Pin It

 

DES CHRETIENNES PRISES EN OTAGE PAR SATAN A TRAVERS LES ORNEMENTS, LE PORT DU PANTALON

C’est le 619ème message
 
 
      Le mensonge est un pouvoir et la séduction une force, c’est ce que le diable avait utilisé au jardin d’Eden pour captiver Eve et dominer Adam. C’est la même ruse que satan utilise aujourd’hui pour séduire les chrétiennes en les amenant à porter ses ornements qui sont la marque de la bête. Le comble est que certaines femmes victimes de cette ruse de satan sont elles-mêmes des pasteurs et ont aussi des maris pasteurs. Mais les hommes de Dieu dominés par l’amour pour leur femme et non pour Dieu comme Adam, justifient le port des ornements, en disant que ce que Dieu regarde c’est le cœur. Ils justifient le port des pantalons par les femmes en soutenant que le seigneur Jésus lui-même portait des robes.
 
     En vérité, l’apôtre Jacques dans le souci d’éviter le châtiment à plusieurs personnes qui donneraient de faux enseignements dit : « Mes frères, qu'il n'y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement. » (Jacques 3 / 1). Le diable utilise un langage rusé tel que : ’’Dieu ne regarde pas les ornements de la femme, mais plutôt son cœur’’, ’’ si les femmes portent les pantalons c’est parce que le seigneur Jésus avait porté la robe’’, pour conduire les femmes à la désobéissance.
 
     Pour satan et ses accolites, il y’a des pantalons pour les hommes et des pantalons pour les femmes, il y’a aussi les robes pour les femmes et les robes pour les hommes. Mais ce que je voudrais faire comprendre à ces pasteurs rusés comme le serpent qui avait séduit Eve, c’est que lorsque nous venons à Christ, ou lorsque nous le recevons, c’est pour que nous disparaissions en nous même, et que seul le seigneur Jésus apparaisse. Christ est notre sauveur, nous devons croire qu’il est mort pour nous, et s’il est mort pour nous, c’est pour que nous ne vivions plus pour nous-mêmes, mais plutôt pour lui, c’est pour cela qu’il est dit : « Et qu'il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. » (2 Corinthiens 5 / 15).
 
      Si nous avons mangé le corps que Christ nous a offert, nous sommes aussi devenus ce corps, c’est pour cela que l’Apotre Paul dit : « Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. » (1 Corinthiens 12 / 27). Une femme chrétienne ne vit plus pour elle-même, mais plutôt pour Christ, elle ne s’habille plus selon elle, mais selon Christ. Comment donc une femme ornera t-elle le corps de Christ avec les parures qui sont la marque de la bête, alors que cela lui est interdit par le seigneur ? Ces chrétiennes qui sont considérées comme de grandes femmes parce qu’elles se lèvent pour enseigner, ou parce que leurs maris sont considérés comme de grands hommes de Dieu, sont l’exemple parfait de la désobéissance aux recommandations de l’Eternel. Regardez Joyce Meyer, la femme du pasteur Makosso, la femme du pasteur Marcello, la femme du pasteur Karambiri, la femme du prophète TB Joshua, la femme du Bishop Oyodepo, et voyez leurs têtes coiffées de cheveux artificiels teintés, leurs doigts avec les ongles artificiels, leurs paupières rasées et tracées au crayon, leurs lèvres peintes avec les crayons de couleur, leur cou, poignets et doigts parés de collier ou de chaine, de gourmettes, de bague…. Est-ce Christ ou satan le maitre de ces corps ? En effet, ces corps sont-ils la maison de Christ ou celle de satan ?
 
     Femmes, vous qui commettez ces actes de folie, vous souillez le corps qui devaient appartenir à Christ et le rendez abominable aux yeux de celui qui a versé son sang pour payer le prix de notre rachat éternel. A vous les pasteurs dominés par l’amour pour vos femmes au mépris de l’amour de Dieu comme Adam, vous tournez votre langue comme le serpent ancien et dites que Dieu ne regarde pas le corps, mais le cœur, pour justifier le port des ornements et des pantalons par les femmes. Pasteur, ne savez-vous pas que ce corps a été racheté à un grand prix et qu’il doit glorifier Dieu ? C’est même pourquoi il est dit : « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu » (1 Corinthiens 6 / 20).
 
     Pasteur, votre femme ne doit pas s’habiller pour vous plaire, mais pour plaire au seigneur qui son unique sauveur. Vous dites que ce que Dieu regarde c’est le cœur, mais ne vous trompez pas sur l’enseignement que Dieu transmettait à Samuel devant Eliab, le fils ainé d’Esaï, grand frère du roi David. En effet, Samuel, au vu de la taille d’Eliab, s’était trompé, croyant que Dieu allait choisir ce dernier pour sa taille, afin qu’il soit le roi d’Israël ; mais Dieu lui fit comprendre que son choix se fait par le cœur, et non par l’apparence comme l’homme en ces paroles : « …Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur» (1 Samuel 16 / 7). Aujourd’hui, les personnes mal affermies prennent aussi ce passage pour justifier le port des ornements, en soutenant que ce que Dieu regarde c’est le cœur.
 
