EN VERITE, LE DIABLE A ELEVE SES GENERAUX ET FANFARONS POUR ENSEIGNER DE TUER LES SORCIERS, ET FAIRE COMPRENDRE AUX HOMMES QUE LEUR SORCIER DOIT MOURIR : VOICI L’UN APPELE GENERAL MAKOSSO CAMILLE DE LA COTE D’IVOIRE

C’est le 584ème message.

En vérité, le degré élevé de la séduction de ce pasteur sur les pauvres aveugles et sourds m’a touché, et cette séduction a pour conséquence éternelle de rendre vains la souffrance et le sang de Christ coulé pour ces ignorants. Cela m’a amené à comprendre pourquoi le prophète Jérémie ne pouvait pas se retenir devant la séduction du prophète Hanania sur le peuple ; il lui dit : « … Écoute, Hanania! L'Éternel ne t'a point envoyé, et tu inspires à ce peuple une fausse confiance. » (Jérémie 28/15). Ces renards ont un langage très rusé pour faire ignorer à leurs victimes ce que la vérité leur reproche ; ils leur font comprendre que si les gens parlent d’eux en mal, c’est parce qu’ils sont très importants, et prennent pour exemple qu’on ne peut pas jeter la pierre sur un arbre qui ne porte pas de bons fruits. Selon eux, si la vérité de Christ s’adresse à eux pour dénoncer leur séduction et tromperie, cela veut dire qu’ils sont importants. Lorsque l’apôtre Paul voyait les hommes de Dieu séduire le peuple, il ne cessait d’avertir les gens que ces hommes sont des ouvriers trompeurs, tel qu’il leur disait : « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. » (2 Corinthiens 11/13).

Ces hommes que dénonçait l’apôtre Paul étaient-ils des serviteurs de valeur ou de bons arbres sur qui il jetait la pierre ? Je ne suis pas avocat défenseur des sorciers ou des méchants, mais ce que je sais, c’est que mon sauveur qui est le seigneur Jésus-Christ n’est pas venu pour que les méchants meurent, mais pour qu’ils changent leur état et vivent, tel qu’il dit : « Ce que je désire, est-ce que le méchant meure? dit le Seigneur, l'Éternel. N'est-ce pas qu'il change de conduite et qu'il vive? » (Ezéchiel 18/23). En effet, le seigneur Jésus est venu pour que les méchants deviennent bons, les injustes deviennent justes, les sorciers soient libres de l’esprit de la sorcellerie. Mais lorsque le pasteur MAKOSSO Camille amène les gens à croire que les hommes qui influencent négativement leur vie par les actes de la sorcellerie doivent mourir, ou encore lorsqu’il leur enseigne les méthodes à pratiquer pour les tuer, est-il en vérité un serviteur de Dieu ? Car si c’était le cas, il devait avoir cette parole de l’Eternel qui dit : « Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, ce que je désire, ce n'est pas que le méchant meure, c'est qu'il change de conduite et qu'il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, …? » (Ezéchiel 33/11).

Ceux à qui le pasteur MAKOSSO Camille enseigne de tuer les sorciers doivent aussi comprendre qu’il est lui-même un grand sorcier devant Dieu ; parce qu’il porte la croix de la malédiction que le seigneur Jésus avait détruite une fois pour toute pour nous libérer de nos péchés ou de la mort éternelle. Regardez sa photo sur la première page de ce message, lorsqu’il salue le président ivoirien Alassane Ouattara, il porte une grosse croix sur le cou, plus volumineuse que celle qui est portée par le pape ou par les prêtres orthodoxes. Si le pasteur MAKOSSO Camille avait au moins le saint esprit, il allait ressentir une grande tristesse de sa majesté en lui, à cause de cette grosse croix de la malédiction pendue à son cou, qui met Dieu dans une grande colère.

Si un homme n’est pas un sorcier qui agit contre le seigneur Jésus, il ne peut pas avoir le courage de porter un joug sur son cou, qui représente nos malédictions que le Christ avait portées sur la croix. L’esprit par lequel ce pasteur fait des voyances qu’il appelle consultations prophétiques, ne peut-il pas lui révéler le grand danger du port de cette croix sur son cou ? Tel n’est pas le cas, car cet esprit a été sollicité non pour aider les gens à vivre dans leurs âmes, mais plutôt pour les séduire, en leur faisant miroiter les vanités. En vérité, cette génération qui ne veut pas la parole de vie, la vérité, comment sera-t-elle délivrée du mal et de ses forces ? Ces révérends et généraux disent souvent aux gens que leurs sorciers doivent mourir, ignorant que si quelqu’un mène une vie qui n’est pas de Dieu, cette vie est une vie de sorcellerie et de ténèbres ; et ce sont ces ténèbres qui attirent les esprits des ténèbres pour opérer en lui, alors que la véritable domination est dans la vie de Dieu qui est la lumière, et les esprits des ténèbres ne peuvent accéder dans cet espace de lumière pour opérer. C’est le péché qui est donc la vie de la sorcellerie et les ténèbres.

Si nous sommes méchants, la mauvaise vie que nous menons amène aussi les mauvais esprits à nous dominer ; voilà pourquoi le seigneur Jésus disait à un homme qu’il avait guéri de ne plus pécher, de peur qu’il ne lui arrive un envoutement plus redoutable que le précédent, tel qu’il dit : « Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire.» (Jean 5/14). En vérité, le souci des hommes aujourd’hui ne devait pas être le manque du diplôme, de l’emploi, du voyage, du mariage, de l’enfantement…, mais d’avoir la domination sur le péché et les choses de la terre ; car on ne peut pas dominer une mauvaise vie par l’utilisation des produits spirituels, mais on peut croire dominer les mauvais esprits par les produits spirituels, et c’est aussi par là que le diable joue son jeu dans cette génération.

C’est le manque de l’écoute ou de l’attachement à la vérité de Christ qui donne accès à ces séducteurs et escrocs d’opérer facilement, car si les gens gardent la parole de Dieu en eux, ils seront aussi grandement aimés par Dieu qui viendra habiter en eux avec son fils ; voila pourquoi le seigneur Jésus dit : « … Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.» (Jean 14/23). Car le fils étant en nous parce que nous sommes devenus des enfants de Dieu, nous avons la victoire ; car celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde, et c’est pour cela qu’il est dit : « Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.» (1Jean 4/4). En vérité, ramener les hommes égarés à Christ ou faire d’eux ses disciples et fidèles n’est pas de se faire suivre par une foule séduite et trompée, marchant comme des moutons sacrifiés pour la tabaski, mais conduire les gens au seigneur, c’est les amener à vivre comme le seigneur veut, c’ est-à-dire que nous devons vivre pour lui, voilà même pourquoi il dit : « et qu'il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. » (2 Corinthiens 5/15), ou encore tel qu’il est écrit : « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi. » (Galates 2/20).

Lorsque le seigneur Jésus nous envoie chercher des personnes égarées loin de lui à travers sa parole et sa vie que nous devons mener afin que ces dernières deviennent non nos fidèles ou disciples, mais les siens, il n’est pas question que nous les flattons, les séduisons pour escroquer leurs biens matériels; nous devons cependant leur dire la vérité de Christ. En effet, Le seigneur ne nous demande pas d’aller chercher l’argent et la gloire auprès des hommes. Mais regardez la photo du pasteur MAKOSSO Camille sur la première page où lorsqu’il passe, les gens se mettent au gardez-vous pour le saluer, comme un supérieur dans l’armée ou un chef d’Etat salué par les hommes en tenue ; et lorsqu’il est en voiture, les hommes habillés en veste courent tout le long de sa voiture comme l’escorte du chef d’Etat camerounais. Regardons le seigneur Jésus qui est le roi de gloire, et voyons comment il a marché dans ce monde ; et l’apôtre Jean n’a pas manqué de nous le dire : « Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. » (1 Jean 2/6). Regardez le prophète Jean Baptiste et voyons comment il était dans ce monde, lui qui avait été reconnu par le seigneur Jésus pour quelqu’un de plus grand parmi tous ceux qui sont nés de femmes, tel qu’il lui rend témoignage en disant : « Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean Baptiste. … » (Matthieu 11/12).

Regardons ces petits fanfarons tels que MAKOSSO Camille, KAMDEM Dieunedort … qui se prennent pour des généraux et portent des tenues militaires de l’armée ordinaire ou républicaine ! Ils se font porter sur les épaules par leurs victimes, et sont parfois escortés et gardés par les hommes de l’armée, ces derniers se séduisant de garder Dieu, dans l’espoir de gagner quelques billets de banque. A vous les victimes de ces bourreaux, je ne suis pas jaloux de vos sacs de riz et des jetons que vous récoltez auprès de ces rusés ; à vous les bourreaux de ces victimes, je ne suis pas jaloux de vos vêtements, de vos voitures de luxe…, mais le seigneur Jésus n’a pas souffert pour que la séduction prenne le dessus sur sa vérité qui affranchit et sauve ceux qui croient en elle.

J’ai constaté que les africains sont trop naïfs, parce qu’ils n’aiment pas la lecture, surtout celle de la bible ; voila pourquoi si un vendeur d’illusions ou un homme de Dieu vient avec ses urines dans les flacons leur dire que ce sont les urines de Jésus qui ont un pouvoir de protection, de bénédiction et de prospérité, les aveugles vont accourir pour en acheter et les boire, espérant un changement de vie ou un bonheur charnel.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

CONNAITRE LA DÉLIVRANCE OU LE MIRACLE QUI DOIT NOUS AFFRANCHIR ET NOUS SAUVER EN NOUS RENDANT DES DIEUX VIVANTS PAR LA TRANSFORMATION DU CŒUR POUR NE PAS TOMBER DANS LE FILET DE SATAN

                             C’est le 583ème message.

En vérité, que les oreilles et les yeux du cœur de plusieurs s’ouvrent, pour voir et comprendre pourquoi cette génération, remplie d’hommes de Dieu plus que jamais, comme le pape, les cardinaux, les archevêques, les évêques, les prêtres, les apôtres, les prophètes, les pasteurs, les docteurs, les évangélistes …, qui rassemblent des centaines de milliers de personnes tous les jours dans leurs bâtiments pour recevoir des enseignements, des prophéties, des prodiges et miracles écoutés et vus, à travers même des chaines de radio et de télévision, connait une élévation sans pareil du mal ou du péché, depuis la création du monde. En effet, la multitude des hommes de Dieu aujourd’hui, les églises de l’heure, les enseignements qu’ils apportent, les miracles et prodiges qu’ils opèrent ne peuvent pas freiner le mal ou diminuer le péché ; parce que le péché ou le mal, ne peuvent diminuer ou être freinés par la délivrance des choses charnelles. La véritable délivrance ne vient pas de la pratique des enseignements des coutumes et traditions d’hommes, qui ont inondées cette génération, ou de l’évangile de prospérité sur les richesses charnelles, la récitation des psaumes, l’utilisation des produits spirituels et l’imposition des mains, par lesquels la plupart des hommes de cette génération croient être délivrés ; mais elle vient de la pratique de l’unique évangile de Christ, qui nous amène à disparaitre en nous-mêmes pour laisser la place à Christ de croitre et d’apparaitre en nous.

En vérité, les grands prêtres, les prophètes, les pasteurs de cette génération sont regardés et pris pour des grands hommes de Dieu par les aveugles, parce qu’ils ont la popularité, le matériel, ou font beaucoup de miracles. Mais c’est l’heure que nous comprenions qu’il faut à ces grands hommes de Dieu la véritable délivrance ; car s’ils ne sont pas eux-mêmes délivrés, comment ceux qui les suivent le seront-ils ? Ces grands hommes de Dieu dans l’apparence, n’ont jamais entendu parler de la véritable délivrance ou du véritable miracle ; et c’est l’heure que ceux qui les suivent ou les admirent de près ou de loin, et eux-mêmes, entendent et comprennent ce que c’est que la véritable délivrance ou le véritable miracle, et soient délivrés ou deviennent le miracle en le recevant en eux.

La véritable délivrance ou le véritable miracle, c’est de dominer l’orgueil, la jalousie, le mensonge, la haine, les injures, les moqueries, le faux, la calomnie, le vol, les divisions, la corruption, la tuerie, le sacrifice et la vente des humains, la rose croix, la franc maçonnerie, l’homosexualité, l’amour excessif du matériel, l’évangile de prospérité, le port des objets pour croix, l’attachement aux statuettes…. Voila donc le mal ou le péché pour lequel le seigneur Jésus a été envoyé depuis le ciel pour nous délivrer par sa parole, et cela est un grand miracle. A cause de nos péchés, nous étions des morts spirituels destinés à passer l’éternité dans le lac de feu ; mais Dieu, par sa pitié pour nos âmes, a envoyé le seigneur Jésus venir opérer un grand miracle sur la terre, qui est de nous délivrer du péché. Voila pourquoi l’ange de Dieu avait donné à Joseph le nom que l’enfant devait porter lorsqu’il sera né, et lui avait révélé que c’est cet enfant qui devait sauver son peuple de ses péchés tel qu’il lui dit au sujet de Marie sa fiancée : « elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » (Matthieu 1/21).

Le seigneur Jésus est venu avec sa parole pour opérer un grand miracle sur la terre, qui est de nous transformer, afin que le péché soit détruit ou ôté en nous, et que nous soyons délivrés des liens de la mort ; c’est pour cela que Jean Baptiste en voyant le seigneur Jésus, l’avait reconnu comme l’agneau de Dieu qui ôte notre péché ou nous délivre tel qu’il disait : « …Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.» (Jean 1/29). Donc la première délivrance ou le premier miracle est de dominer le péché, et la domination du péché vient de la crainte de Dieu, et la crainte de Dieu vient de l’attachement ou la pratique de sa parole, et cette pratique vient de l’écoute, et l’écoute vient de Dieu qui annonce sa parole par la bouche de l’homme qu’il choisit. Dominer le lac de feu éternel, la mort spirituelle, le péché et le mal, les paroles et esprits maléfiques vient de la crainte de Dieu.

Mais comment les hommes de Dieu qui baptisent les bébés, moyennant même une somme d’argent, portent et font porter aux gens la croix de la malédiction, implantent les statuettes de pierre, de ciment et de bois taillés de figure pour représentions de Jésus ou de Marie…, prêchent l’évangile de la prospérité sur des vanités, portent et font porter aux gens les bracelets bénits pour protection, possèdent des chevalières et des bibles magnétisées, des savons et parfums magiques, des puissances de l’esprit de la franc maçonnerie, des sirènes des eaux, des vents de mer, du vodou, des totems… pour faire des visions, des prophéties et opérer des miracles, vendent aussi des produits spirituels, et demandent l’argent contre des prières, pourront-ils amener les gens à craindre Dieu ? Pourtant, tout le combat que les hommes ont pour être délivrés des forces ou des esprits du mal ou de leurs ennemis, se résume dans la crainte de Dieu ; voila même pourquoi il est dit : « Mais vous craindrez l'Éternel, votre Dieu; et il vous délivrera de la main de tous vos ennemis. » (2 Rois 17/39).

La majorité des hommes de Dieu qui ont rempli cette génération, n’ont aucune crainte de Dieu pour recevoir la véritable délivrance et connaitre le véritable miracle ; comment amèneront-ils alors les gens à la véritable délivrance ? C’est pourquoi le mal est très élevé dans cette génération, quoique ayant plus que jamais une multitude d’hommes de Dieu. La crainte de Dieu fait siéger l’ange de Dieu autour de nous pour nous arracher du danger ; voila pourquoi il est dit : « L'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le craignent, Et il les arrache au danger.» (Psaumes 34/8). Les hommes de Dieu devraient enseigner aux gens que le plus grand et véritable ennemi de l’homme sur la terre est le péché, et le péché étant devenu le premier ennemi de l’homme, il sera combattu avec violence et détermination, parce que c’est cet ennemi qui avait plongé toute l’humanité dans la malédiction et la mort éternelle depuis le jardin d’Eden ; mais l’arme fatale qui fait dominer et détruire cet ennemi est la crainte de Dieu.

Le péché nous empêche l’entrée au royaume des cieux et la manifestation de la grâce et gloire de Dieu en nous ; il nous conduit à la souffrance éternelle dans le lac de feu. Mais les hommes de Dieu de cette génération ont amené les gens à connaitre que l’ennemi est uniquement le sorcier, donc l’homme qui en veut à la vie de la chair, aux diplômes, au travail, au mariage, au voyage, à l’enfantement …, des autres personnes. Ils leur enseignent donc que pour dominer le sorcier, ils doivent réciter les psaumes, porter le chapelet, utiliser les produits spirituels ou se faire imposer les mains…. Mais il faut comprendre que la délivrance du péché vaut mieux que la délivrance du chômage , du célibat, de la sécheresse financière, de la stérilité, des maladies charnelles …, car sans ces choses, mais dominant le péché comme le pauvre Lazare, l’homme gagne le royaume des cieux ; mais celui qui a toutes ces choses comme le mauvais riche, sans dominer le péché, se retrouvera dans le lac de feu éternel.

Le seigneur Jésus n’avait pas quitté le ciel par pitié pour nous, parce que nous étions maudits et réservés pour le lac de feu éternel par manque de finances, d’emploi, d’enfant, de diplôme…, mais parce que nous étions sans vie du royaume des cieux à cause du péché qui nous dominait, et c’est pour cela qu’il a livré son corps et versé son sang pour nous libérer de nos péchés ; voila même pourquoi il est dit : « et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang.» (Apocalypse 1/5). C’est aussi pour cela que le seigneur Jésus nous a fait savoir que nous mourrons dans nos péchés au cas où nous ne croyons pas en lui, ou ce qu’il est, tel qu’il est écrit : « C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. Qui es-tu? lui dirent-ils. Jésus leur répondit: Ce que je vous dis dès le commencement. » (Jean 8/ 24-25).

Le mal a inondé ce monde actuel, parce que le péché n’est pas combattu ni pris pour ennemi, mais plutôt pour ami ; voila pourquoi les hommes sont ennemis de la vérité de Christ, mais par hypocrisie, ils veulent la délivrance et les miracles. Car l’ennemi des hommes est plutôt le mauvais esprit qui est combattu par la récitation des psaumes, l’utilisation des produits spirituels, l’imposition des mains, prières pour envoyer le feu aux sorciers….C’est pourquoi dans ce monde des ignorants, ce n’est pas celui qui fait tomber les écailles des yeux du cœur des aveugles par la puissance de la parole de feu qui est reconnu pour un homme de Dieu puissant, mais c’est celui qui fait tomber les gens au sol par l’imposition des mains ou par les prières. Ce n’est pas celui qui amène les gens à être délivrés en quelque temps du péché qui est pris pour un véritable homme de Dieu, mais plutôt celui qui délivre du chômage, du célibat… promptement.

Le combat que nous avons est de finir avec le péché en détruisant la vie charnelle en nous, voila même pourquoi il est dit : « Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. » (1 Pierre 4/ 1-2). Dieu nous a donné une parole qui nous fait avoir son cœur, son esprit et son corps, si nous la pratiquons. Cette Parole de Dieu nous rend des dieux, et étant devenu des dieux, nous devons à tout homme ce que Dieu veut ; et c’est par cette délivrance et ce miracle que le mal peut diminuer ou être freiné. En vérité, si les yeux du cœur du pape s’ouvrent maintenant pour voir la véritable délivrance, il va bruler sa soutane, demander à tous ses partenaires de détruire toutes les statuettes et représentations de Jésus et de Marie, d’ôter tous les chapelets et les jeter, de se faire baptiser au nom de Jésus, …. Si les yeux du cœur du prophète TB JOSHUA s’ouvrent maintenant pour voir le véritable miracle, il va couper le bracelet qu’il porte au poignet, et demandera à tout ceux qui ont acheté ces bracelets et les portent de les ôter pour les jeter, ainsi que ses flacons d’eau dont il dit être bénie par Jésus pour sauver, guérir et délivrer….

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 37 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER