Pin It

 

POURQUOI LA SORCELLERIE SAUVAGE DES AFRICAINS EST AUSSI L’UN DES FACTEURS MAJEURS QUI MAINTIENNENT L’AFRIQUE NOIRE DANS LA PAUVRETE ET LE SOUS-DEVELOPPEMENT ; MAIS LE SEIGNEUR JESUS NOUS A DONNE LE POUVOIR DE MARCHER SUR LES ANIMAUX SPIRITUELS OU SURNATURELS ?

 

C’est le 492ème message

 

 

L’homme est constitué de deux corps, le corps spirituel et le corps physique. Le corps physique est appelé petit corps, et le corps spirituel grand corps. Toutes les choses qui se réalisent dans le corps physique se réalisent d’abord dans le corps spirituel. Par exemple, si la main désire partager, c’est parce que le désir s’est d’abord manifesté dans l’esprit. Donc, la volonté commence d’abord dans l’esprit avant d’arriver dans le physique. Si le refus se manifeste dans l’esprit, le physique suivra tout simplement, et alors le partage est proscrit. De même, ce monde est divisé en deux ; Il y a le monde spirituel qui est le grand monde, et le monde physique qui est le petit monde. Donc, tout ce qui se passe dans le monde spirituel a les répercussions ou retombées dans le monde physique. C’est par exemple le cas des avions, des téléphones, des caméras, des appareils photos, des voitures… que nous utilisons dans le monde physique aujourd’hui ; toutes ces choses ont d’abord existé et ont été utilisées dans le monde spirituel. Le diable domine, contrôle et détruit le monde physique grâce aux outils du monde spirituel. Dans ce monde spirituel, il y a la sorcellerie qui utilise les esprits des animaux sauvages ; c’est dans cette sorcellerie que les africains, surtout ceux de l’Afrique Subsaharienne, sont plongés et dominés. Cette sorcellerie sauvage est aussi un facteur majeur qui empêche le développement de ce continent et le plonge dans une grande pauvreté. En Afrique, de la même manière que les parents envoient leurs enfants à l’école pour être initiés à la connaissance des choses de  la terre, les sorciers aussi introduisent de nouvelles personnes pour les initier dans la sorcellerie, et cela jusqu’aux bébés.

Les africains font la sorcellerie sauvage, bête et pauvre, qui consiste à empêcher à leurs frères et sœurs de prospérer, de s’épanouir et d’être en santé. Les sorciers africains enlèvent le cerveau (l’intelligence) des petits enfants et des enfants soit pour le manger, soit pour l’utiliser comme engrais dans les champs ou plantations, soit pour aller le vendre en occident. Les sorciers africains extraient le sang dans les corps de leurs frères, sœurs et enfants pour le boire, ou le vendre en occident, ou encore l’utiliser comme carburant dans leurs avions de nuit qui sont parfois des morceaux de tôles usées et pliées, des vieilles boites de sardine ou de conserve, des vieilles chaussures, des boites d’allumettes vides, les balais, des boutures de manioc….Lorsque ces sorciers africains voyagent dans leur corps astral pour l’occident, s’ils sont vieux dans leur corps physique, ils prennent l’apparence d’un corps jeune ; et s’ils sont enfants dans le corps physique, ils prennent l’apparence d’un corps adulte et vont faire la fête dans les boites de nuit et snacks en occident. Souvent à leur retour, certains tombent sur les toitures de maisons dans une ville de leur pays ou dans un quartier de leur ville. Ceci arrive souvent quand ils doivent emprunter un autre avion de nuit pour rentrer ; car  l’heure étant primordiale, l’équipage les pousse souvent en plein vol hors de l’appareil. Lorsqu’ils tombent, ils récupèrent leur corps laissé au lit ; à titre d’illustration, observez le cas de ces trois sorciers que vous voyez sur la première page du message en image. Tous sont tombés de leur avion de nuit ; mais celle que vous voyez étant brûlée s’était transformée en oiseau, et c’est dans cette transformation qu’elle a été frappée et brûlée par un fil électrique en tombant, elle a repris son corps physique mais les brûlures sont restées.

Ces sorciers animaux sauvages mangent la chair et le cerveau humain, boivent le sang humain. Ils envoient des esprits de voyoutisme et de vol aux jeunes garçons, et l’esprit de la frivolité aux jeunes filles et parfois mettent dans leur corps l’esprit de papillon. Ces jeunes filles iront d’un homme à un autre homme et ne trouveront jamais l’homme idéal comme un papillon qui vole de fleur en fleur sans trouver une fleur où demeurer. Ces sorciers ont deux sexes ; ils couchent avec les femmes enceintes en esprit ou dans les songes,  dans le but de provoquer les fausses couches, ou de transmettre les maladies au bébé qui va naître. Ils couchent avec les jeunes femmes ou hommes pour les amener à connaitre une fécondité difficile encore appelée stérilité.

Ces sorciers prennent souvent les corps des gens ou certaines parties de leurs corps en esprit pour aller travailler ou s’en servir dans divers travaux ; et ces gens se réveillent souvent avec une fatigue extrême qui peut demeurer toute une journée ou toute une semaine, et parfois ils sont malades. Aussi ces vieux sorciers échangent leur colonne vertébrale avec celles des jeunes pour quelques temps. Ils aiment habiter dans les corps des gens, et infectent ces corps de tous genres de maladies comme le paludisme, la jaunisse, la typhoïde, la cirrhose de foi, le diabète, la hernie discale, la tension artérielle, le cancer, l’AVC, le VIH, l’insuffisance rénale….Parfois ils paralysent les corps et rendent les gens aveugles. Ces sorciers partent parfois à l’hôpital pour tuer la force du médicament des patients internés ; ils bloquent l’écoulement de la perfusion notamment sur des personnes qui sont dans un état très critique ou comateux. Ces sorciers africains, parfois s’asseyent sur des chaises et y laissent des maladies qui contamineront ceux qui y prendront place après eux ; il pourra s’agir du mal de dos ….

Ces sorciers ont toujours les arbres aux alentours de leurs maisons où ils gardent les diplômes des enfants, le ventre des femmes, les reins des hommes, le travail, la promotion et l’argent, les voyages, le mariage… voire des personnes. Certains gardent dans les marmites, calebasses, sous les rochers les biens ou choses dont ils ont privé les propriétaires ; parfois ils les enterrent ou encore les mettent sous leurs lits. Ces sorciers africains se réunissent pour attacher ou lier les jeunes de leurs villages, et cela amène plusieurs personnes à fuir ou à déserter les campagnes. Ces sorciers bloquent les projets visant à développer leur environnement. Vous trouverez que dans un village, les projets de construction de la route ou de réhabilitation de certaines infrastructures, d’électrification de certaines zones, d’approvisionnement en eau potable, de création des écoles, des centres de santé… sont bloqués par les sorciers ; et parfois ils vont jusqu’à détruire dans leur sorcellerie le forage qui les ravitaille en eau. Ces sorciers creusent souvent de grandes rigoles sur les voies ou routes qui desservent les campagnes ou certaines localités. Ne vous étonnez pas de ce que ces gens n’aiment pas le développement ou la lumière ; mais comprenons tout simplement que ces sorciers étant des animaux souvent en esprit ne le souhaitent même pas, car ils éprouvent  du plaisir de vivre comme les animaux de la brousse qui ne veulent pas la destruction de leur milieu de vie, et font tout pour l’en empêcher. Dans leur groupe, ces sorciers mangent des personnes, et chacun, à son tour, apporte du gibier selon leur langage. Si le tour de l’un d’entre eux arrive et qu’il ne donne pas du gibier, ce dernier sera mangé par ses collègues en remplacement du gibier qui n’a pas été présenté. Ils aiment manger les jeunes personnes intelligentes ou qui ont de l’avenir.

En occident, il y a un pays que je ne citerai pas, où est établi le marché mondial de la sorcellerie ; et c’est dans ce grand marché que les sorciers africains partent se ravitailler en toutes sortes de maladies pour venir infecter leurs frères et sœurs. En vérité, la sorcellerie africaine est non seulement sauvage, mais elle est aussi bête et pauvre ; car comment les sorciers africains peuvent-ils enlever l’intelligence de leurs enfants génies et extraire le sang de leurs frères et sœurs pour aller les vendre en occident contre les maladies pour infecter leurs frères et sœurs ? Aussi ces sorciers ramènent les maladies pour les lancer dans les plantations et tuer ainsi les cultures. Des banques de sorciers africains sont tellement riches parce qu’ils prennent l’argent de leurs frères et sœurs pour le garder ; cette privation ou manquement se fait ressentir dans le physique.

En vérité, le continent africain me fait tellement pitié, parce que même des chefs d’Etat africains dans la majorité, étant rosicruciens et francs-maçons sont parfois parrainés par certains présidents occidentaux, ils deviennent des femmes de leurs homologues. Dans les pratiques magiques, celui qui sodomise a le pouvoir sur celui qui est sodomisé ; et beaucoup d’africains ne comprennent pas pourquoi leurs chefs d’Etat sont tellement intimidés, mais parce qu’ils ne comprennent pas certaines choses sur lesquelles je ne voudrais pas entrer dans les détails.

Le grand monde est le monde spirituel, et le monde physique est le petit monde. Le Seigneur Jésus sachant que le diable a donné à certains de ses hommes son esprit de la bête pour déranger les autres hommes, a donc aussi donné son pouvoir qui est sa parole, son esprit et sa vie pour que quiconque le reçoive domine ou marche sur ces animaux en esprit. C’est par l’esprit de Dieu en nous que nous dominons sur l’esprit animal dans l’homme qui est en face. C’est par Dieu en esprit que nous marchons sur la bête en esprit dans l’homme qui est en face, et le Seigneur Jésus en nous conférant ce pouvoir suprême nous a dit : « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire. » (Luc 10/19).

Ce ne sont pas ceux qui portent l’esprit de Dieu ou Dieu en esprit qui doivent trembler, paniquer, fuir, se cacher devant ceux qui portent l’esprit animal ; mais c’est plutôt le contraire. Dieu ne nous a pas donné l’écorce, l’herbe, le parfum, le mouchoir, l’eau, le sel, la bague… pour abri ou pour nous protéger contre les sorciers, mais son fils Jésus le pouvoir de protection et de domination.

Faisons attention, beaucoup de gens sont dans l’orgueil, le faux, la jalousie, le mensonge, la haine, l’adultère… et accusent les sorciers d’avoir bloqué leur vie, ignorant qu’eux-mêmes vivent la vie animale ou de la bête qui est le diable, et qui est une vie de sorcellerie. Donc vivre cette vie c’est devenir soi-même non une fenêtre pour les sorciers, mais une porte pour eux. N’accusez personne que vous-même et votre vie. Attachons nous à Dieu pour devenir une seule parole, un seul esprit et une seule vie avec lui, et là où Dieu demeure, là aussi demeure la domination sur toute parole confessée, déclarée, prophétisée contre ce lieu qui est votre cœur et corps étant la maison et le temple de Dieu. Il domine tout esprit.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER