Pin It

LA DIFFERENCE ENTRE L’AMOUR DE DIEU ET L’AMOUR DU DIABLE

 

          C’est le 208ème Message 

       Dieu a son amour propre à lui, et le diable a également le sien. Quel est donc l’amour qui domine en nous ou alors dans quel des deux amours l’homme se trouve-t-il ? Le temps a sonné pour que l’homme ne puisse plus confondre l’amour de Dieu à celui du diable. Car Dieu a tant aimé les hommes en leur envoyant son amour qui est Jésus-Christ.

        Et Jésus-Christ, sachant qu’il est lui-même cet amour qui est l’unique clef de délivrance, de grandeur, de puissance et de richesse du royaume des cieux, nous a recommandés de le devenir lorsqu’il dit : « C'est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés» (Jean 15/12). Et l’apôtre Jean dit aussi « Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement » (1Jean 4/17). L’homme qui veut donc être grand en Dieu doit chercher à connaître comment Jésus-Christ a aimé les hommes, afin qu’il emprunte ce chemin en aimant lui aussi son prochain. Cela veut dire que, si nous voulons devenir les vrais enfants de Dieu, nous devons aimer nos semblables comme Jésus-Christ nous a aimés. Car aimer son prochain comme Jésus-Christ nous a aimés est tout.

       Certains hommes disent aujourd’hui qu’ils sont chrétiens, et si c’était le cas, ils vivraient l’amour de Dieu, et par conséquent, la moitié des hommes deviendrait des anges de Dieu et le mal n’abonderait ou ne dominerait pas. Car comprenons que tout ce que le Seigneur Jésus nous a donné se manifeste à travers l’amour de son prochain. Voilà pourquoi il dit : « Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres » (Jean 15/17). Et l’apôtre Paul revêtu de cet amour, nous fait comprendre que ‘’Toutes les recommandations s’accomplissent dans une seule parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Galates 5/14)’’. Car si l’homme aime son prochain comme lui-même, l’amour de Dieu en lui ne l’amènera pas à être jaloux, à se moquer, à dire du mal, et à s’enfler d’orgueil devant son prochain à cause de ce qu’il est ou possède, ou encore à faire quelque chose avec malhonnêteté ou avec envie de le dominer.

       Lorsqu’on a l’amour de Dieu en soi ou alors lorsqu’on le vit, on pardonne tout quelle que soit la gravité de l’acte. On ne se réjouit point de l’intérêt de l’injustice et on partage la souffrance des autres. Quand l’amour de Dieu est en soi, on est triste lorsqu’on voit quelqu’un manquer premièrement ce qui est important pour son âme, et ensuite ce qui est essentiel pour sa chair. Quand on a l’amour de Dieu on n’aime pas ou on ne considère pas l’homme par rapport au matériel ou au titre, mais par rapport à sa justice, sa sainteté et sa miséricorde qui sont de Jésus-Christ. Quand on possède l’amour de Dieu, on ne voit pas son prochain comme quelqu’un qu’il faut sacrifier pour avoir de l’argent, la protection, la gloire et le pouvoir. Quand on a l’amour de Dieu, on ne se vante pas ou ne fait pas de publicité après avoir aidé son prochain. L’amour de Dieu ne partage pas pour attendre une reconnaissance ou un remerciement de son prochain. L’amour de Dieu ne tient pas compte du sang, de la race et de la langue, car il aide tout le monde qui est en manque de quelque chose. Lorsqu’on vit l’amour de Dieu, on ne prie pas seulement pour soi-même, mais aussi pour les autres. En vivant l’amour de Dieu étant jeune, on considère tous les parents comme étant les siens, de même, étant parent, on considère tous les enfants comme étant ses propres enfants. De plus, l’amour de Dieu ne se voit pas premièrement sur ce qu’on reçoit ou sur ce qu’on donne comme biens.

       Cependant, l’amour du diable repose sur le sang, la chair et l’hypocrisie. C’est dans cet amour du matériel que l’homme aime son prochain. De même, étant donc dans cet amour, l’homme partage dans le but d’être envié, acclamé, apprécié… par ses semblables. Voilà pourquoi vous verrez quelqu’un qui, ayant les vivres (plantain, macabo …) et les animaux (chèvre, porc, poulet …) préfère prendre un régime de plantain avec un coq pour donner au riche qui n’en manque pas, au lieu de donner à son prochain (le pauvre) qui n’en a pas. Mais il le fait parce qu’il sait qu’en retour on lui donnera de l’argent ; car je vous le dis, c’est un amour de commerce. Avec cet amour, on ne donnera pas à celui qui ne pourra rien donner en retour, car on donne seulement à celui qui pourra multiplier. Aussi, avec l’amour du diable, on aide facilement celui qui est du même ventre, du même sang, de la même langue, de la même religion que nous, mais pas celui qui ne l’est pas parce qu’on le prend comme un étranger pour qu’il ne profite pas de notre aide, mais on ignore que nous aussi nous sommes étrangers. C’est pour dire que l’homme considère son prochain par rapport à ce qu’il possède. C’est pourquoi vous entendrez certaines personnes dire : ‘’Je me marierai avec telle personne parce que sa famille est riche’’.Dans l’amour du diable, lorsque quelqu’un fait un don de matériel dans une prison, un orphelinat ou un hôpital, il invite les médias pour que le monde voit ce qu’il a fait comme geste, mais le fait-il pour la gloire de Dieu ou pour celle du diable ? De temps en temps, ces sectaires font ces œuvres de charité parce que c’est une condition venant de leur maître, parfois, ces choses sont souvent mandatées.

       De plus, l’amour du diable, c’est d’amener les gens à boire du sang humain, à sacrifier leurs semblables pour être riches et glorieux afin d’offrir de l’argent, des sacs de riz, de sel, des cartons de savons, des cartons d’huile et de sucre à ceux qui en manquent. Et les aveugles, en voyant de tels actes, trouvent que ces assassins et sectaires sont miséricordieux (ils posent de tels actes comme s’ils aimaient leurs prochains). Car ce monde ne connait que l’amour du diable, et cet amour n’est qu’hypocrisie. Vous devez comprendre que celui qui vous aime c’est celui-là qui, n’ayant même pas le matériel à vous donner, n’a aucune mauvaise pensée contre vous, car il prie Dieu pour vous afin que vous soyez en santé et prospérez tant dans l’âme que dans la chair. C’est pour vous dire que l’amour ne se trouve pas toujours dans le partage du matériel, mais beaucoup plus dans la pensée et le sentiment pour son prochain de réussir dans ce qu’il entreprend de faire. Si l’amour du Seigneur Jésus-Christ demeurait en l’homme, ce serait une délivrance totale, de même, c’est dans la vie de cet amour du Seigneur que l’on devient un dieu. C’est pourquoi Ephésiens 5/1-2 dit : « Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.  ». Car la marche dans l’amour de Christ nous rend vivants, forts et puissants en tout, alors que l’amour du diable nous rend faibles, impuissants et morts. Car c’est cet amour qui pousse les hommes à aller écouter la parole de Dieu là où il y a le luxe, les instruments de musique, l’argent, les prières et les miracles, et non là où il y a la vérité prêchée.

Seul Jésus-Christ aime l’homme parce qu’il lui donne une valeur qui est supérieure à celle qu’on retrouve ici sur terre.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.(Jean 8/32)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Haut de page
Bas de page

NEWLETTER

Recevez nos publications et bien plus directement dans votre boite mail.

QUI EST EN LIGNE?

Nous avons 33 invités et aucun membre en ligne

CHAMPIDINO designed by MYDIGITALBUILDER