     Les pasteurs dotés de l’esprit de la ruse soutiennent aussi que la femme doit porter le pantalon, car le seigneur Jésus avait porté la robe ; mais ils doivent comprendre que les habits pour couvrir le corps de la femme et de l’homme existent dès le commencement, et le pantalon n’a jamais été un vêtement pour femme, même la nature nous enseigne cela. C’est dans cette lancée que l’apôtre Paul illustrait aussi que la nature enseigne aux hommes de ne pas porter les longs cheveux parce que cela est une honte tel qu’il dit : « La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux» (1 Corinthiens 11 / 14). Je ne comprends pas pourquoi les femmes n’éprouvent pas de la honte dans le port des pantalons qui sont par nature des vêtements d’homme ; en effet, elles sont envoutées par l’esprit de satan et encouragées par les pasteurs dominés par l’amour charnel.
 
     La distinction entre les vetements de la femme et ceux de l’homme est faite par la nature elle-même ; mais Dieu, connaissant la ruse de satan et la séduction qu’il a toujours eues pour tromper la femme avait commencé premièrement à mettre la femme en garde, ensuite l’homme, en leur disant : « Une femme ne portera point un habillement d'homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel, ton Dieu.» (Déteurenomme 22 / 5). Comme le diable est très rusé, il était passé par les fabricants de ces pantalons qui en fabriquaient au début en petite quantité ; mais au fil du temps, plus les femmes s’habillaient en pantalon, plus la demande augmentaient et la production aussi. Il n’y a jamais eu de jupe, de ‘’kaba’’, ni de robe pour homme, aussi, il n’ y a jamais eu de pantalons pour femme, la confusion qui règne aujourd’hui n’est qu’une ruse de satan.
 
     Les pasteurs dominés par les ténèbres disent qu’il y’ a des robes pour homme ; cette vison est purement humaine et non divine. En vérité, connaissent-ils comment les anges sont revêtus ? Ce que les hommes appellent robe n’est pas selon l’homme, c’est pourquoi même la tunique ou la soutane que portent les prêtres et les pasteurs était recommandée par Dieu pour les sacrificateurs, et ce n’est pas n’importe qui qui la portait. Même les sacrificateurs qui portaient les robes de service obéissaient à la recommandation de Dieu selon la matière et la couleur prescrite par l’Eternel tel qu’il dit : « Tu feras la robe de l'éphod entièrement d'étoffe bleue.» (Exode 28 / 31). Même le port des tuniques était recommandé par Dieu pour les sacrificateurs tel qu’il dit : « Tu feras la tunique de fin lin; tu feras une tiare de fin lin, et tu feras une ceinture brodée.» (Exode 28 / 39).
 
     Lorsque la parole nous dit aussi que le seigneur Jésus est assis sur son trône très élevé, et que le pan de sa robe remplissait tout le temple tel il est écrit : « L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple.» (Esaie 6 / 1), à quoi renvoie cette robe qui remplit tout le temple ? En vérité, les choses de Dieu sont les choses de Dieu, et elles sont purement spirituelles, et il n’y a que Dieu pour les révéler aux hommes. A quelle robe fait-on allusion dans ce passage aussi: « et au milieu des sept chandeliers, quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, vêtu d'une longue robe, et ayant une ceinture d'or sur la poitrine.» (Apocalypse 1/ 13) ? Comme Christ, une robe blanche est réservée à tous les grands combattants qui mènent le véritable combat, en préférant mourir pour Christ, que de vivre pour eux mêmes, et c’est pour eux qu’il est dit : « Une robe blanche fut donnée à chacun d'eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.» (Apocalypse 6 / 11).
 
     En vérité, si ces pasteurs voyaient les vêtements des anges, de Jésus et de ceux qui seront éternellement avec lui au royaume des cieux, ils ne pourraient pas tenir un tel langage ; et cela m’a permis de comprendre encore plus que ce monde a des hommes qui prophétisent, voient tout et qui opèrent tous genres de miracles, mais ceux à qui Dieu revèle son trésor sont rares. En vérité, lorsqu’un pasteur est dominé par l’amour pour la femme et non pour Dieu, il se met à remuer la langue comme un serpent pour dire que les femmes qui sont en occident, en orient, ont raison de porter les pantalons pour se protéger du froid, parce que labas il y’a souvent l’hiver. Pasteur, vos yeux peuvent-ils s’ouvrir maintenant pour que vous voyez que quel que soit le degré de froid les sœurs de l’église catholique ne s’habilleront jamais en pantalon ? Mais Dieu qui a tout prévu, prendra ces sœurs catholiques en exemple face aux femmes chrétiennes qui se disent nées de nouveau.
 
     Femmes, comprenez une chose, telles que vous mettez les ornements et les pantalons, telles aussi vous vous présenterez au dernier jour vêtues de ces accoutrements, et à ce moment, la honte vous envahira à distance, avant même de vous approcher de celui qui a voulu faire de votre corps son corps et son temple, en payant le prix par son sang.
 
CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)
Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER