Pin It

COMPRENDRE COMMENT LE PAPE A ENTRAINE LES PAUVRES AVEUGLES ET SOURDS A PORTER PLUS DE MALEDICTIONS DANS LEUR THEARTRE DU VENDREDI SAINT, ET A ELEVE LA PEDOPHILIE

 

C’est le 592ème message

    Enfant de Dieu en esprit et en vérité, où que tu sois dans ce monde, quoique tu fasses, le seigneur nous interpelle et nous gronde grandement par rapport au sommeil , à la fatigue, à la faiblesse, à la distraction, à la honte, au complexe, à la peur, à la perte de temps, à l’oubli, à la négligence, à la paresse… dans lesquels nous sommes plongés. Nous avons laissé le podium à l’adversaire, et sommes devenus des observateurs et spectateurs pour regarder comment les fils de la perdition tordent les écrits ou l’évangile de Christ, leur but étant de détourner ou de troubler ceux qui cherchent la voie du salut de leurs âmes pour le profit de leur père le diable. Le seigneur Jésus nous a donné une parole de vie, de bien, de lumière, de santé, de bénédiction, … que nous devons connaitre et vivre, et ensuite la faire connaitre à tout le monde par tous les voies et moyens. C’est cette parole de vie qui engloutit la mort, elle est le bien qui domine le mal, la lumière qui fait disparaitre les ténèbres, la bénédiction qui gagne la malédiction…. Si nous ne portons pas cette parole, nous ne pourrons pas aussi l’annoncer pour la faire porter aux hommes; et si cette parole n’est pas portée, il n’y aura aucune domination sur la mort, le mal, les ténèbres et la malédiction spirituelle.

    Enfants de Dieu en esprit et en vérité, Dieu veut nous faire comprendre que si les hommes vivent toujours dans la malédiction, c’est à nous la faute ; parce que nous avons reçu sa parole qui doit anéantir tout mal, mais nous l’avons gardée et l’avons privée de sortir pour qu’elle éclaire et sauve plusieurs. Le seigneur veut sauver plusieurs personnes qui vivent dans les coutumes et traditions humaines qu’elles considèrent pour son évangile ; et pour cela il faut que nous parlions de lui à tous les hommes. Voilà pourquoi voulant sauver plusieurs personnes à Corinthe, il avait demandé à l’apôtre Paul dans un songe de parler et de ne point se taire tel qu’il est dit : « Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit: Ne crains point; mais parle, et ne te tais point, Car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car j'ai un peuple nombreux dans cette ville.» (Actes 18/9-10). Le seigneur Jésus voulant sauver Corneille, sa famille et ses amis, envoya Pierre vers eux en lui disant : « …Voici, trois hommes te demandent; lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c'est moi qui les ai envoyés. » (Actes 10/19-20). Lorsque l’apôtre pierre arriva chez Corneille, ce dernier lui demanda de leur faire écouter la parole que Dieu avait mise en lui, ce que fit Pierre tel qu’il est écrit : «Aussitôt j'ai envoyé vers toi, et tu as bien fait de venir. Maintenant donc nous sommes tous devant Dieu, pour entendre tout ce que le Seigneur t'a ordonné de nous dire. Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, mais qu'en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable. » (Actes 10/33-35).

    Le seigneur Jésus voulant sauver l’eunuque éthiopien avait envoyé Philippe ouvrir la bouche auprès de lui pour qu’il entende le sauveur, croit en lui et soit sauvé ; voila pourquoi il est dit : « Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l'eau. Et l'eunuque dit: Voici de l'eau; qu'est-ce qui empêche que je ne sois baptisé? Philippe dit: Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible. L'eunuque répondit: Je crois que Jésus Christ est le Fils de Dieu. » (Actes 8/35-37).

    En vérité, si nous gardons cette parole pour priver la vie éternelle aux gens, nous serons classés au rang de la méchanceté comme satan lui-même. C’est donc un grand danger que nous courons et que nous ignorons. Les enfants de Dieu veulent croire en Dieu comme les religieux ; ils se prennent comme les autochtones de ce monde, trouvent que leur véritable avenir est sur la terre ou dans les choses physiques, et sont gagnés par les soucis, les inquiétudes, les lamentations sur les choses de la terre qui éteignent et engloutissent leur justice, leur sacrifice, leur zèle, leur engagement, leur détermination, leur assurance, leur espérance, leur personnalité, leur autorité, leur puissance, leur don…. Les enfants de Dieu sont aussi amenés à croire que ce sont les sorciers qui sont les plus méchants des hommes, car étant beaucoup plus charnels, ce sont les sorciers qu’ils voient en face, parce que ce sont eux qui privent du travail, du voyage, de l’enfantement, du mariage, de la promotion, des finances, de la santé de la chair…. Pourtant l’homme qui est spirituel voit plutôt le pape pour le plus méchant des hommes, parce que c’est lui qui bloque la vie, la santé, la richesse, la bénédiction et tous les biens éternels de l’âme. En vérité, que les enfants de Dieu comprennent que s’il n’y a pas le mensonge du pape, il n’y a pas non plus les mauvais esprits des sorciers, parce que le mauvais esprit vient du mensonge.

    En effet, comme en Dieu le saint esprit vient par la vérité, chez le diable aussi le mauvais esprit vient par le mensonge. Donc si les gens ont peur des mauvais esprits sans avoir peur du mensonge dont ils dépendent et qui est à leur origine, cela veut dire qu’ils sont aveugles. De même, si les gens veulent le saint esprit sans vouloir la vérité, cela veut dire qu’ils sont sourds. Les véritables enfants de Dieu dans l’esprit de vérité doivent savoir que le mensonge du pape est contre la vérité ; et si nous sommes de la vérité, c’est un défi qu’il nous lance. Pour comprendre plus clairement, lorsque le pape se lève dans l’esprit de la rébellion et de la désobéissance pour implanter les statuettes de représentation de Jésus ou de Marie, il lance un défi contre la vérité que nous sommes et qui dit : « Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; … » (Exode 20/4-5).

    Lorsque le pape se lève dans le faux et la corruption pour baptiser les bébés et les enfants qui n’ont pas la conscience pour écouter et croire en Jésus, en leur versant les gouttes d’eau sur la tête, et au prix d’argent, il lance un défi à cette vérité que nous sommes et qui dit : «Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.» (Marc 16/16). Lorsque le pape se lève dans le mensonge pour dire que Marie par qui Christ était passé pour prendre la forme humaine était montée au ciel le 15 aout, c’est pour lancer un défi à la vérité que nous sommes et qui dit : «Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.» (Jean 3/13). Lorsque le pape se fait appeler saint père par orgueil et mépris, c’est pour lancer le défi à la vérité que nous sommes et qui dit : «Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.» (Matthieu 23/9). Il y a plusieurs exemples concernant les défis que le pape lance à la vérité que nous sommes, tel que Goliath s’était levé hier pour lancer le défi au peuple d’Israël qui en le voyant disait : «… Avez-vous vu s'avancer cet homme? C'est pour jeter à Israël un défi qu'il s'est avancé!...» (1Samuel 17/25).

    Enfants de Dieu en esprit et en vérité, malgré que le pape ait presque tous les chefs d’Etat sous sa botte, le matériel, la gloire de l’homme…, ne soyons pas intimidés, complexés ou inquiétés lorsque nous devons faire entendre à lui et à son équipe les choses dures qui sont la vérité qu’ils méprisent ; parce que la vérité de Christ ne peut être influencée, intimidée par un homme, ou encore être complexée devant le matériel ou la richesse qu’elle a créés. Lorsque vous voyez le pape faire représenter le seigneur sur le bois, le ciment, la pierre, c’est pour nous lancer un défi et se moquer de nous. Nous qui sommes actuellement présents sur la terre, ce défi n’est pas pour le seigneur, ni pour l’apôtre Paul qui avait à son temps annoncé l’arrivée de cet incirconcis et ennemi juré de la vérité de Christ qui sera pris pour représentant de Pierre ou de Dieu, ou pour celui qui est assis à la place de Pierre ou sur son siège.

    Le jour qui est appelé et considéré pour vendredi saint selon le mensonge, le pape fait porter à certaines personnes la croix sur le dos pour marcher en plein soleil, disant qu’ils font le chemin de croix. Aussi en ce jour, il fait attacher d’autres personnes de sexe masculin sur deux poteaux en forme de croix comme Jésus crucifié. Non seulement c’est une grande malédiction de plus qu’il fait tomber sur ces pauvres aveugles et sourds, mais c’est aussi un grand défi qu’il nous lance. Le pape a élevé la pédophilie dans cette génération. Cette année 2018, au mois de mai, il a appelé 34 évêques chiliens qui avaient fait montre d’exagération dans les actes de pédophilie, faisant des milliers de victimes, et leur a intimé l’ordre de démissionner pour calmer le peuple qui pleurait sans consolation les anus détruits de leurs enfants. Ces 34 évêques sont visibles sur la photo de la première page.

    Au Cameroun, un vieux prêtre nommé Martin Ze Ondoua de la paroisse sainte Anne et Joachim d’Abang à Ebolowa, est entré dans sa chambre avec la petite Annie Lydie Evindi âgée de 3 ans, et l’a violemment et sauvagement pénétré au niveau du vagin et dans l’anus. Ce criminel en liberté n’a pas été inquiété par les forces de l’ordre, ni par la justice camerounaise ; pourtant il a endommagé les parties génitales et fécales de cet enfant du pré maternelle, sa santé physiologique et mentale…, parce que le Vatican est un Etat plus puissant que l’Etat du Cameroun. Ces prêtres font partie d’un Etat qui les protège des crimes qu’ils commettent à répétition à travers le monde. C’est plus que l’heure d’être debout, parce que le seigneur Jésus nous gronde comme un coach de football qui gronde son équipe menée sur le terrain, ayant pourtant la capacité d’égaliser et de battre son adversaire, mais qui blague pendant que les minutes s’égrainent et que le match tire à sa fin.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 44 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER