Pin It

 

SI LA PLUPART DES HOMMES DE DIEU D’AUJOURD’HUI CHERCHAIENT A BATIR LEUR GRANDEUR, GLOIRE ET RICHESSE DANS LA TRANSFORMATION DU CŒUR DE PIERRE EN CŒUR DE CHAIR QUI EST LA MAISON ET LA  RICHESSE DE DIEU SUR LA TERRE, LE MATERIEL NE SERAIT PAS ADORE AU DETRIMENT DE DIEU DANS LES CŒURS.

 

C’est le 491èmemessage

En vérité, les hommes de Dieu sur la terre devraient avoir une charge, une mission, une tâche, qui est d’amener les hommes à devenir la richesse de Dieu sur la terre, à avoir Dieu premièrement pour richesse. La richesse de Dieu devient l’homme par la possession du cœur nouveau et de l’esprit nouveau apportés par Christ, et la richesse de l’homme devrait être Dieu par la possession du cœur et de l’esprit de Dieu. Dieu avait promis au peuple d’Israël et au monde entier un cœur nouveau et un esprit nouveau qui sont sa richesse lorsqu’il leur disait : « Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.» (Ezéchiel 36/26). Dieu dans son grand amour a eu le plaisir d’annoncer au peuple du monde entier qu’il détruira la pauvreté qui est en lui, le cœur de pierre , et lui bâtira une richesse qui est le cœur de chair ; c’est le Seigneur Jésus que Dieu a envoyé pour faire chuter la pauvreté qui est le cœur de pierre en nous, et relever la richesse qui est le cœur de chair. Le Seigneur Jésus, en voulant nous rendre riches véritablement et nous donner par sa grâce ce cœur nouveau, s’est fait pauvre dans sa motte de terre qu’il avait prise pour paraître comme un simple homme. Voilà pourquoi il est dit : « Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis. » (2Corinthiens 8/9).

L’apparition du Seigneur Jésus dans un corps physique sur la terre avait pour but de détruire la mort qui est un cœur de pierre et une pauvreté, et la remplacer par la vie qui est le cœur de chair et de richesse. Donc, les hommes de Dieu devraientreconnaître, voir et ressentir que Dieu a envoyé Christ dans ce monde physique pour souffrir et se sacrifier sur la croix, non pour détruire leur pauvreté qui est le manque de matériel ou d’argent , mais pour détruire la pauvreté qui est la possession du cœur de pierre, et rétablir la richesse qui est le cœur de chair. Cette génération est très pauvre, non parce qu’elle manque de ce que le sol et le sous-sol regorgent, ou des choses qui ont été transformées pour richesse, mais parce qu’elle ne possède pas le cœur de chair qui est le cœur de Dieu sur la terre. Cette pauvreté est à grande échelle, et peut être perçue par l’excès de mal, de méchanceté, d’injustice, de faux, de corruption, de souillure, d’abomination, de pratique de la magie, de sorcellerie, de tuerie….En vérité les hommes de Dieu doivent opérer la véritable délivrance, qui ne consiste pas à faire les prières et la chasse des démons dans les corps ou guérir des maladies, mais à faire entendre la parole de Dieu qui est l’épée de feu pour amener à la circoncision  les cœurs des hommes qui l’écoutent. Or  aujourd’hui, pour la plupart des hommes de Dieu, leurs cœurs sont dominés par la tromperie, la séduction, la flatterie, le matériel, la gloire de l’homme…

Les hommes de Dieu devraient guider ou amener les gens à comprendre qu’ils ont deux corps : le corps physique et le corps spirituel ; le corps physique est tiré de la poussière de la terre. Ce corps consomme la terre pour nourriture ; et cette terre consommée finit sa course dans une fosse réservée pour elle appelée WC. Bref, tout ce que la chair touche, emmagasine et possède pour  s’enrichir finit sa course soit dans la poubelle soit dans le WC. Et après que le corps spirituel soit sorti de cette chair, elle regagne aussitôt le sein de la terre d’où elle a été tirée. Donc, voir et connaître la fin de la chair y compris ce qu’elle touche ou ce qui lui est utile avait amené le Seigneur Jésus qui voyait la fin de cette chair à dire : « C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.» (Jean 6/63).

Les hommes de Dieu devraient faire comprendre aux gens que ce que la chair touche, réserve, emmagasine, ou qu’elle soit en manque de cela, doit rentrer au sein de la terre ; parce que la terre ne refuse pas sa masse de poussière tirée d’elle pour former la chair qui n’a que pour un bref séjour avant de rentrer en elle. Ils doivent faire comprendre aux gens que l’inquiétude de l’homme ne doit pas être seulement portée sur ce que sa chair qui est une motte de terre n’a pas touché, réservé et emmagasiné ; car, est-ce que cette chair après son bref séjour sera-t-elle reçue au sein de la terre ? Ils doivent leur faire comprendre que le Seigneur Jésus est venu vivifier et enrichir notre âme à travers sa parole qui est esprit et vie. C’est pour cela que le Seigneur Jésus dit : « C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie..» (Jean 6/63) ;ils doivent aussi faire comprendre que l’homme sans Jésus est pauvre et mort devant Dieu, qu’il soit vivant dans sa chair, touche et emmagasine toutes les choses de la terre pour richesse. Voilà pourquoi Dieu, ne voulant pas que l’homme demeure devant lui sans valeur pour être jeté à la fin des temps dans la fournaise ardente, comme l’homme jette un brouillon sans valeur dans une poubelle, a donc envoyé Jésus avec un cœur nouveau. Donc, l’âme en qui siège Jésus n’est pas jetée au lac de feu éternel par Dieu.

Les hommes de Dieu devraient guider et conduire les hommes à se lamenter, à s’inquiéter et à se soucier premièrement de leurs âmes ; car si elles quittent la chair ou la terre sans être investies de Jésus, de son cœur, de son esprit et de son corps, elles seront jetées par Dieu pour passer une éternité dans la fournaise ardente ; qu’ils comprennent que Dieu jette hors du royaume des cieux l’âme qui ne vit pas son fils, mais par contre la terre ne rejette pas la chair qui est une motte de terre qui revient à elle.

Le souci du pauvre Lazare n’était pas de savoir si sa chair rentrerait dans la terre sans posséder les choses de la terre, mais plutôt de savoir où son âme irait si elle quittait la chair sans Christ. C’est cette interrogation qui lui a valu une place au royaume des cieux.Si le mauvais riche avait aussi la même inquiétude, il ne serait pas en train de demander éternellement une goutte d’eau dans une flamme de feu.

Faire comprendre aux gens qu’avoir le titre de chef d’Etat, de ministre, de gouverneur, de préfet, de procureur, de général, de colonel, de commissaire, d’huissier, ou avoir des milliards sans Jésus ne représente rien devant Dieu. Aussi ils doivent comprendre qu’avoir une couleur de peau quelconque, une nationalité, une langue parlée et ne pas posséder le cœur de chair qui est la richesse de Dieu n’est rien. Mais la plupart des hommes de Dieu, au lieu de conduire et de guider les gens à chercher le cœur de chair qui est la maison et la richesse de Dieu sur la terre, les amènent  plutôt à aller chercher de l’argent pour eux, parce qu’ils veulent avoir les résidences de luxe, les grosses voitures, les grands bâtiments appelés églises, les comptes bancaires, voire les jets privés. Ces aveugles spirituels qui cherchent la voie de Dieu en tâtonnant constituent leurs champs de ravitaillement. Tous les jours, ils sont en train de leur vendre les prières, les objets dits bénis…

.Or Dieu le Père a envoyé Dieu le Fils pour faire des dieux, nés de Christ et légitimés par lui. Mais ces hommes de Dieu veulent se faire grands et glorieux dans ce monde devant les hommes. Voilà pourquoi ils louent ou font construire des grandes maisons de luxe qui sont leur résidence, roulent dans les grosses voitures, tout ceci à la charge des pauvres malvoyants et malentendants spirituels. Ainsi, ils les séduisent, trompent, flattent, escroquent pendant que le Seigneur les attend, car ils ont la charge de lui faire avoir une habitation dans les cœurs des hommes au moyen de sa parole de lumière et de feu ; parce que c’est à travers cette parole que l’homme devient une habitation ou une richesse de Dieu en esprit ; voilà même pourquoi il est dit : « En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. » (Ephésiens 2/22), ou encore comme il est dit : « mais Christ l'est comme Fils sur sa maison; et sa maison, c'est nous, pourvu que nous retenions jusqu'à la fin la ferme confiance et l'espérance dont nous nous glorifions » (Hébreux 3/6) ; et c’est pour cela que le Seigneur Jésus dit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14/23).

La plupart des hommes de Dieu n’ont pas la charge qui pèse sur eux, qui est d’amener le cœur de pierre à devenir le cœur de chair, d’amener l’homme à devenir une habitation et richesse de Dieu en esprit ; mais ont plutôt la charge de se procurer des objets chers sur le dos des aveugles et sourds spirituellement. Certains mêmes, lorsqu’ils écrivent quelques mots dans un livre, courent le vendre ; ils vendent des choses sur lesquelles ils ont fait les prières ou choses bénies. Pendant ce temps, les âmes sont sans abris, sans nourriture, sans eau, orphelines, prisonnières, abandonnées ; mais comprenons que pour ces hommes de Dieu, se procurer le luxe premièrement est leur affaire. Même s’ils font des campagnes, c’est pour rassembler les gens qui viendront leur remplir les poches ; alors ils feront encore plus de publicité. Ils ne cherchent pas les gens pour qu’ils soient disciples et fidèles à Christ, mais pour qu’ils soient disciples et fidèles à eux.

Ils les ont détournés de Dieu pour les amener à leur dieu, en leur faisant croire que le bien-être, ce n’est pas de vivre Jésus qui est la nourriture, l’eau et le vêtement, mais c’est posséder ce qui finit sa course soit dans le WC soit dans la poubelle. Parfois un homme de Dieu peut chercher à avoir beaucoup d’enfants et compte sur l’église pour les envoyer à l’école, les nourrir, construire sa résidence, payer son loyer ou encore le carburant pour sa voiture, ses factures d’électricité et d’eau, et même parfois le gaz.

Ils amènent les gens à ne plus travailler pour l’œuvre de Dieu, mais à travailler pour eux. Car ils ont fait adorer le matériel dans le cœur des hommes au détriment de Dieu qui a créé toutes choses et qui est le maître du temps, des moments et des situations ; cela a comme conséquence, l’élévation du mal dans cette génération, ce mal atroce qui siège au sommet des Etats. Mais la vérité de Christ ne fléchit, ne se corrompt et ne se prosterne pas devant tout homme égaré qui doit revenir.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.(Jean 8/32)

 

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER