561ème message

 

DE LA NAISSANCE  QUI EST L’ENTREE DANS CE MONDE A LA MORT QUI EN EST LA SORTIE, PAUL BIYA OU TOUT HOMME DEVRAIT SE POSER LA QUESTION DE SAVOIR CE QUE SON AME EST EN TRAIN DE GAGNER, D’AMASSER OU DE RESERVER PENDANT CE COURT METRAGE, PASSAGE ET TOURISME SUR LA TERRE.

C’est le 561ème message

 

En vérité, tout être humain sur la terre ayant une pensée au dessus de celle de l’animal devrait regarder le ventre de sa mère ou de toute autre femme et se poser la question de savoir si l’homme en  sort avec quelque chose, et regarder ensuite la terre et se demander si en y retournant, il rentrera avec quelque  chose. En vérité, l’homme doit comprendre que sa naissance, ou sa sortie du ventre de sa mère est son entrée ou sa venue dans ce monde ; et sa mort est son retour au sein de la terre ou sa sortie de ce monde. L’homme doit comprendre que sa chair, ou son corps de terre et tout ce qui l’entoure ne sont que vanité. La nourriture et la boisson que l’homme consomme mettent peu de temps en lui, puis rentrent dans une fosse creusée  dans la terre ; les vêtements qu’il revêt finissent par être  jetés dans la poubelle, et son corps de poussière aussi finit par retourner dans la terre où il avait été pris. L’homme devrait comprendre que Dieu, en créant sa chair avec la poussière de la terre, avait introduit le souffle de vie à travers les narines de cette motte de terre,  afin qu’elle ait mouvement et action.

La chair de l’homme est passagère et vanité ; et tout ce que ses mains transforment et fabriquent est aussi passager et vanité. En vérité, la majorité des hommes sur la terre jusqu’au sommet des Etats sont de grands aveugles ; parce qu’ils ne voient pas leur véritable corps qui est l’âme, pour se sacrifier et souffrir pour ses besoins. Mais ils se sacrifient et souffrent pour la chair ou carapace. Ils acceptent toutes les conditions qui leur sont proposées pour connaitre le bien être dans leur chair ou poussière, et ignorent que cela appauvrit leurs âmes pour l’éternité. Toutes les âmes étaient destinées à passer une éternité dans le lac de feu à cause de la désobéissance des premiers hommes au jardin d’Eden ; mais Dieu a envoyé son fils Jésus-Christ nous donner sa vie, afin que la mort éternelle soit engloutie en nous. Il nous a donné la vérité, pour que étant parvenus à la connaissance de celle-ci, elle nous affranchisse de l’ignorance qui nous conduit à la désobéissance. Le seigneur Jésus sur terre, dans la chair qu’il s’était fait, a souffert pour notre âme ; et en lui nous ne souffrons plus premièrement pour notre chair, mais pour notre corps céleste. Le seigneur Jésus qui est aussi Dieu, s’est donné pour nous en sacrifice, afin que nous ayons la vie, la santé, le pouvoir, la puissance et la bénédiction ; mais les hommes ont ignoré ce grand sacrifice pour se tourner vers le sacrifice des animaux et des êtres humains, en versant leur sang pour se revêtir ou se doter non de la puissance de l’esprit de Dieu, mais plutôt de celle des esprits des animaux ou des démons. Ils ont refusé de s’édifier dans la vérité de Christ pour devenir une habitation de Dieu en esprit, préférant plutôt s’initier à la sorcellerie, à la rose croix, à la franc-maçonnerie ….

En vérité, je me pose la question de savoir si quelqu’un comme Paul Biya, qui a 84 ans d’âge, est encore loin de la sortie de ce monde ? Lorsqu’il regarde sa chair qui a déjà vieilli, ayant atteint le sommet de la gloire, du pouvoir, de la grandeur, de la célébrité et de la richesse, possédant même la nationalité suisse, ayant aussi amassé la richesse de l’Etat du Cameroun du coté de l’occident a des fins personnelles, se demande-t-il si son âme possède le vêtement, la nourriture, la richesse, la gloire, le pouvoir, la santé et la vie ? Pourtant, il y a une multitude de richesses sur terre, mais une seule chose est bonne : le seigneur Jésus, envoyé depuis le ciel pour être tout pour nos âmes. En vérité, à 84 ans, Paul Biya, encore au pouvoir en janvier 2018 que nous sommes, ne devait pas se lamenter et penser que s’ils ne trompent pas les Camerounais pendant la campagne présidentielle de 2018, il n’aura pas la majorité absolue. Il ne devait non plus s’inquiéter pour chercher à truquer le vote, ni même perdre le sommeil pour le problème anglophone ou le sort qu’il pourra se voir infligé s’il quitte ses fonctions à la tête de l’Etat du Cameroun. Paul Biya devait plutôt perdre le sommeil, l’appétit et le plaisir de tout, à cause du seul véritable trésor qui est tout selon Dieu : son âme qui reste pauvre, malheureuse, aveugle et nue,  malgré la venue de Jésus-Christ sur terre dans un corps charnel et la présence de la parole de Dieu écrite dans la bible.

 En vérité, Paul Biya doit comprendre que telle que toute âme sortie de la chair sans Christ sera jetée par Dieu dans le lac de feu à cause de son manque de valeur qui est Christ, telle sa chair sera aussi jetée par sa famille dans une fosse à cause de son manque de valeur qui est le souffle ou la respiration. Le président Paul Biya devrait gémir, pleurer, ramper au sol pour implorer la pitié de Dieu, en lui demandant pardon, afin que son passage ou tourisme sur la terre ne soit pas vain ; car à quoi lui servira-t-il de gagner toute les richesses de la terre s’il perd son âme ?  A quoi lui servira-t-il de toucher et d’amasser tout pour sa chair s’il n’a pas reçu Christ pour son âme ? En effet, vivre Christ nous évite la flamme éternelle. En vérité, si Paul Biya voyait son âme et le lieu éternel ou elle ira si elle n’a pas reçu Christ, il prendra le courage d’un véritable lion qui se repent pour avoir la vie sauve.

Pour avoir le pardon de Dieu, Paul Biya devrait passer par la repentance de ces actes abominables,  confesser à Dieu à peu près combien de litres de sang humain et de kilogrammes de chair humaine il a déjà eu  à consommer, le nombre de personnes qu’il a eu à sacrifier ou à faire tuer, les espèces d’animaux qu’il incarne , le nombre de personnes qu’il a déjà eu à sodomiser et qui l’ont sodomisé lui-même …. Beaucoup de camerounais veulent que Paul Biya quitte le pouvoir ; non parce qu’il y a déjà passé plus de 34 ans, mais parce qu’il gouverne mal son peuple. Théodoro Obiang Nguema a déjà passé plus d’années au pouvoir que Paul Biya, mais il est aimé et toujours sollicité par la majorité des guinéens et autres africains comme président, à cause de tout le bien qu’il fait pour son peuple. En vérité, si les choses de Dieu étaient charnelles, je dirai au président Paul Biya de porter plainte contre le cardinal TUMI, KLEDA ainsi que le pape, pour mensonge aggravé à l’encontre de son âme qui devait vivre et s’enrichir par la vérité de Christ qui lui a été cachée par ces renards depuis son enfance, ayant même acheté à prix d’argent le baptême, la première communion….

     

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Rechercher dans le site

tell a friend

Suivez nous sur:

facebook    twitter

Qui est en ligne?

We have 13 guests and no members online

Nous serions heureux de partager encore plus ces révélations avec vous

contact

Contactez-nous

Designed by MEDIATRONIK