà pourquoi il est dit que Dieu a tant aimé le monde entier qu’il a sacrifié son unique fils afin que quiconque croit en lui soit sauvé dans son âme (Jean 3/16). Donc, la Bible, les Saintes Ecritures, le Saint-Esprit, le Seigneur Jésus, n’est pas une affaire de couleur de peau ou encore une affaire des blancs. C’est la Rose-croix et la franc-maçonnerie qui sont une affaire des blancs ; et ce sont ces croyances et pratiques qui ont élevé l’homosexualité, la consommation du sang humain, la magie… dans le monde ; et même les dirigeants africains sont gouvernés et pris en tenaille dans ces emprises de Satan. Ils ont apporté l’islam qui est à l’origine des guerres, des enlèvements, des viols, des bombardements, des fusillades… ; et les africains avec les coutumes et rites ancestraux, les écorces, les herbes, les cauris, les crânes… ont élevé la sorcellerie sauvage, la possession des totems…. Donc, ne confondons pas ce qui est de Dieu à ce qui est de l’homme quelle que soit sa couleur de peau, et ne confondons pas aussi les premiers missionnaires arrivés en Afrique noire, qui ont amené les gens à ne pas s’intéresser à la lecture de la bible, mais plutôt à se prosterner devant les statuettes, tout en baptisant leurs bébés et enfants moyennant même le paiement d’une somme d’argent, et cela jusqu’aujourd’hui.

Ne considérons pas comme serviteurs de Dieu ceux qui cherchent leur argent et la gloire auprès des hommes en passant par la magie pour les tromper, escroquer et séduire ; ils se reconnaissent parfois sous l’appellation  nouvelles églises. Donc, ne confondons pas le diable qui porte la Bible pour paraître comme un ange de lumière de Dieu afin de maintenir les gens sous son emprise. La majorité des africains plongés dans la faiblesse se servent des crânes, des écorces, des herbes, des cauris… comme leurs dieux protecteurs, ils affirment même que c’est dans la croyance en ces objets protecteurs  que se trouve leur patrimoine ancestral. Ils ont les dieux dans leurs poches (écorces, herbes, cauris…). Hier ces choses étaient utiles pour tous les peuples ; mais à partir du moment où le créateur de ces choses est apparu pour notre vie, protection et bénédiction, nous devons quitter les choses qui ne demeurent pas pour nous attacher à lui qui demeure. Un jour, j’ai croisé un monsieur qui m’a dit que Jésus est venu pour le peuple d’Israël, et que celui qui est venu pour le reste des nations est CACOU Philippe en qui tous les gens doivent croire. J’avais regardé ce monsieur et m’étais dit que s’il m’arrivait de lui imposer les mains,  il reconnaitrait à l’instant même le poids du démon qui est en lui. Ce monsieur était géant et costaud, mais vu son raisonnement, j’ai pensé que si Dieu était dans la taille et le poids, on ne pourrait pas tromper ce genre de personne comme un enfant.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 37 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER